Thomas Silane

Note: 3/5
(3/5 pour 13 avis)

"Un inconnu m'a envoyé un appareil photo qui me permet sur les lieux d'un homicide, de photographier ce qui s'est réellement passé. Sur la photo, je n'ai pas le cadavre, mais le meurtre !"


BoDoï Journalistes Photographie

Thomas Silane est un reporter d'exception, un de ces baroudeurs prêts à risquer leur vie pour ramener une bonne information. C'est dans doute la disparition de ses parents, alors que lui et sa soeur étaient enfants, qui lui a donné ce goût de la vérité, et cette inépuisable énergie. Mais la vie de Thomas est bouleversée. Un admirateur secret vient de lui envoyer un appareil photo hors du commun. Lorsque Thomas photographie un cadavre c'est l'image du crime lui-même qui s'imprime sur la pellicule. Thomas comprend qu'il a un outil formidable entre les mains. Peut-être lui permettra-t-il de résoudre l'énigme de la disparition de la fille du préfet ? Peut-être même pourrait-il s'en servir pour comprendre ce qui est arrivé à ses parents..

Scénaristes
Dessinateurs
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mars 2004
Statut histoire Série terminée (cycles de 3 tomes) 10 tomes parus
Couverture de la série Thomas Silane
Les notes (13)
Cliquez pour lire les avis

04/03/2004 | Thorn
Modifier


Par McClure
Note: 3/5

La lecture du premier tome, au scénario secondaire et qui se veut surtout introductif, m'a déçu. J'ai encore une fois entre les mains un polar moderne (IR$/Largo/Alpha) où le héros est trop beau, trop classe, trop fort, trop intègre, tellement trop qu'il arrive même à assommer un bandit avec la roue avant de sa moto. Le dessin est efficace sans être exceptionnel mais il colle bien et participe à la fluidité de lecture. Les cycles suivants deviennent plus intéressants, le héros a besoin d'alliés, il apparaît moins fort, il ne peut d'ailleurs sauver ceux qu'il aime et/ou apprécie, bref, on a des aventures plus crédibles (un tout petit peu) mais surtout les trames vont s'enrichir de dimensions terroristes, géopolitiques, qui renforcent l'intérêt. Pour autant, cela reste encore trop imparfait pour que je conseille l'achat (surtout au prix et vu le nombre de titres à acheter) mais c'est une lecture sympathique pour une fin de week end sans se prendre le cortex, et une fois les albums fermés, on attend la suite. Donc mission plutôt réussie pour une série sur laquelle je n'aurais pas mis deux centimes.

06/06/2016 (modifier)
Par BDenis
Note: 4/5

(Avertissement 1 : j'accorde toujours plus d'importance au scénario qu'au dessin) (Avertissement 2 : pour vous préserver au maximum l’effet de surprise je n’aime pas trop dévoiler l’histoire… donc mon avis ne sert peut-être à rien mais il vaut mieux le lire pour en être sûr) (Avis donné après la lecture des trois premiers tomes) (J’adore les parenthèses !) (Je n’en mettrai plus jusqu’à la fin de cet avis, promis !) Hop hop hop, oubliez ce que je mets systématiquement ci-dessus entre parenthèses (je veux dire les prem … aaarrggh , j’ai craqué ! Tant pis, je continue… je veux parler des premières parenthèses, bien sûr). Bref, je trouve les dessins fantastiques. Les rendus des visages sont exceptionnels. Je n’y connais rien mais j’ai l’impression que c’est une colorisation non informatisée. De toutes les façons, même si ça n’est pas le cas on s’en fout, le résultat est excellent. En plus, c’est le dessinateur qui se tape aussi la couleur : est-ce là le gage de qualité ? Peut-être qu’un avis ultérieur nous en apprendra un peu plus. Un dessin ne m’avait plus fait autant d’effet depuis Les Passagers du vent de Bourgeon (qui m’avait ému) ou V pour Vendetta de Lloyd (qui m’avait emporté). Quelques plans font penser à des cadrages cinématographiques (pffiou, on comprend pourquoi l’on est parfois tenté d’abréger certains mots de la langue française) du plus bel effet. En un mot comme en cent, M. Lécossois, bravo ! Le 1er tome forme une histoire à lui tout seul, les tomes 2 et 3 un deuxième cycle. Mais cela constitue une belle continuité puisqu’il y a une intrigue en fil rouge ainsi que des personnages secondaires récurrents (comment ça y’en a de moins en moins ?). L’histoire est un vrai thriller qui vous tient en haleine au point de vous faire dévorer les BD sans pouvoir décrocher. Hâte de lire la suite ! On se croirait presque dans un film ; d’ailleurs, le cinéaste Patrice Leconte ne s’y est pas trompé puisqu’il préface le 2e tome. Messieurs Buendia et Chanoinat, bravo ! Monsieur (Madame ?) Bamboo, brav… s’cusez-moi j’m’emporte. Ben oui, que voulez-vous, moi quand une BD m’emporte j’m’emporte !

