Samurai

Note: 3.11/5
(3.11/5 pour 18 avis)

Devenu samuraï, Takeo se sent de taille à affronter son passé… Voir aussi le spin off Samurai Légendes.


1454 - 1643 : Du début de la Renaissance à Louis XIII Auteurs Italiens Japan-Fantasy La BD au féminin Lanfeust Mag Samourai

Devenu samuraï, Takeo se sent de taille à affronter son passé. Aux confins du Japon, se trame un terrible complot : le général Akuma, l'une des personnalités les plus influentes de l'Empire, semble décidé à trahir l'Empereur, à son unique profit. Pourtant, un terrible secret enchaîne les deux hommes : le XIIIe prophète De son côté, Takeo, samuraï, espère découvrir qui il est. Pourquoi a-t-il grandi dans un monastère ? Et pourquoi a-t-il été abandonné par son frère, il y a dix ans ? Sa quête l’immergera bientôt au cœur d’une incroyable tourmente, et il se verra finalement mêlé au sombre destin de l’Empire et du XIIIe Prophète… Texte : Soleil

Scénariste
Dessinateurs
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 24 Août 2005
Statut histoire Série en cours - cycle(s) terminé(s) (cycles de 4 et 2 tomes) 13 tomes parus
Couverture de la série Samurai
Les notes (18)
Cliquez pour lire les avis

12/09/2005 | ArzaK
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Avis donné après lecture du premier cycle de quatre tomes. Décidément, Jean-François Di Giorgio aime bien la baston dans un univers médiéval japonais. Je l’avais découvert il y a peu avec Senseï. Ici, l’intrigue se laisse lire, mais sans que je m’y sois attaché outre mesure. C’est moins captivant que Okko, même si les deux séries usent d’une ambiance différente. En tout cas les personnages ont des personnalités moins fouillées dans « Samurai » et l’intrigue m’a moins intéressé. Cela manque en fait d’originalité. Et, mais c’est là aussi un défaut largement répandu, cela joue parfois sur le fantastique pour relancer l’intérêt, avec un ésotérisme auquel je n’ai pas accroché. Il aurait mieux valu, faute d’idée crédible, se contenter d’une intrigue réaliste, en développant complots et personnalités des protagonistes. Le dessin est bon, mais j’ai trouvé que Frédéric Genêt abuse de découpages et de cadrages « déconstruits ». C’est moderne et dynamise sans doute l’action, mais c’est parfois artificiel et ralentit inutilement la lecture. Et certaines planches ne sont pas très claires.

06/07/2017 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Je repoussais la lecture de cette série depuis longtemps (comme celle de Kogaratsu d'ailleurs), n'étant pas friand de cette culture japonaise, et en plus le nombre d'albums me rebutait un peu... et puis hop ! me suis lancé ! J'ai lu très attentivement le premier cycle des 4 tomes, puis moins sérieusement la suite, car déjà ça commençait à bien faire. Je craignais que ce soit encore des rivalités incessantes entre shogun et samouraïs, mais ce premier cycle évolue plutôt vers un côté plus mystérieux, avec une once de fantastique, une sorte de quête où les personnages principaux doivent échapper à des ennemis qui les traquent, c'est proche d'une énigme où le suspense s'insinue dans ce Japon féodal bien représenté. Le récit commence par un prologue mystérieux dont on apprend plus tard la signification dans le tome 2, mais au cours du récit, ça retombe finalement dans les mêmes travers, ce que je reproche à toutes les Bd traitant du Japon ancien : des combats, encore des combats, toujours des combats ! des guerriers masqués, des ninjas, et des rivalités avec au milieu cette philosophie zen qui finit toujours par me laisser indifférent. Dans la période médiévale, je préfère nettement ce qui se passait en Europe, notamment entre la France et l'Angleterre... En résumé, on peut dire que la première partie jusqu'au début du tome 3 est bien et assez prenante, c'est après que ça devient plus conventionnel, avec des éléments très classiques et souvent vus ailleurs. Le dessin n'est pas trop dans mes goûts, c'est pas du style policé et fluide que j'affectionne, mais il n'est pas laid, c'est déjà ça, ça m'a rappelé un peu le dessin de Robert Gigi sur Ugaki, Bd dans le même style graphique que je trouvais plus soigné. Certains visages d'hommes ne sont pas jolis par contre, et il règne une certaine confusion dans certaines cases, au point qu'il faille en scruter le contenu attentivement pour bien comprendre ce qui s'y passe par endroits. Sinon le point positif, ce sont les grandes images de paysages et de décors japonais très réussis, avec une mise en page dynamique, des cadrages multiples et de différentes formes qui parviennent à détailler des scènes de combats qui ne sont pas toujours évidentes à décrire. Quelques scènes de batailles sont bourrées de détails, telle celle de la page dépliée dans le tome 4. Le dessin fait de très nets progrès dès le tome 7. C'est pas une série que je relirai et qui me laissera un souvenir inoubliable, mais je suis cependant content de l'avoir lue. Je met l'achat, mais ça peut se lire en bibli

