Babiole et Zou

Note: 2.5/5
(2.5/5 pour 6 avis)

Babiole et Zou, le cameraman et la journaliste, création de Greg entre 1962 et 1966.


Greg Journal Tintin Journalistes Télévision

Zou est le cameraman des Interludes de la télévision belge lorsque son patron Auguste Sommet décide de l'associer à la dynamique Babiole, au Service des Futilités. Au cours de leurs reportages, ces deux héros découvrent, bien avant la police, de nombreuses affaires criminelles. Cette série, vivante et drôle, qui parait dans "Tintin" est assez originale : Babiole, malgré son caractère emporté et ses quelques caprices, est une véritable héroïne qui relègue souvent au second plan son compère Zou. Sa psychologie et son humour font d'elle l'un des personnages féminins les plus intéressants jamais créés par Greg. Il serait temps qu'un éditeur se lance dans la réédition complète de cette série aujourd'hui épuisée.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 1985
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Babiole et Zou
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

17/10/2005 | Ro
Modifier


Par Josq
Note: 3/5
L'avatar du posteur Josq

Au vu du nombre de BD signées Greg, il est logique qu'une bonne part d'entre elles aient sombré dans l'oubli. On ne peut pas toujours en tenir rigueur au public, et dans le cas de "Babiole et Zou", on pourra même trouver ça assez logique. Mais bon, pour les inconditionnels de Greg (auxquels j'appartiens), c'est toujours un plaisir de découvrir une nouvelle BD de sa part, et celle-ci ne déroge pas à la règle. Le dessin est extrêmement proche de celui d'un Achille Talon, ce qui permet au lecteur de prendre ses repères très rapidement, et de lui offrir la garantie d'un trait toujours plein de vivacité. Une vivacité qui se retrouve dans le scénario, très (trop) classique, mais toujours frais et amusant, où Greg ne s'encombre pas de ramifications complexes pour faire durer le suspense. Incontestablement, ça manque trop d'ambition, et ces aventures seront à réserver aux vrais fans de Greg, mais ces derniers trouveront sans nul doute leur plaisir dans cette série certes très oubliable, mais éminemment plaisante à lire.

27/02/2019 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Parmi les nombreux personnages de Greg (la souris Bolivar, Rock Derby, les As, Constant Souci, la reprise de Zig et Puce, et bien-sûr Achille Talon), on peut retenir ce sympathique duo de journalistes TV qui se lancent dans des aventures humoristico-policières, puis des gags en 2 planches qui finissent souvent de façon catastrophique, conçus par la prolifique imagination de Greg. Cette petite série proposait un personnage de femme archétypique de chieuse de première avec Babiole, dont Zou était souvent la victime ; un duel assez peu équilibré qui peut déplaire, en tout cas, je préférais plutôt les gags. Mais ces courts récits ou gags parus entre 1962 et 1966 dans le journal Tintin, n'ont pas tellement retenu l'attention des lecteurs de l'époque, sinon pour le graphisme de Greg qui s'affirmait après sa première grande série Rock Derby publiée aussi dans Tintin deux ans plus tôt. Le style est alerte et plaira aux fans de Greg qui seuls, peuvent trouver l'achat impératif. Toutes ces vieilles petites créations même si elles ne sont pas toujours extraordinaires, sont cependant attachantes et intéressantes à signaler pour éviter l'oubli total.

29/06/2013 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

J'avais lu deux-trois histoires de cette série dans des vieux Tintin et je n'avais pas trouvé cela très palpitant. En album, c'est encore pire ! C'est typiquement le genre de série à lire uniquement en magazine parce que après quelques pages j'en avais marre des deux héros. Ils semblent n'avoir aucune réelle personnalité. On dirait qu'ils sont sortis de l'usine 'Personnage masculin qui se fait mener par le bout du nez par un personnage féminin'. Les aventures sont peu palpitantes et je devinais souvent se qu'il allait arriver. À la limite, c'est une curiosité à lire si vous aimez Greg, mais vous ne manquez rien en ne lisant jamais cet album.

02/10/2010 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Babiole et Zou est une des séries mineures de Greg. Les aventures journalistico-policières du duo ne sont certainement pas désagréables à lire, mais elles sont loin d’être passionnantes. De plus, Babiole est une héroïne très typée jeune femme libérée des années ’60. Par conséquent, elle présente un côté féministe militante, sûre d’elle et arrogante, qui me gonfle quelque peu. Et comme Zou a plutôt tendance à s’écraser devant elle, les duels de ce duo trop disproportionné ne fonctionnent que moyennement bien. Au niveau graphique, le trait de Greg est semblable à celui qu’il employait sur la série de Achille Talon. Nous sommes donc en terrain connu. La qualité est au rendez-vous (pour les amateurs de la grande époque du style franco-belge humoristique). Honnête, mais vraiment trop anecdotique, cette série me fait penser à toutes celles qui remplissaient les pages des magazines de l’époque : des œuvres correctes, qui garantissaient un nombre de page conséquent, mais qui demeuraient dans l’ombre des véritables têtes de file de ces magazines. Sans doute a t'elle été créée dans l'espoir d'attirer un certains lectorat féminin. Ne me sentant pas concerné, je ne pourrai que paraphraser Achille Talon en concluant par un simple ... ... bof ...

04/06/2009 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 2/5

Mbwofff.... Les débuts de Greg, avec un style graphique déjà reconnaissable à l'époque. L'époque ?... Babiole et Zou font leurs débuts dans l'hebdo Tintin n° 21, 17 ème année, du 22 Mai 1962. Ils y feront leurs adieux dans le n° 26, 21ème année, du 28 Juin 1966. Babiole et Zou ?... Deux journalistes plongés dans des aventures comico-policières. Babiole ?... Le "chef". A vrai dire -et pour moi- une "petite peste" qui sait tout, qui décide de toute, qui mène la danse. Chiante. Vraiment ! Zou ?... Une sorte de faire-valoir bien fade, un peu insouciant, qui pense peut-être "pourquoi m'énerver ?... c'est quand même "elle" qui décide !..." Amusant, sans plus. Scénarios convenus, méchants plutôt bêtes, décors modernes (mais qui sont -à l'heure actuelle- d'un ce ces "kitch" !). Série éphémère aux personnages à vrai dire peu attachants. Ca se lit mais je n'en ai pas gardé un grand plaisir, même lors d'une récente relecture. Pour fans inconditionnels seulement. Quant à moi, les deux albums sont bien rangés. Pour un bon bout de temps.

08/11/2006 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Note approximative : 2.5/5 J'aime bien Greg et ses nombreuses séries mais je dois dire que cette série oubliée n'est vraiment pas sa meilleure. Côté dessin, c'est du 100% Greg dans la lignée d'Achille Talon. J'aime assez ce dessin rond et dynamique même s'il n'a rien d'exceptionnel techniquement parlant. Côté scénario, ce sont des aventures policières très classiques pour l'époque. Le couple cliché de reporters qui découvrent avant la police des complots et autres préparatifs de vols. L'histoire est bien menée, les dialogues assez sympas, mais ça n'a rien de très original. Je dois dire que les récits sont d'un tel banal que je me suis assez vite ennuyé. En outre, quand j'aime l'abondance de texte et de dialogues dans une BD comme Achille Talon, je trouve qu'elle plombe le rythme d'une BD d'aventure comme celle-ci. Bref, c'est potable comme BD et ça n'a pas trop mal vieilli, mais ce n'est pas passionnant.

17/10/2005 (modifier)