Arthur

Note: 3.28/5
(3.28/5 pour 36 avis)

Le mythe du roi Arthur selon l'authentique légende celtique.


David Chauvel Mythes arthuriens Mythologie celtique

C’étaient des temps difficiles pour l’île et pour le peuple de Bretagne, ceux que l’on appelait Bretons mais qui se nommaient eux-mêmes Kymry. De partout surgissaient les ennemis, Lloegriens, Pictes, Scots ou Gaëls, venus d’au-delà des mers, qui convoitaient leur terre et ne pensaient qu’à piller et ravager. Dans leur coeur, les Kymry appelaient un homme capable de se dresser face à l’ennemi, un homme capable de faire revivre l’époque où ils régnaient sans partage sur leur île bien-aimée. Ce guerrier allait bientôt voir le jour, et avec lui viendraient des temps merbeilleux qui marqueraient éternellement la mémoire des hommes, avant de disparaître à jamais.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Juin 1999
Statut histoire Série terminée 9 tomes parus
Couverture de la série Arthur
Les notes (36)
Cliquez pour lire les avis

28/10/2001 | Fubuki
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Contrairement à la série "Merlin" de Lambert et Istin chez Soleil, qui opte pour une approche plus fantastique, "Arthur" se situe dans un créneau historique celte qui prend sa source à la légende originelle, antérieure aux récits arthuriens teintés de merveilleux décrits par Geoffrey de Monmouth ou Chrétien de Troyes, avec notamment la légende d'Excalibur. On est ici en l'an 500 en Bretagne (l'île britannique, pas la province française), en des temps primitifs, bien avant sa conversion à la chrétienté, où le royaume est assailli par des peuples farouches : Lloegriens (Saxons venus de Germanie), Gaëls (Irlandais venus de l'île d'Iwerddon), Pictes et Scots (ancêtres des Gallois et des Ecossais) qui convoitent les terres bretonnes où vivent les Kymry (Arthur étant roi des Bretons). Merlin, appelé ici Myrddin, est au centre des récits, il apparaît dès le tome 1 qui lui est consacré, mais c'est le personnage d'Arthur qui apparaît au tome 2 qui reste le héros central de cette saga-fleuve, dont l'apogée nous est contée dans son intégralité. Chaque album a pour titre le nom d'un personnage qui gravite autour d'Arthur, qui ont pour noms Gwalchmei son neveu, Gwenhwyfar (Guenièvre) son épouse, Morgwen (Morgane) sa soeur disciple de Myrddin, Kei son demi-frère, Bedwyr le Manchot, Gereint, Gweir ou Taliesin ses compagnons et amis. Tous les noms propres à consonance gaëlique, les personnages nombreux, et la complexité du récit réclamant une attention soutenue, rendent cette série très ambitieuse et difficile à suivre si l'on en perd le fil, à tel point que les auteurs livrent un lexique dans chaque album, mais la narration très littéraire de David Chauvel, qui peut rendre cette saga ardue, ainsi que les dessins lumineux et précis de Jérôme Lereculey (qui s'affinent après le tome 2) rendent la lecture de la série passionnante. Les coutumes celtiques du Haut Moyen Age sont bien reproduites grâce à une documentation sans faille, agrémentées de belles couleurs, de personnages mythiques et de formidables scènes de bataille au souffle épique. Dans cette Bretagne de légende, l'honneur, la loyauté, la force sont des vertus qui dirigent les hommes ; la rudesse du climat et de l'existence, la violence des combats, les créatures chimériques leur forgent le caractère, c'est ce qui fait d'Arthur un roi juste et grand. Une série envoûtante et somptueuse que je recommande d'aborder avec circonspection en cas de déception devant la densité de l'ensemble, à tester d'abord en biblio, et plus si affinité.

