Obsédé Sexuel

Note: 2.9/5
(2.9/5 pour 10 avis)

Les éculubrations d'un obsédé sexuel, Athanagor Wurlitzer, gaffeur et inprévisible, donne des conseils d'abordage d'une fille...


Le sexe (pour de rire)

D'abord, n'est pas obsédé qui veut, et ce n'est pas tâche facile de le devenir... Découvrez les meilleures techniques de drague, comment évincer un éventuel conccurent à la main de celle dont vous désirez tant,déclarer sa flamme, attendre son coup de téléphone, l'emmener dans un lit-coucher avec:), la technique du lycée Maison Alfort(il existe vraiment, c'est là que Maëster a fait ses études lycéenne), le minitel etc ... etc ... Si vous avez bien suivit les règles vous êtes un Vrai Obscédé Sexuel !

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Décembre 1986
Statut histoire Histoires courtes 3 tomes parus
Couverture de la série Obsédé Sexuel
Les notes (10)
Cliquez pour lire les avis

11/10/2001 | Ju-pascdm
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Maester est un auteur que j’aime vraiment beaucoup. Mais je n’ai retrouvé qu’en partie son talent dans cette série, très inégale. Le dessin n’est pas en cause, car je le trouve réussi. Maester a un gros talent pour croquer des personnages, leurs mimiques, avec un style frisant la caricature : les expressions d’Athanagor face aux jeunes femmes à forte poitrine relève bien souvent du cartoon (on n’est pas loin parfois du loup de Tex Avery !). Là où le bât blesse ici, ce sont plutôt les histoires, qui sont loin d’être toutes réussies. Un certain nombre sont assez quelconques (je n’ai lu que les deux premiers tomes). Par contre d’autres sont chouettes et gentiment déjantées, drôles. En particulier lorsque Maester parodie certains contes, ou Alice au pays des merveilles, dans un style proche de son copain Gotlib : ça s’éloigne d’ailleurs de l’idée de départ de l’obsédé sexuel, Athanagor n’étant plus forcément au centre de l’histoire, mais c’est souvent jouissif. Bref, du bon et du quelconque, et donc un ensemble à emprunter éventuellement. Même si les fans de l’humour déconne et déjanté insufflé par Gotlib ou Goossens dans Fluide Glacial peuvent y trouver quelques bons moments de poilade.

18/11/2018 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Abandonnant la soeur Marie-Thérèse anti-conformiste, suite à des plaintes, Maester se déchaîne avec Athanagor, personnage cocasse d'obsédé sexuel qui passe son temps à courtiser de belles plantes, mais dont les tentatives de séduction sont vouées à l'échec. Je le lisais souvent dans Fluide, mais sans éprouver le même plaisir qu'avec la brave soeur, je trouvais la série moins réussie. Là où Soeur Marie-Thérèse était une satire assez poussée de l'Eglise, ces courts récits sont d'un humour plus féroce et plus déjanté, et jouent avant tout sur l'aspect sexy des très jolies filles à grosse poitrine que cherche à embobiner cet obsédé beaucoup moins doué dans ses tentatives que Pépé Malin. Il y a une sorte de frénésie et un petit côté cartoonesque dans ces gags de qualité inégale, et le crayon toujours très expressif de Maester fait son oeuvre, ce qui rend l'ensemble rigolo mais pas forcément génial.

03/10/2013 (modifier)
Par iannick
Note: 2/5
L'avatar du posteur iannick

J’ai eu le troisième tome « Athanagor Wurlitzer, obsédé sexuel » lors d’un de mes anniversaires… Ce sont des amis qui me l’avaient offert, c’était ma période étudiante et quand une occasion se présentait pour charrier un copain sur le sexe, on ne se gênait pas ! (je dis ça parce que depuis que je me suis « rangé », ce n’est plus exactement la même chose… ;) ). C’est aussi de cette façon que j’ai découvert un album de Maëster… Bon, parlons d’abord du dessin : Pour moi, Maëster est un maître de la caricature. J’adore sa façon de dessiner des personnalités célèbres comme Rambo, Bernard Pivot et j’en passe ! Ils ont des tronches énormément exagérées mais elles sont tout de suite reconnaissables. Ses protagonistes sont très expressifs et c’est heureux pour cette série qui table beaucoup sur l’attitude des héros. J’aime aussi la manière dont il représente les femmes (même si elles ont tendance à être plus des poupées barbies aux fortes poitrines que des répliques de Laureline, la féministe de la série « Valérian »). « Athanagor Wurlitzer, obsédé sexuel » est une série décomposée en récits de 5 à 7 pages humoristiques. Comme l’indique le titre, le héros n’est autre qu’un obsédé sexuel, en fait, c’est un vrai loser, c’est un de ces mecs qui matent sans arrêt les créatures de rêve mais qui n’arrivent jamais à conclure… Autant l’avouer : les scenarii sont complètement délirants, à la limite, c’est du grand n’importe quoi ! C’est même tellement absurde qu’on ne peut que sourire de temps en temps. M’empêche, à la longue, Athanagor Wurlitzer (ou plutôt Maëster) en fait tellement des tonnes que ça devient lourd et lassant… Même les bons jeux de mots de l’auteur ont fini par m’ennuyer… Finalement, si vous voulez découvrir un album de Maëster, allez plutôt voir du côté de Soeur Marie-Thérèse qui m’a semblé moins lassant à lire et plus hilarant que « Athanagor Wurlitzer, obsédé sexuel ». A la rigueur, comme la plupart des séries comportant des strips courts, un ou deux albums suffissent à en faire le tour (au contraire de Gaston Lagaffe par exemple). Quant à mes ami(e)s, j’ai beau leur dire par la suite que « Athanagor Wurlitzer, obsédé sexuel » n’est pas vraiment le genre de série humoristique que j’affectionne, ça ne les a pas démotivés à m’offrir deux autres tomes de cette série : quelle bande d’obsédés !

