Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Retour à Killybegs

Note: 3.33/5
(3.33/5 pour 3 avis)

Tyrone Meehan a été confondu comme un traître sous l'œil de Denis. Quelles motivations ont poussé Tyronne Meehan à faire ce choix délicat ? A voir aussi : Mon traitre


Adaptations de romans en BD Gobelins, l'École de l'Image Iles Britanniques Le Conflit nord-irlandais République d'Irlande

Mercredi 4 avril 2007. Tyrone Meehan, figure mythique de l’IRA, a été dénoncé par les Anglais. Considéré comme un traître à la cause nationaliste irlandaise aux yeux des siens, il décide de prendre la plume pour laisser une tracer, mais non pour expliquer ou avouer quoi que ce soit. Il préfère prendre les devants, en sachant que d'autres vont baver sur lui. Tyrone raconte... En 1921, son père Pat Meehan était volunteer, soldat de la brigade du Donegal de l'IRA, refusant la création de l'Irlande du Nord. La guerre perdue, il se mit à boire et à battre ses enfants, comme pour expier sa violence intérieure. Le 8 mars 1925, Tyrone naît et rejoint la fratrie. Mais la violence est toujours là, chez Pat. Il veut rejoindre les Républicains en Espagne pour faire la guerre. Au final, il reste ici, devenant un pilier du bar, le plus grand buveur de stout jamais né sur la terre du Donegal. En décembre 1940, il est retrouvé mort, des cailloux dans les poches, sur le chemin qui mène à la mer. Sa mère décide d'aller de l'autre côté à Belfast où habite son oncle, le frère de sa mère. Il possède deux maisons côte à côte et ils vont habiter dans l'une d'elles. C'est là, dès le premier soir, qu'il fait la connaissance de Sheila Costello, sa voisine âgée de 14 ans, qui deviendra, des années plus tard, son épouse...

Scénariste
Auteur oeuvre originale
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 13 Février 2019
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Retour à Killybegs © Rue de Sèvres 2019

08/05/2019 | Erik
Modifier


Par Rincevent
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Rincevent

Cette BD de Pierre Alary adapte le deuxième roman de Sorj Chalandon consacré à Tyrone Meehan, célèbre figure de l'IRA qui a été en fait un agent des Britanniques pendant 20 ans. Faisant suite au roman (et à la BD) Mon traître, celle-ci place le curseur du point de vue de Meehan, à travers de nombreux flashbacks, on en vient à mieux comprendre cet homme détruit. Alary nous livre une histoire toute en psychologie, avec des planches toutes en camaïeux de couleurs qui facilitent la compréhension. Une belle lecture !

23/01/2021 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Je ne connais pas le roman de Chalandon ici adapté. Et je dois dire que, si j’ai lu facilement cet album, l’histoire ne m’a pas accroché plus que ça. C’est qu’en fait je trouve qu’elle manque d’originalité, à la fois pour son thème et sa construction. En effet, bâtie essentiellement sur des flash-back – qui nous apprennent peu à peu le quotidien du héros, la trahison – l’intrigue nous présente une histoire du conflit anglo-irlandais qui a des airs de « déjà-vu ». Bien fichue, entrant bien dans les rapports de haine entre Irlandais et Anglais, les luttes occultes entre militants de l’IRA et services spéciaux anglais, cela se déroule sans surprise, même si l’évocation des conditions de détentions des combattants de l’IRA – et la mort de Bobby Sands et de ses camarades (quelque chose qui m’avait fortement marqué à l’époque) garde toujours quelque chose de bouleversant. Un album à emprunter à l’occasion, pas inintéressant, mais pas enthousiasmant non plus.

22/05/2019 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

C'est une bd dont le scénario reprend celui de Mon traitre mais en adoptant un autre point de vue à savoir celui de Tyrone Meehan figure mythique de l'IRA qui a trahi les siens. Visiblement, l'histoire de l'IRA a été marquée par des traîtres au sein même de l'organisation et qui renseignaient les britanniques. Ces derniers n'ont pas été tendres avec les prisonniers politiques comme on le verra au cours de ce récit tragique. Il faut s'accrocher au niveau du scénario pour pouvoir apprécier pleinement cette bd. En effet, la narration est assez pesante au début. Puis, on finit par entrer dans ce récit aux rebondissements multiples. La fin sera assez marquante. J'avoue ne pas avoir compris ce qui fait basculer cet homme dans la traîtrise. Pour autant, je souhaite pas du tout juger celui-ci pour ces actes. J'aurais juste aimer mieux comprendre les raisons profondes. C'est vrai que je n'avais pas trop apprécié Mon traitre mais je reconnaissais objectivement un beau travail d'adaptation. J'ai été un peu plus séduit par ce titre. Au final, une œuvre difficile mais qui jette un autre regard sur cette guerre civile larvée qui a secoué l'Irlande du Nord.

08/05/2019 (modifier)