Humain trop humain (sic)

Note: 3/5
(3/5 pour 6 avis)

Les tribulations de trois robots exclus s’improvisant "Rois Mages".


Collection Comix Le Cycliste Robots Science-Fiction (pour de rire)

Jugés responsables de tous les maux dont souffre l’humain, une chasse sans pitié est portée par la "milice" aux robots devenus indésirables. C’est dans ce contexte particulier que se rencontrent fortuitement Melchior (modèle dico), Gaspard (modèle de calcul type "labo cendix") et Balthazar (modèle "tronc quêteur"), trois robots au caractère bien distincts tentant d’échapper à la "Fonderie". Habitués à servir l’homme, nos trois exclus vont devoir maintenant apprendre à se débrouiller seul. Après moult discussions, ils décident d’une quête à accomplir pour donner un sens à leur existence. Le credo est tout trouvé : ils vont aller à la recherche du Sauveur, car le MESSIE REVIENT !

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Janvier 1995
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Humain trop humain (sic)
Les notes (6)
Cliquez pour lire les avis

02/03/2005 | Pierig
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Cette collection du Cycliste, comme d’autres chez divers éditeurs indépendants, permettait sur des formats courts, et pour un petit prix, de « découvrir » certains auteurs dans leurs premiers pas dans la BD. Le résultat est globalement inégal, et parfois frustrant, comme ici, puisque la vingtaine de pages ne permet pas de développer suffisamment l’intrigue, les personnages. L’intrigue donc. Assez basique. Après un développement harmonieux, les relations entre humains et robots se sont dégradées, au point que ces derniers ont été victimes d’une guerre d’extermination. Seuls quelques robots survivent – dont les trois personnages (aucun humain ne sera visible, nous ne les verrons que par l’intermédiaires de « chars » qui persécutent les robots et tentent de les détruire). Ces trois robots se lancent dans une sorte de geste christique, parodiant les rois mages (dont ils portent le nom). Les ton est à un humour plus ou moins fort, à la fois visuel et verbal, mais que j’ai trouvé un peu faible, comme l’histoire en général. Le dessin est très dynamique, assez simpliste parfois (décors minimalistes), plutôt amusant. Du potentiel, certes, mais un essai inabouti et clairement manquant de fond et de développement. Si je ne regrette pas mon achat (il est vrai peu cher), je ne saurais vous pousser à en faire de même les yeux fermés.

28/02/2019 (modifier)
Par Ems
Note: 2/5

Je dois être insensible aux sujets abordés dans cette petite BD. Elle est classée dans le genre Humour mais ne m'a jamais fait sourire. Le dessin noir et blanc manque de contraste, les pages sont fades et du coup la lisibilité est minime. Même en s'accrochant aux textes, il est difficile de sortir une trame intéressante. Y avait-il une façon particulière d'appréhender ce récit ? J'en doute vu la faible pagination. J'ai lu bien mieux dans cette collection qui sert de tremplin aux auteurs mais impose des contraintes importantes en raison du faible espace octroyé. Cet avis est objectif quant au rendu, mais également subjectif pour le contenu au regard des autres avis. Cette petite BD est épuisée et difficile à trouver. Cela est sans conséquence car elle est dispensable.

04/05/2011 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

L'histoire de ces trois robots est plutôt originale. Il y a une introduction qui prend la peine de nous situer le cadre. On se rend compte qu'il aurait fallu vraisemblablement plus de 24 pages pour développer ce récit d'anticipation qui fait un peu penser au film "I, Robot". Je n'ai pas trop aimé l'aspect religieux qui est bombardé à un moment donné pour justifier du leitmotiv. Le prochain messie sera-t-il un robot ? Pour le reste, c'est assez sympathique.

06/02/2010 (modifier)
Par Miranda
Note: 3/5
L'avatar du posteur Miranda

Des robots aussi humains sinon plus que les vrais ! Voilà qui est original. Une histoire relativement courte mais bien menée, on s'attache facilement à nos petits robots pleins de "vie" et aux répliques pleines de répartie. Ce qui fâche un peu et qui gâche le plaisir de lecture c'est le dessin, tous ces dégradés de gris le rendent souvent difficile à déchiffrer et un peu brouillon. La couverture en couleur est nette et claire, il aurait peut-être fallu réaliser également l'intérieur en couleur. Vraiment dommage car cette petite bd mérite certainement une note plus élevée.

19/11/2008 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Je serai un peu moins enthousiaste que mon camarade pierig pour parler de ce petit opus. En effet, j'ai bien aimé cette BD, mais je lui ai également trouve plusieurs défauts. Comme par exemple l'absence d'explication des têtes de Mickey qui se baladent partout. Alors, même si certains clins d'oeil (comme ceux à Spirou et Fantasio) sont sympathiques, il y a un "trou" symboliste qui peut être déroutant si l'on y prend garde. De même, j'ai trouvé que l'histoire était un peu trop torturée, pas assez linéaire pour être complètement claire. Je la trouve aussi un peu prétentieuse, par moments. Mais le format de la collection "Comix" se prête bien à ce type d'histoire, d'autant plus que le dessin de Dérian est quand même plaisant, même si un peu mollasson par moments.

04/07/2005 (modifier)
Par Pierig
Note: 4/5
L'avatar du posteur Pierig

Hé ben, il semblerait que la collection "Comix" réserve bien des surprises ! On ne peut que s’attacher aux avatars de ces trois petits robots inoffensifs, improvisés Rois Mages. Ici, point d’or, d’encens ou de myrrhe pour accueillir le Messie, juste quelques diodes et beaucoup d’espoir. Petit condensé d’humour à la "Tim Burton", "Humain trop humain" est une indéniable réussite. Mais sous une apparente légèreté, se cache un fond bien plus grave. S’inspirant ouvertement de la pensée nietzschéenne, ce petit one shot est une sorte de métaphore à peine voilée sur la nature humaine dans tout ce qu’elle a de plus méprisable. Le choix du titre n’est d’ailleurs pas innocent. A découvrir !

02/03/2005 (modifier)