25/09/2011 (modifier)
Par tolllo
Note: 4/5

Un protagoniste principal intéressant et bien cerné une intrigue prenante et une petite pointe de fantastique tournant autour d’un appareil photo. Moi personnellement il ne m’en faut pas plus pour m’embarquer. Le premier tome est réellement bon, on fait connaissance avec : les personnages, la partie de fantastique, l’intrigue générale de fond pour nous tenir en haleine au fil des tomes, et l’intrigue basique mais efficace de ce premier tome. Une bonne mise en route. Le deuxième cycle (tomes 2 et 3) est plus prenant que le premier, tout simplement parce que tout y est mieux développé. Les dessins sont toujours aussi bons mais la couleur a bien changé et est particulièrement agréable. L'approfondissement, la découverte du personnage central avance, son appareil photo ne lui sert pas réellement, mais appuie quand même l’histoire, bien vue. Le seul point négatif de l’histoire est que le récit de fond sur les parents de notre héros n’avance pas vraiment. Il faut évidemment une accroche pour nous aider à entamer le troisième cycle (tome 4, 5 et 6). Pour finir le principal reproche, matériel celui-là. Il vient du fait que le prix de cette collection (Grand Angle) est assez cher et peut freiner facilement l’achat. Heureusement, on trouve très facilement comme d’habitude le premier tome à un prix très modique dans les solderies. Finalement Bamboo m’a appâté comme cela, deux trois tomes pas chers et la suite à acheter plein pot cela reste raisonnable. Acheté le tout neuf ? Plus de 12.9 euros le tome, non je ne me vois pas le faire. Synthèse Une bonne intrigue par cycle est une intrigue de fond intéressante. Des dessins réalistes avec à partir du deuxième tome de très belles couleurs. Un univers avec juste une pointe de fantastique, tout est bien dosé. Pour finir des personnages principaux et secondaires intéressants.

(15.5/20)

12/03/2009 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Peu amateur de polar, j'ai été plutôt agréablement surpris par cette lecture. Si elle n'est pas particulièrement marquante ou innovante, elle n'en est pas moins divertissante et assez prenante. Elle prend pour base une idée devenue assez classique dans les récits policiers à l'américaine, celle du pouvoir ou du gadget fantastique qui permet au héros de savoir l'avenir ou d'obtenir des indices surnaturels pour résoudre ses enquêtes. Il s'agit ici d'un appareil photo qui, quand on prend le cliché d'un cadavre, montre l'image de sa mort et donc son éventuel meurtrier. Cela permet du coup grandement d'aider l'enquêteur. C'est le principal reproche que je ferais à cette série : la résolution de ses intrigues fait parfois preuve d'un peu de facilité, des indices qui tombent trop aisément dans les mains du héros (que ce soit par le biais de son appareil photo magique ou pas, d'ailleurs), des coïncidences bien pratiques, etc. Mais d'une part, cela passe facilement très bien quand on n'y réfléchit pas trop. Et d'autre part, ça a l'avantage de permettre des récits complets en un ou deux tomes, avec introduction, développement et conclusion. La principale qualité de cette BD, à mes yeux, est sa narration qui est très fluide et bien rythmée. On est rapidement pris dans le récit comme dans un bon film ou une bonne série télé et on est emmené du début à la fin comme dans un bon divertissement. Le dessin est classique mais bon. Je trouve cependant la mise en page un peu trop aérée. J'ai noté certaines planches avec juste 3 grosses cases par page, ça fait un peu léger et vite lu pour un album cartonné à 12€50. En définitive, pour qui aime les polars façon série américaine, celui-ci en est un qui ne sort pas vraiment du lot mais qui est rythmé et divertissant. Sa lecture fait donc passer un bon moment.