23/02/2008 (MAJ le 24/02/2008) (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Une série qui porte allègrement ses 23 ans. Elle débute dans le magazine "Fluide Glacial" n° 99 de Septembre 1984. Athanagor ?… c'est plus un véritable anti-héros que toute autre chose. Son créateur, en effet, a l'art de le plonger dans toutes sortes de situations qui se révèlent catastrophiques. C'est l'absurdie totale dans des parodies de situations, de thèmes, de films, de contes de fées. Amusant d'ailleurs de les retrouver au fil des pages… Les scénarios ?… c'est n'importe quoi… mais imaginés d'une façon telle qu'on ne peut qu'en rire. Le graphisme ?… assez curieux. Une sorte de caricature au trait expressif qui fait vraiment sentir au lecteur les affres de la vie "amoureuse" du héros. Sincèrement, c'est parfois délirant… bien que cela puisse paraître un rien démodé pour le jeune lectorat actuel. Athanagor ?.. Encore dans la mémoire de nombreux lecteurs de "Fluide", il aura quand même fait l'objet de 3 albums chez Audie. Ca va faire 20 ans qu'on ne l'a plus vu. Drague-t-il toujours ?… A-t-il trouvé sa "moitié ?… m'étonnerait !. Et, tout compte fait, n'est-ce pas le fait de draguer qui est pour lui l'essence même de sa vie ?

02/10/2007 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

J'aime beaucoup le dessin de Maester : je le trouve à la fois fin, précis, mais aussi délirant et cartoonesque. Et dans cette série précisément, je trouve les filles dessinnées par Maester très jolies. En outre, j'aime cette esprit déconnade, clins d'oeil à tout va, petits détails délirants, dialogues et scénarios déjantés. Le simple fait de regarder une couverture de Maester, et ici de Obsédé Sexuel me fait sourire et me donne envie de feuilleter le tout. Par contre, j'avoue aussi ne pas toujours rire, juste sourire. L'humour n'est pas du style ravageur, il est juste plaisant. Mais c'est donc avec plaisir, sans chercher là de chef d'oeuvre, que je lis la série Obsédé Sexuel.

31/03/2004 (modifier)

01/20 (toujours ce fichu pb du papier et de l'encre) Je ne suis pas fan d'himour lourd, mais là c'est mêmepas lourd ça n'a au cun intéret, deplus notre héros est il vraiment un obsédé sexuel??? je suis pas bien sur. une série qui ne fait pas rire et même pas sourire!!!! A EVITER

28/12/2002 (modifier)
Par ArzaK
Note: 2/5

Certains adorent mais moi cet humour qui en fait des tonnes et tombe sans arrêt dans la vulgarité la plus crasse, ca me désole... Quelque fois il m'arrive d'esquisser un sourire mais la plupart du temps, c'est le contraire qui se produit.

07/09/2002 (modifier)

Aaaaah, quel bonheur que de lire du Maester comme celui-là ! Obsédés de tous les pays, amateurs de dessins drolatiques, d'idées tordues et de fortes poitrines, votre bonheur est là. Le dessin est savoureux, très caricatural, les idées tordues, les gags (et parfois les jeux de mots foireux -- et d'autant plus drôles) abondants. Bref, un millésime.

25/04/2002 (modifier)
Par Ju-pascdm
Note: 5/5

Délires en tout genre, jeux de mots intempestifs, des caricatures de qualités, des gags à profusion, du vrai Maëster comme on l'aime :) Vive Maëster (qu'il soit exonéré d'impôt pendant 125 ans et 25 générations suivantes, qu'il soit fait Commandeur des Arts et des Lettres, que l'immortalité le gagne...) ps: vous trouverez un épisode à part de Athanagor dans le Guide de la sexualité Epanouie (Fluide Glacial -dispo dans ze boutik)

11/10/2001 (modifier)
Par Kael
Note: 3/5

cet obsédé sexuel a un je ne sais quoi qui me plait. Surement parce que c'est le plus gros looser d'entre nous, ça me rassure... Maester nous montre ici qu'il est vraiment delirant, bien avant les soeur marie therese.

11/10/2001 (modifier)