Hauteclaire

Note: 3.17/5
(3.17/5 pour 6 avis)

A Bordeaux au XVII iéme siècle, une jeune femme maître d'arme est accusée de meurtre. Un juge enquête en interrogeant des personnages acteurs ou témoins de ses exactions. Une aventure de cape et d’épée librement inspiré des oeuvres de deux écrivains majeurs : Barbey d'Aurevilly et de Victor Hugo.


1454 - 1643 : Du début de la Renaissance à Louis XIII Bordeaux De cape et d'épée Emmanuel Proust Éditions Points de vue Sud-Ouest Victor Hugo

A Bordeaux, au XVII iéme un juge enquête sur des événements incriminant apparemment le seul maître d’arme de la ville, Hauteclaire. Cette dernière est tout aussi ravissante qu’entourée de mystères et de secrets. Est elle coupable des meurtres et autres exactions dont on l’accuse ? A travers trois témoignages d’acteurs ou témoins des événements, nous découvrons les aventures de Hauteclaire dont le secret et le mystère semble tombé petit à petit. Mais n’est ce pas de la manipulation ? Les deux premiers tomes de cette trilogie sont librement adaptés respectivement de romans de Barbey d'Aurevilly et de Victor Hugo. Le dessinateur, Benoit Lacou, lors d’une rencontre récente, m’a indiqué que le dernier tome est inspiré de Batman ! La sortie est prévu en octobre, à suivre…

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Septembre 2003
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Hauteclaire
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

13/05/2005 | bab
Modifier


Par Ems
Note: 3/5

Après la lecture des 3 tomes. Je n'ai pas vraiment apprécié le dessin, trop chargé et inégal, avec des petits problèmes de perspective. Heureusement qu'il sert bien les scènes d'action, notamment celles des joutes et duels à l'épée. Le scénario et bien conçu, on a le droit à 3 histoires différentes concernant une femme s'appelant Hauteclaire ainsi que 2 hommes. Ces 3 histoires diffèrent profondément donnant 3 récits distincts. Je regrette l'absence d'un recoupage cartésien qui aurait donné à l'ensemble une note plus élevée et avant tout un intérêt accru. Cette trilogie aurait mérité un quatrième tome. La lecture demeure plaisante, cette série est quand même intéressante en l'état. Il aurait fallu plus d'ambition et de risques pour en faire une très bonne série.

19/12/2009 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Ah les femmes... Mystérieuses, inaccessibles, dangereuses... Hauteclaire semble être une sorte d'icône rassemblant toutes ces caractéristiques. Laurent Frédéric Bollée nous propose un récit en trois volets, chacun dévoilant un aspect de sa personnalité ou de son histoire. Mais au final, le tome 3 refermé, on a l'impression de ne rien savoir sur cette mystérieuse maîtresse d'armes, au charme sulfureux. C'est bien vu de la part du scénariste, qui joue là un drôle de tour au lecteur... Mais mise à part cette caractéristique, il n'y a pas grand-chose à retenir pour moi de ce triptyque. Hauteclaire ne m'a jamais vraiment intéressé, le récit ne m'a pas vraiment accroché. Sur le plan graphique, je préfère Murel, autre série réalisée par Benoît Lacou, plus maîtrisée (et plus récente). Ici j'ai trouvé que son trait manquait de maîtrise, même dans l'optique où il aurait un aspect un peu particulier du fait de son côté anguleux. Claire n'est ainsi pas très belle, malgré ses formes avantageuses.

19/06/2009 (modifier)
Par Miranda
Note: 3/5
L'avatar du posteur Miranda

Note 2,5. Un récit de cape et d'épée mené tambour battant. Un personnage principal vu par différents protagonistes, mais qui m'a laissé dubitative dans sa chute que j'ai trouvée facile et approximative, car elle laisse planer pas mal d'interrogations au sujet d'Hauteclair. L'auteur se contente de nous présenter ce qu'a vécu chaque personnage sans faire véritablement de recoupements qui donneraient un sens à l'ensemble. Le dessin de Lacou est assez particulier avec des personnages aux visages assez anguleux, mais cela leur donne une certaine personnalité. Les couleurs sont chaudes et bien adaptées à l'histoire. De plus les combats d'épées sont très réussis, surtout dans le découpage des cases qui donne vie à chaque coup porté par le bretteur.

26/04/2009 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Une Bd de cape et d'épée plutôt réussie dans le genre ! Des dessins agréables, un bon scénario qui tient en haleine, un enchaînement de cases très fluides avec des effets parfois très recherchés... et en bonus: des couvertures plutôt magnifiques! On n'en demande pas plus ! On entre véritablement dans le XVIIème siècle avec ses moeurs si particulières. Je trouve qu'il y a un réel effort narratif avec un souci du détail historique sans être pompeux. C'est une belle découverte ! Je ne m'y attendais pas... Ma réelle note: 3.5/5.

30/11/2007 (modifier)
Par herve
Note: 4/5
L'avatar du posteur herve

Adapté d'un ouvrage de Barbey d'Aurevilly, cette BD se lit avec plaisir et nous voulons connaître rapidement la suite des aventures de Hauteclaire de Torquemada (relatée par les deux autres personnages présentés au début de l'histoire, car il s'agit d'une trilogie). Si le scénario de Le Bollée ne souffre d'aucune critique (on lui doit en outre l'excellent London Inferno, chez le même éditeur et le plus connu Apocalypse Mania), j'emets un petit bémol sur le dessin : certaines pages sont, à mon avis, trop chargées (les pages 9,10 et 42 du tome 1 notamment). Par contre Benoît Lacou excelle dans les scènes plus intimistes de duels ( pages 34,35 et 17 du même tome 1). Et l'héroïne est belle... Un bonne BD à découvrir.

25/01/2006 (modifier)
Par bab
Note: 3/5
L'avatar du posteur bab

L’histoire est fort sympathique, un peu de cape et de crocs, euh…et d’épée sur fond historique, ça me plait bien et le scénario tient bien la route. Le rythme est bien là, pas de temps mort, une vrai intrigue qui n’est pas d’une originalité exaltante mais qui nous laisse nous faire bercer par une ambiance XVII iéme très bien rendu je trouve. Une petite ambiance à la d’Artagnan… Pour ce qui est du dessin, c’est pas mon style préféré, on est à mi-chemin entre le très détaillé, très réaliste et le presque caricaturale. En fait les visages sont très travaillés et ça fait parfois un peu bizarre. Mais on s’habitue, d’autant plus que les décors sont très documentés. Une bd de cape et d’épée bien sympathique et j’attends le troisième et dernier tome.

13/05/2005 (modifier)