27/06/2013 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Un projet bien ambitieux ! Raconter la légende d'Arthur en se basant sur des vieux textes, il faut le faire ! Surtout que les noms des personnages (hormis Arthur) sont différents. Le résultat est pas mal bien qu'il y ait des défauts. Le premier tome est le meilleur à mes yeux. J'étais vraiment captivé par l'histoire du jeune Merlin et j'avais vraiment envie de savoir la suite. Malheureusement, les tomes suivants vont du sympa à sans intérêt. Les péripéties sont inégales. Certaines m'ont passionné alors que d'autres m'ont fait bâiller. Il y a un peu trop de personnages et je me suis parfois perdu. Il y a un truc qui m'énerve un peu c'est que certaines choses ne sont pas expliquées. Par exemple, dans le premier tome, Merlin arrive à un endroit victime de tremblements de terre fréquents. Il ordonne de creuser un trou et deux dragons en sortent. Ils viennent d'où les dragons ? Pourquoi ils étaient sous terre ? On ne le sait pas et j'imagine que c'était normal à l'époque de ne pas expliquer ces choses-là. Le dessin est spécial. Je ne l'aime pas, mais je ne le trouve pas moche non plus. Finalement, je conseille la lecture aux fans des histoires d'Arthur, mais je ne conseille pas l'achat car c'est une œuvre qui divise et qu'il vaut mieux l'emprunter.

14/01/2012 (modifier)
Par Jérem
Note: 2/5

Je reconnais aux deux auteurs un énorme travail de documentation pour adapter en bande dessinée les textes originaux de la légende arthurienne. Globalement, le résultat par rapport à l’objectif est atteint. Je n’ai malheureusement pas accroché à cette série. Plus qu’une histoire homogène, c’est une compilation de chroniques plus ou moins intéressantes qui peuvent se lire indépendamment les unes des autres. La multiplication des personnages embrouille le lecteur et éclate l’intrigue dans des dizaines de quêtes. La narration est extrêmement redondante : un problème/une quête/une énigme et un combat… c’est toujours un peu la même chose. Plus les volumes défilaient et moins je prenais de plaisir à ma lecture. Ma note ne concerne pas le bon travail fourni par les auteurs mais le peu d’intérêt que j’ai trouvé à la légende du roi Arthur.

24/10/2011 (modifier)
Par pewi
Note: 2/5

J'ai trouvé le premier tome de cette série excellent. J'ai trouvé les dessins très justes dans leurs manières de retranscrire l'ambiance de la quête qui sous-tend toute la légende arthurienne celtique. La dynamique de narration m'a paru très bonne et puis l'histoire... tout le monde la connait. Dans les deuxième et troisième tomes, j'ai ressenti un peu plus de lourdeur dans le récit mais le dessin m'a encore permis de passer un bon moment. Et puis l'apparition d'une très belle mise en abîme avec les contes dans le conte m'a beaucoup séduit. J'ai détesté le quatrième tome à cause de la pauvreté du scénario. Le cinquième m'a lassé par son manque d'originalité. Le sixième se défend un peu mieux que les deux précédents grâce au traitement de la psychologie du personnage centrale. J'ai bien aimé la tension dans le scénario du septième tome malgré une fin trop bâclé à mon goût. Globalement je regrette que le fil conducteur de Merlin soit si peu exploité à partir du troisième tome. Je ne désespère pas que cela s'améliore par la suite...

20/08/2010 (MAJ le 17/12/2010) (modifier)
Par pissenlix
Note: 4/5

Un vent d'air frais souffle sur toutes les séries "celtiques" qui foisonnent sur les étals. Elle est certes un peu rebutante au départ avec une foison de textes qui parfois sont un peu lourds mais une fois que l'on rentre dans l'histoire on sent une authenticité et respect du mythe fondateur et non pas les déviances catholiques du type chrétien de Troyes. On a parfois l'impression d'être emporté comme dans les sagas vikings. Le tout est divisé en trois parties dont la centrale est selon moi la moins intéressante. Le mythe arthurien est magnifié et il ne faut pas oublier le dessin de Lereculey qui correspond à merveille au récit. Pour moi la meilleure des séries sur Arthur.

