Au-delà des décombres

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

L’auteur italien revient dans les librairies françaises pour le premier volet d’un diptyque touchant qui nous plonge dans le quotidien rempli de doutes d’un auteur qui fait face avec difficulté aux conséquences de son succès.


Auteurs Italiens Italie Profession : bédéiste

Zerocalcare explicite les conséquences de son succès éditorial. Dans le train qui l’amène au mariage de Sanglier, il est assailli de messages et de coups de fils qui l’invitent à se rendre à tel micro-événement, à soutenir telle manifestation alternative, à participer à tel débat, etc. Cette situation angoisse profondément Zerocalcare, qui ne dit jamais non, par crainte de décevoir. Les retrouvailles avec sa bande au mariage de son ami sont l’occasion pour l’auteur de peindre la situation délicate de trentenaires italiens englués dans les difficultés économiques et à ce titre incapables de se projeter vers l’avenir. Porté par un profond sentiment de culpabilité, Zerocalcare se laisse entraîner dans un projet éducatif avec ses amis censés leur apporter des subventions de l’État italien…

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 05 Septembre 2018
Statut histoire Série terminée 2 tomes parus
Couverture de la série Au-delà des décombres
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

03/02/2019 | Erik
Modifier


Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Il est aujourd'hui l'auteur italien le plus populaire de bande dessinée. Il faut dire que un certain Kobane Calling a été un véritable succès en 2014. Depuis, ce sont les affres de la célébrité qui assaillent littéralement l'auteur. On le plaindrait presque pour cette situation malheureuse. Il avait besoin de réaliser cette bd pour laver son sentiment de culpabilité vis à vis de ses amis qu'il a délaissé au profit de son travail d'auteur militant pour toutes les causes perdues. Du coup, il dresse un portrait de lui sans concession avec une grosse part d'autodérision. On aura droit également à la crise de la trentaine. Honnêtement, les doutes de cet auteur m'ont laissé dans l'indifférence car il y a d'autres combats certainement plus méritant. Et puis, l'ambiance un peu punk ne suscite guère mon intérêt. Que dire également de l'abondance de dialogues ? Cela étouffe toute l'oeuvre aussi sympathique soit-elle sur le fond et la forme.

03/02/2019 (modifier)