Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Babel (Soleil)

Note: 3.25/5
(3.25/5 pour 4 avis)

"Babel... C'est là que travaillait ton père quand il n'était pas en mission.... Tu ne mesures pas encore ta chance... Tu fais désormais partie des rares terriens à contempler la station."


Space Opera

A la mort de son père le monde s'écroule pour Joshua. Mais quel était le secret de celui qu'il a toujours pris pour un petit douanier sans envergure? C'est alors qu'il fait la rencontre de Ktull le C'Phalli et Slaïm le N'V'G'T'R deux anciens "collègues" de son père. Les événements l'emmèneront sur Babel. Babel, où des milliers de races cohabitent pacifiquement et oeuvrent à la paix dans toutes les galaxies. Il sera entraîné malgré lui sur les traces de son père sur la planète Bassorh IV où une abomination menace l'équilibre de l'univers.

Scénariste
Dessinateur
Coloristes
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Mars 2005
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Babel (Soleil)

27/03/2005 | Glorf
Modifier


Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

J'ai lu cette série à l'occasion de sa ressortie en intégrale par financement participatif. L'occasion donc de découvrir un diptyque plutôt sympathique, qui brasse de nombreux thèmes propres à la SF classique,e t dont la trame est directement inspirée d'oeuvres connues du genre, déjà listées par mes camarades. Ce qui fait tout de même plaisir, c'est l'énergie mise par les trois auteurs pour composer un récit qui se tienne à peu près, qui ne soit pas exempt d'humour et qui digère bien ses influences. Le dessin est un vrai régal, même si j'ai trouvé certains visages manquant de maîtrise ou de recherche. cette édition en intégrale comportait également un making-of, des recherches, des fan-arts et une histoire inédite, prolongeant le plaisir de lecture.

21/08/2016 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Pas mal, oui. Cette BD est sans prétention et représente un bon moment de divertissement pour les amateurs de Space-Opera et de SF d'action à grand spectacle. Le dessin est classique mais bon. Personnages et décors sont de bonne qualité. Je ne reprocherai que le visage des deux méchants de l'histoire, tous deux étant étrangement enfantins ou simplifiés dans leurs traits et expressions, ce qui tranche bizarrement avec les visages un peu plus réalistes des autres personnages. De même, les couleurs, même si elles ne sont pas mauvaises, ne m'ont pas particulièrement enchanté par leur choix et leur harmonie. Le récit emprunte à énormément de classiques de la SF. Les amateurs du genre y reconnaîtront des influences directes voire des clins d'oeil purs à Star Wars, Men In Black et beaucoup d'autres oeuvres cinématographiques ou littéraires. Difficile de ne pas assimiler les Maîtres Danseurs à des Jedi. Et n'y aurait-il pas aussi un peu de Starfighter dans ce personnage humain classique qui se retrouve enrôlé sans trop savoir comment dans un escadron d'élite d'une alliance interstellaire ? Et les références directes à l'univers Marvel sont également très nombreuses, allant du père du héros nommé Jack Kirby jusqu'à l'utilisation pure et simple de Célestes en fin de récit. De même, nombreux sont les clins d'oeil aux BDs de SF de chez Soleil, notamment Universal War One. Bref beaucoup de références, d'influences et de clins d'oeil. Mais le cocktail prend plutôt bien. Le récit est efficace et bien mené. On le suit avec plaisir, sans se prendre la tête. Il a en outre l'avantage de tenir en 2 tomes seulement. Seule la fin m'a un peu embrouillé, ayant dû m'y prendre à deux fois pour comprendre l'avantage de choisir de détruire la planète d'une certaine façon plutôt que... de laisser la planète être détruite d'une autre façon. Mais pour le reste, j'ai été plutôt captivé par ma lecture. Si vous avez aimé Sillage ou encore Orbital, cette BD est un peu dans le même genre, avec un esprit juste un peu plus léger et un peu plus de fantaisie SF.

28/11/2007 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

J'ai également passé un bon moment avec cette BD. Je ne suis très fan des Editions Soleil mais heureusement que certaines productions sortent du lot. Babel n'est pas une BD originale mais se laisse lire facilement. Je note principalement l'ensemble mais ma note finale portera sur le diptyque, si le second tome voit le jour !!! Je commence à avoir peur d'investir sur les BD Soleil, tant le respect des lecteurs semble avoir disparu dans le sud de la France... Bref, une BD sans prétention qui mérite d'être lue.

09/08/2006 (modifier)
Par Glorf
Note: 4/5

Franchement un bon moment de lecture! Comme très souvent avec les productions signées Ange on ne peut pas dire qu'il s'agisse d'une oeuvre très originale. Mais plutôt d'un patchwork de choses connues ; un peu de Men In Black par ci un peu de Star Wars par là ! mais bon ces mélanges marchent bien et on passe finalement un bon moment. Les dessins de Janolle sont vraiment très sympas (sauf peut-être le premier plan de la couverture qui fait un peu bizarre). Bien dynamique comme il faut et les couleurs y collent bien, de ce côté là rien à redire. J'attendrais bien la suite qui a priori est prévue en 2 tomes, mais le potentiel de la série parait bien plus grand, ce qui, chez soleil peut augurer un 2e 3e 4e 5e... cycle ainsi qu'à 47 spin off dessinés par des auteurs ouzbeks, tchétchènes ou moldaves...

27/03/2005 (modifier)