14/11/2009 (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

La narration est si lourde que dès le début, cela ne donne pas envie de poursuivre plus en avant. Il est vrai que cette série m'avait été fortement conseillée par une connaissance qui ne jurait que par Arthur. L'originalité de cette série sur les mythes arthuriens est de nous proposer une lecture sur l'histoire primitive d'Arthur basée sur les vieux textes. Les noms sont quasi imprononçables, le dessin est bien fade, le scénario est trop dense... Bref, on se noie très vite sans ressentir la magie des légendes celtiques. Le manque de chaleur se marie avec l'ennui... Nous avons une superbe précision mais au détriment du plaisir de la lecture. A bien choisir, je me dis que je ne suis pas le lectorat visé. C'est une bd qui semble diviser au lieu de rassembler. Les goûts et les couleurs ne se disputent pas.

08/05/2008 (modifier)
Par Pacman
Note: 4/5

L'idée d'illustrer de vieilles légendes est plutôt risquée, vu le caractère souvent un peu désuet des récits. Mais je dois dire que, même si les épisodes sont inégaux en qualité, le dessin et l'ambiance (très) guerrière me poussent à persévérer dans l'acquisition de la série. Pour être allé au Pays de Galles, je crois pouvoir dire que la nostalgie des temps anciens est très présente dans ce pays, et je ne doute pas que les auteurs se soient très bien documentés sur place. Des noms comme ça, ça ne s'invente pas ! La fin de la saga est dirigée de façon magistrale, à mon goût, cloturant quand il faut un récit épique qui n'aurait peut être pas supporté de multiples rallonges à but commercial. C'est une marque de respect appréciable de la part des auteurs pour les lecteurs, d'autant que les fan du genre et de cette série pourront retrouver une ambiance similaire dans Sept voleurs, des mêmes auteurs.

18/12/2003 (MAJ le 01/12/2007) (modifier)
Par Spooky
Note: 4/5
L'avatar du posteur Spooky

Une fresque très ambitieuse ayant pour but de reconstituer toute la "matière de Bretagne", sans reprendre les détournements de Chrétien de Troyes. Même si la densité d'information contenue dans chaque album est proprement gigantesque, le raffinement du trait et le travail effectué en amont par David Chauvel, le scénariste, en font une oeuvre tout à fait à part dans la production BD actuelle, à classer auprès des grands classiques des légendes arthuriennes. Attention cependant, le dessin ne plaira pas à tout le monde, je conseille donc de feuilleter et d'en lire des extraits avant de se jeter dessus ou même de l'acheter.

18/04/2002 (MAJ le 24/10/2007) (modifier)
Par louisbru
Note: 4/5

La narration est intéressante : A chaque volume, c'est l'histoire d'un personnage différent de l'épopée arthurienne qui est racontée. Les dessins et les couleurs sont sublimes. Le cadre est historiquement réaliste (conforme à la culture celte antique et non revisité à la "sauce" romantique médiévale").

15/08/2007 (modifier)
Par Kalish
Note: 3/5

Ce doit être la série la plus intéressante pour qui aime en apprendre sur la légende arthurienne. L'authenticité voulue par les auteurs est époustouflante, et le graphisme très sobre colle très bien à cette intention. Maintenant en matière de bande dessinée... C'est un peu lourd souvent, voir même beaucoup parfois (les légendes internes donnent envie d'être sauté), certains tomes ne font pas avancer l'histoire, notamment ceux sur les couples. Et le dessin manque vraiment de dynamisme, les batailles sont vraiment figées. Le tout, y compris la fin, manque parfois de panache. C'est sans doute dû au fait de trop vouloir coller à l'histoire. C'est très enrichissant (surtout pour un breton), mais disons que je vais pas la relire tout les trois mois.

21/06/2007 (modifier)