31/05/2017 (modifier)
Par sloane
Note: 3/5
L'avatar du posteur sloane

Qu'est ce qui fait qu'à l'issue de ma lecture du premier cycle de cette série je sois moyennement emballé ? En fait des petits riens mais qui collés bout à bout donnent au final une note que j'aurais aimé supérieure. En effet du médiéval fantastique se situant au Japon à une époque féodale avec des samouraïs virevoltants, voilà qui sur le papier ne pouvait que me plaire. Mais hélas mille fois hélas, assez vite je découvre que cette histoire ne va pas être des plus originales. Le petit groupe qui accompagne Takio est archi classique et le quota comique avec le personnage du moine est plus horripilant que drôle. Pour moi c'est du foutage de gueule! A qui s'adresse cette BD, des ados boutonneux ou des adultes ? En même temps en écrivant ces mots j'ai peur d'avoir la réponse à ma question et dans ce cas je n'ai plus qu'à fermer ma bouche et mettre mon mouchoir par dessus. Plus sérieusement il est vraiment dommage que certains éléments viennent gâcher une histoire qui a priori avait un bon potentiel, d'autant que le dessin qui va en s'améliorant au fil du temps est plutôt bon et offre de jolies planches dans un découpage dynamique. Au final je ne conseille pas l'achat mais plus sûrement une lecture en emprunt qui décidera de la suite.

10/03/2016 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

C'est le genre d'histoire pas très original mais raconté avec suffisamment de talent pour passer un agréable moment de lecture entre deux tranchages de cou et des têtes qui volent. Oui, c'est plutôt le genre primaire. On tape d'abord et on réfléchit ensuite. Le dessin n'est pas mauvais mais on est loin du talent de Hub pour une série comme Okko par exemple. La comparaison avec cette dernière série se fera de toute façon car les thèmes et le décors sont proches. Mais bon, il n'y a pas photo entre les deux séries. En conclusion, une série sympa et plaisante mais qui souffre d'un déficit en terme d'originalité et de concurrence sur le marché dans ce segment précis.

17/01/2015 (modifier)
Par Alix
Note: 3/5
L'avatar du posteur Alix

(Après lecture des 8 tomes parus à ce jour). « Samuraï » est la seule série Soleil que je m’obstine à compléter religieusement. En même temps avec 8 tomes parus et un spin-off annoncé pour la fin du mois (Samurai Légendes), je ne dois pas être le seul. Pourtant on est loin de la perfection. Les intrigues ne font pas vraiment preuve d’originalité, ce qui n’est certes pas trop grave venant d’une histoire de samuraïs. L’humour est bienvenu mais fera sans doute trop ado pour certains, presque typé manga avec ses têtes « super deformed » et ce côté un peu cucul (un personnage qui rougit et bave en voyant la culotte d’une femme par exemple). Les protagonistes n’ont pas une psychologie très développée malgré le nombre de tomes conséquent, à commencer par Takeo. Mais que voulez-vous, il s’agit d’une histoire de samuraï avec tous les ingrédients qui vont bien : un héros au passé mystérieux, une intrigue relativement prenante, un compagnon « bon vivant » chargé d’apporter une touche d’humour, des belles femmes, des combats au sabre superbement mis en images et très lisibles, ce qui n’est pas toujours facile, et du voyage et du dépaysement. Le dessin est sympa, même si il peut sembler un peu hésitant par endroit, notamment sur les personnages. Certaines planches représentant des paysages sont majestueuses. A noter aussi une superbe « triple page » dépliable représentant une bataille dans le 2ème cycle. Voilà, « Samuraï » n’est sans doute pas la meilleure BD du genre, mais c’est une bonne histoire, et je lirai très certainement la suite (notez que le tome 8 ne semble pas conclure le 3ème cycle, contrairement à ce qui est annoncé un peu partout).

13/09/2005 (MAJ le 08/11/2012) (modifier)
Par Quentin83
Note: 3/5

Une série bien dessinée, avec de superbes environnements japonais comme les forteresses, les temples, les dojos... L'histoire est celle d'un Ronin errant à la recherche de son frère disparu dans de mystérieuses conditions, et qui va se retrouver mêlé à un complot contre l'Empereur. Si les scènes de combats sont très bien faites, on ne peut pas en dire autant des dialogues, parfois en décalage avec l'univers médiéval japonais. La BD reste bonne pour quiconque recherche une histoire de samuraïs, mais elle se lit beaucoup trop rapidement à mon goût (comptez 15 minutes par tome à peu près).

