Lola Bogota

Note: 3/5
(3/5 pour 5 avis)

Quand le parrain de la pègre bordelaise décide de faire don de sa fortune ... forcément, ça plait pas à tout le monde !


Bordeaux Sud-Ouest

Quand on parle de Bordeaux, on parle immédiatement du pinard ou à Chaban-Delmas, mais dans les spécialités régionales, il y a aussi le milieu bordelais. Et le milieu a les nerfs. Depuis que Lola Bogota, la crème de la crème du grand banditisme international, a fourni une drogue hallucinogène à leur chef Georges Abadi, le parrain est devenu accro et donne dans le mystique. Il se met à dilapider son empire au profit d'institutions religieuses d'un chanoine. 200 millions sont destinés à la construction d'une chapelle en son honneur ! Avec ses fidèles acolytes Jane et Z, un gorille ultra-puissant, Lola met tout en pour récupérer le pactole. Pour la pègre, pas d'hésitation, Lola Bogota doit mourir. Texte : Editions Bamboo

Scénaristes
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 2005
Statut histoire Une histoire par tome (série terminée par décision de l'éditeur) 3 tomes parus
Couverture de la série Lola Bogota
Les notes (5)
Cliquez pour lire les avis

13/04/2005 | Pierig
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

J'ai eu ces 3 albums pour 5 euros chaque au petit festival BD de Eauze, et je les ai lu à la suite assez vite, je m'attendais en voyant le dessin, à quelque chose de très drôle et de délirant. Finalement, j'ai un peu déchanté car j'ai trouvé qu'il y avait quelques creux, des scènes qui n'apportent rien, les scénarios ne sont pas assez creusés malgré un potentiel qui aurait dû casser la baraque. Imaginez, un polar d'aventure pas sérieux, en mode parodique, dans un style années 70-80 et un ton audiardesque à propos d'une héroïne sexy et démerdarde... y'avait de quoi bien remplir 3 albums, voire plus. Ben non, je trouve que c'est un peu fade, comme si les auteurs s'étaient retenus ou comme si ils avaient manqué d'inspiration. Faut avouer que c'est quand même dommage de se mettre à 2 scénaristes (Brrémaud étant accompagné par Philippe Chanoinat) et de faire un peu cheap. Le tome 1 évolue à Bordeaux et dans les vignobles bordelais, c'est assez drôle, on sent la parodie des Tontons, et graphiquement, on reconnait des silhouettes connues, mais la caricature n'est pas poussée au maximum ; même chose dans le tome 3 qui évolue en Sicile, le milieu mafieux aurait pu être intéressant à caricaturer, en forçant sur un côté Parrain, mais ça reste vague, assez conventionnel et banal. Quant au tome 2 qui évolue au large d'Hawaï et qui implique Kennedy, c'est le moins intéressant, j'ai trouvé ce scénario vraiment quelconque. Au final, malgré un dessin semi-réaliste très plaisant, avec de sacrées gueules où l'on reconnait Blier, Ventura, Aldo Maccione, Lee Marvin et bien d'autres... on a droit à pas mal d'action, de fusillades, d'explosions, de fights mais pas beaucoup de subtilités que je m'attendais à trouver, le côté délirant est à peine esquissé, et c'est dommage, même si la lecture n'est pas désagréable, en gros, je reste sur ma faim...

23/08/2016 (modifier)
Par Guz'
Note: 3/5

Je viens de relire les trois tomes, que j'avais achetés au fur et à mesure de leur sortie. J'ai passé un bon moment à la relecture de cette série, au point de vérifier sur internet qu'il n'y avait pas un tome 4 que j'aurais pu rater lors de sa parution. Malheureusement la série semble arrêtée. La seule chose que je déplore, c'est la présence d'un personnage bien trop irréaliste (Z) qui, à mon avis, gâche le scénario. Je pense qu'il y avait possibilité de faire un scénario qui tienne la route sans ce personnage bizarre. Pour ce qui est du dessin, 4.5/5. J'adore ce genre de dessin et c'est la raison pour laquelle ces trois albums sont dans ma bibliothèque.

