La Corne Ecarlate

Note: 2.17/5
(2.17/5 pour 6 avis)

Un Rhino se voit investi d'une périlleuse mission : délivrer une princesse mais surtout, ramener la pierre magique !


Animalier Auteurs Argentins Carlos Trillo

Lorsque le diabolique Lamort s'empare de la pierre magique du Roi, ce dernier fait passer un décret. Le premier chevalier assez valeureux pour les lui rapporter aura la main de sa fille en récompense. Mais à sa grande horreur, seul un rhinocéros se porte volontaire pour la périlleuse mission. Cette hideuse créature serait donc son futur gendre ?

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Juin 2005
Statut histoire Une histoire par tome 1 tome paru
Couverture de la série La Corne Ecarlate
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

03/01/2006 | Pierig
Modifier


Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Décidément, Trillo a eu une carrière avec des hauts et des bas. Ses histoires pour les jeunes ne font pas partie de ce que j'aime le plus de lui par exemple. Cet album est un des plus mauvais que j'ai lu de ce scénariste. Le dessin est correct sans plus et il n'y a que deux ou trois scènes qui m'ont semblé bonnes. Les personnages ne sont pas attachants, cela manque d'originalité, les gags et les péripéties sont souvent mal amenés et je me suis vite ennuyé à la lecture de cet album. Je ne suis pas certain qu'un enfant aimerait ça. J'ai du relire quelques passages parce que je ne les avais pas bien compris et je suis un adulte. Je n'ose imaginer ce que cela aurait donné si j'avais lu l'album durant mon jeune age... À la limite, empruntez l'album à la bibliothèque.

23/10/2017 (modifier)
Par PatrikGC
Note: 2/5

Histoire dont le début et le milieu sont assez bons, avec quelques passages très bons, mais dont la fin est faible et en queue de poisson... A prime vue, ça s'adresse à des enfants, mais la lecture des bulles indique vite le contraire avec des allusion plutôt adultes. Le dessin est correct, mais sans grande âme. On n'est pas trop captivé au final, sauf à attendre le prochain gag. On a du mal à s'attacher aux persos, exception faite du grand méchant (fort pathétique d'ailleurs) et de l'écuyer qui est finalement le héros de l'histoire, contrairement au chevalier rhinocéros... Ça se laisse lire, on s'amuse un peu quand même, mais ça se laisse oublier.

29/01/2014 (modifier)
Par Ems
Note: 2/5

J'ai beaucoup aimé cette BD jusqu'à sa moitié mais le final m'a réellement déçu. L'ambiance à la "Donjon séries" était réussie, l'humour coulant à flot dans les planches, mais malheureusement les auteurs virent au délire par la suite. Il y a des limites vite franchies qui gâchent le plaisir... Le scénario s'embourbe de lui même également, ça part dans tous les sens et, pour retomber sur ses pattes, on sort du grand n'importe quoi. Le dessin est réussi et bien mis en couleurs, les planches sont relativement chargées pour ce genre de BD mais elles se lisent facilement. Avec un peu plus de discipline, il y avait moyen de faire beaucoup mieux car il y a des qualités dans cette production.

25/04/2010 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Mouairf, bof... Ca se laisse lire mais c'est quand même pas terrible. C'est de l'heroic-fantasy light qui rappelle un peu celle de Donjon : tout y est possible, les personnages clichés du genre sont tournés en dérision, il n'y a pas de manichéisme. Dans l'ensemble, j'aime bien ce genre d'univers qui mêle aventure, fantastique et humour. Et j'ai trouvé certains passages de cet album plutôt amusants. Mais dans l'ensemble, cela ne vole pas haut. Le dessin est très moyen. Même s'il reste correct et pas désagréable, il est assez basique et sans charme. On sent que le dessinateur manquait de la technique qui lui aurait permis plus d'aisance et de liberté de cadrage. Le récit est un peu naïf, raconté avec une certaine lourdeur. Certains gags sont bien mal amenés et pas drôles du tout. Les personnages ne sont pas très attachants. Le rythme est assez décousu et il est difficile d'être vraiment pris dans l'action. Un tel manque de maîtrise est étonnant de la part de Carlos Trillo mais il faut croire que ce n'est pas trop son domaine et qu'il n'a pas su faire le bon choix entre un récit assez jeunesse et un récit plus adulte. Malgré cela, j'ai lu l'album sans trop de déplaisir donc si vous avez quelques minutes à tuer, pourquoi pas...

17/05/2009 (modifier)
Par Chalybs
Note: 2/5

Voilà une gentille BD trouvée dans le secteur jeunesse de la Bibliothèque municipale, qui semblait prometteuse de charme et de naïveté, qui au final perturbe mon sens du jugement et me déstabilise. Cette BD donc, semblait gentillette, adressée aux plus jeunes membres de la confrérie des lecteurs de bandes dessinées. Je m'attendais donc à une lecture simple, facile, directe et naïve. De simplicité, point. Dans un souci de vouloir bien faire surement, l'auteur utilise des termes alambiqués qui ne semblent pas appropriés au public visé. Peut être me trompe-je, mais au moins, le pense-je. De facilité, point. Le scénario n'est pas simple à suivre. Toujours dans cet état d'esprit lecteur jeunesse, j'ai trouvé que certains passages n'étaient pas très clair, que certains raccourcis étaient plutôt tortueux et que certaines idées abordées ne l'étaient pas de la bonne manière. De directe, bon, je l'accorde. Le scénario sans trop d'ambages ne présente pas de tortuosité telle qu'il devienne impossible à suivre. La trame est plutôt rectiligne, même si les délires perpétuelles de l'auteur adresse un public déjà averti, ayant une bonne maitrise de la lecture et un niveau d'abstraction logique assez élevée. Cette BD s'adresse donc à mon avis à des élèves ayant déjà atteint le niveau CE2 pour être lu et 6ème pour pouvoir être comprise… De naïve, point. Dans les premières pages, j'ai été presque choqué par certaines idées qui voulaient que tout le monde cherche à faire l'amour à la princesse…J'ai trouvé l'idée un peu trop directe. Mais surement mon cerveau monomaniaque ;) a-t-il vu le péché là où il ne se trouve pas ! Enfin, le dessin, simple épuré, aux lignes claires et lisibles et sans défauts majeures pour une lecture de ce niveau. Il fait son office de manière plutôt réussi. Bref, cette BD selon moi, ne s'adresse pas aux adultes, pas aux ados, mais vraiment à une tranche de lecture que j'estime plutôt restreinte des 8-12 ans...plus jeune cela risque d'être trop complexe, plus vieux cela tend à être trop simple.

08/01/2008 (modifier)
Par Pierig
Note: 2/5
L'avatar du posteur Pierig

Le début prometteur peine à masquer le manque manifeste d’originalité de ce récit où les avatars de ce Rhino (héros de l’histoire?) sont clairement empruntés à ceux de Shrek. Ainsi, ces deux exclus de la société se retrouvent à devoir aller délivrer une princesse dans un château surveillé par une dragonne pour l’un et par un marais (vivant!) pour l’autre. Mais bien vite, l’histoire s’enlise dans des propos stériles et la quête de départ se disperse dans une série de mésaventures qui sont autant de subterfuges malhabiles pour meubler un album au final bien décevant. Quant au dessin, il est correct, voire agréable par moment. Petit bémol toutefois à formuler concernant le manque d’expression des visages. Bref, pas inoubliable . . .

03/01/2006 (modifier)