09/05/2011 (modifier)
Par Di Lullo
Note: 2/5

Mouais... ça va... En gros c'est un samuraï solitaire qui sauve une pauvre famille d’étrangers d'un gros méchant qui veut les tuer à cause d'un casse tête. Mouais... Pas très original. Les gentils sont classiques, avec le héros silencieux et sans reproche et son serviteur un peu maladroit mais bienveillant. Et puis il y a le gros méchant corrompu qui en veut aux petits enfants et qui est cruel et sadique, rien de surprenant ou de nouveau. Le dessin et les costumes sauvent le reste, mais pas complètement. Pas mal quand même, et vous devriez le lire si vous pouvez l'empruntez, mais de là à l'acheter, non merci.

08/12/2010 (MAJ le 18/12/2010) (modifier)
Par GiZeus
Note: 2/5

Après lecture des deux premiers tomes. Bof, bof. Pas de quoi casser trois pattes à un canard. Tout commence par une rencontre classique où un ronin sauve gentiment un groupe de paysans de passage. Mais une petite fille du groupe se révèle posséder un pouvoir (on ne sait pas lequel) qui intéresse le grand méchant de l'histoire. Du très classique jusque là. Cette histoire aurait pu être intéressante, mais malheureusement l'histoire ne tient pas ses promesses. Pas grand chose à se mettre sous la main, l'histoire se compose en grande partie de combats et peu de scénario. Les personnages ne possèdent pas une psychologie évoluée et le tandem cuisinier fille-qui-a-du-caractère m'ennuie plus qu'il ne me fait rire. Côté dessin, c'est plutôt agréable à l'oeil. Mais cela ne suffit pas à compenser cette impression de réchauffé sans saveur.

06/10/2009 (modifier)
Par SLM
Note: 4/5

Étant amateur du japon médiéval, mon avis apparaîtra sans doute quelque peu subjectif. Le dessin: Je dois avouer avoir été séduit par le style adopté par Genet. Le dessin reprend, à mon sens, bien l'esprit et l'ambiance de l'époque. Les visages sont bien faits et pour avoir discuté avec le dessinateur, il a vraiment eu à cœur de retranscrire au mieux les décors d'époque, les visages de la société japonaise (guerriers marqués par exemple). Et si l'on se souvient des films grandioses de Kurosawa, la triple page du tome 4 ne pourra forcément pas laisser insensible du tout!!! Donc pour le dessin: très réaliste sans être fade, juste ce qu'il fallait pour ce style de BD: 5/5 Le scénario : Bon ok, on est dans une trame un petit peu plus classique... un japon un peu fantastique, des principes et traités moraux qui visent le héros à atteindre l'excellence... Un héros, TAKEO, qui ne serait pas sans rappeler le célèbre Miyamoto Musashi (alias : Takezo shinmen) et son traité des 5 roues. Agrémenté à une sauce plus obscure, un 13ème prophète mystérieux et fantastique, une secte dotée de guerrières femmes immortelles à son service, une "secte" qu'aurait rejoint le frère du guerrier et que Takeo, mystérieusement tatoué veut retrouver, etc. Bref, c'est somme toute, classique mais ça se lit très bien puisque jusqu'à la fin du tome 4, on se demande où l'intrigue va nous mener. Seul bémol : un peu déçu de devoir se contenter d'un simple: Takeo a un frère connu voire redouté mais dont on n’apprend pas plus... Takeo a un tatouage dont on ne sait pas plus pour le moment... 3.5/5 RDV en 2010 lorsque le 2ème cycle commencera, et qui lui devrait se pencher plus sur le passé familial de Takeo... ce que tout le monde attend en somme !

23/05/2009 (modifier)
Par bedelisse
Note: 4/5

N’étant pas spécialement fan des histoires médiévales Japonaises, j’ai plutôt hésité avant de me lancer dans la série Samuraï. Finalement je dois dire que je n’ai pas été déçu, l’intrigue est plutôt bien menée avec un samurai en quête de son passé, mais qui au final, tel un bon samaritain aidera un groupe d’individu poursuivi par des cavalières de l’ombre qui semblent immortelles. Il y a quelques pointes d’humour et le tout se lit très agréablement. J’aime beaucoup le dessin. La version noir et blanc du tome 3 est fantastique.

04/05/2009 (modifier)