16/11/2013 (modifier)
Par pol
Note: 2/5
L'avatar du posteur pol

Suite aux avis ci-dessous, je me suis laissé aller à l’achat du premier tome de cette série… merci Chelmi ;-) Une histoire genre polar / aventure, des dessins sympas, une héroïne sexy : cette série avait a priori le potentiel pour me plaire. Et malheureusement, j’ai trouvé ça très bof. Les personnages sont un peu trop caricaturaux, mais ça passe quand même car à vrai dire on s’y attend. En fait ce qui fait que je n’ai pas spécialement accroché, c’est que l’histoire manque cruellement d’originalité. Il n’y a absolument aucun suspense quant à l’issue du récit. Le lecteur subit passivement une succession d’évènements – pas franchement palpitants - qui vont nous mener à une immense fusillade (bilan 39 morts). Je trouve donc le scénario très léger et l’ensemble un peu creux. Attention, ce n’est pas nul ou ennuyeux pour autant, c’est à peine distrayant sans plus. Je ne compte évidemment pas acheter la suite de la série.

23/04/2007 (modifier)
Par Chelmi
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

"Lola Bogota" une bombe qui n’a pas sa langue dans sa poche ! La force des scénarii de cette série réside dans le côté déjanté et loufoque très année 70 associé à l’ambiance polar franco-italienne des années 60 mise en place par Brrémaud qui s’est allégrement inspiré des Tontons flingueurs de Lautner. Mais cette force vient aussi et surtout du ton et des dialogues de Chanoinat qui sentent bon le Audiard. Alors bien sûr les aventures de Lola et de ses deux acolytes : trafic de coke, luxure ou attaque de train, ne sont que des prétextes pour respirer cette atmosphère jouissive et décapante, mais ce n’est pas grave parce que c’est bon. J’ai lu les trois histoires dans la foulée tant j’ai été charmé et je ne comprends pas qu’il n’y ait pas plus de réactions ici sur cette série. Je vous invite à vite corriger ça, car ça vaut vraiment le coup. Les dessins de Reynès sont excellents, il a un sacré coup de patte pour dessiner les nanas court-vêtues armées de gros calibres mais est aussi très doué dans la caricature de stars du cinoche : Blier, Ventura... dans un style semi-réaliste-cartoonesque bien a lui. Ses cadrages et ses prises de vues sont toujours justes et particulièrement réussis dans les scènes d’action. Les couleurs de Romanet collent bien aux dessins et à l’ambiance, tantôt sombre tantôt très colorée. Ça reste simple mais pas simpliste.

21/02/2007 (modifier)
Par Pierig
Note: 3/5
L'avatar du posteur Pierig

Bamboo étoffe son catalogue pour proposer une série à cent lieues de ses classiques bds à thème (les profs, les pompiers ou autres gendarmes, ...) tout en restant dans des prix "raisonnables". Le moins qu’on puisse dire est que le tandem Brrémaud-Reynes semble bien fonctionner car "Lola Bogota" est leur troisième série en commun après Banana fight [Paquet] et Sexy Gun [Soleil]. Brrémaud est un auteur que j’apprécie particulièrement pour son côté déjanté et bouillonnant qui marque chacun de ses récits. Il en fait parfois un peu trop mais ce n’est jamais "gavant". Pas besoin de se plonger dans cette bd pour deviner qu’elle fait ouvertement référence aux Tontons flingueurs avec, entre autre, des pastiches de Bernard Blier et de Lino Ventura (cf. la couverture). L’histoire en tant que telle n’est pas vraiment transcendante mais reste sympathique. Les ingrédients sont dosés juste comme il faut pour fournir une bd divertissante et pas prise de tête : des filles sexy (genre "James Bond Girl des 60’s"), de l’humour (un peu) et de l’action (beaucoup). En comparaison avec les précédentes réalisations de Reynes, on peut y déceler des personnages similaires comme les filles sexy (cf. Sexy Gun) ou encore le grand malabar (cf. Banana). Des réalisations de ce duo, Banana garde ma préférence (dont la suite semble de plus en plus compromise). Toutefois, Lola Bogota est un ton au dessus de Sexy Gun.

13/04/2005 (modifier)