13/10/2008 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Après lecture du tome 1. Cette BD est sans prétentions, ni mauvaise, ni excellente. Elle se laisse lire tranquillement sans demander trop de concentration au lecteur. Le dessin est bon mais manque de personnalité, idem pour les couleurs informatisées. Pour se détendre, cette BD fait l'affaire, je lirai volontiers les autres tomes quand je pourrai les emprunter. Après lecture des tomes 2 et 3 : Plus qu'une confirmation, cette série mérite d'être connue. Ces 2 tomes forment une histoire complète, même si une intrigue de fond reste en cours. Le dessin est devenu très bon grâce à une colorisation plus traditionnelle du plus bel effet, surtout dans le T3. Le scénario est bien maîtrisé, certains personnages ne sont pas à la fête. A découvrir, l'ensemble vaut un 3.5/5 et pourrait passer à 4 si le tome 4 confirme. Il ne faut pas se fier à la moyenne de cette série, car les mauvaises notations sont principalement faites sur des avis ne portant que sur le tome1.

04/03/2008 (MAJ le 05/03/2008) (modifier)
Par Tomeke
Note: 3/5

Le thème policier de qualité est difficile à trouver. Selon moi, cet ouvrage fait partie des 5 ou 6 séries qui composent ce genre... A la base, nous sommes amenés à suivre un journaliste qui participe à des enquêtes en étroite collaboration avec les instances judiciaires de la police, mais qui est également à la recherche d'un passé qui nous est présenté comme un grand point d'interrogation. Dans cette recette vient s'ajouter une pincée de fantastique, qui donne au scénario toute sa spécificité. Les dessins et couleurs des 3 tomes qui composent la série actuellement sont très bons. En conclusion, dans le genre policier et thriller, je conseille vivement l'achat de la série, cela change des histoires habituelles grâce à une touche fantastique inédite et bien pensée... A voir !

14/12/2007 (modifier)
Par pol
Note: 3/5
L'avatar du posteur pol

Les aventures de Thomas Silane sont ce qu’on peut appeler « une série d’action classique ». Le détail qui fait la différence ici c’est que notre héros, un journaliste, possède un appareil photo très spécial. Lorsqu’il photographie une scène de crime, il ne voit pas sur la photo la scène telle qu’il l’a prise, mais telle qu’elle était au moment du meurtre. Une idée originale qui est le seul élément surnaturel de l’histoire puisque, à part ce détail, on ne vire jamais dans le fantastique mais on reste dans un polar plutôt sans surprise. Sympa cette série, j’ai passé un bon moment. Graphiquement le dessin est assez moderne, et j’aime ce style réaliste. Bon, évidement certaines péripéties sont un peu grosses, certains passages font même un peu clichés. Oui mais voilà, ça se lit facilement, il y a pas mal d’action, jamais de temps mort, l’intrigue est limpide, très simple à comprendre. C’est efficace et ça détend sacrément bien si on veut lire une série sans se prendre la tête ! Et c’est tout a fait ce que je recherchais.

16/07/2007 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 3/5

Mmpfff... une série "polar" un peu prévisible, mais tout de même plaisante. Les scénarios sont bien construits, à bonne tension dramatique, et m'ont tenu attentif au déroulement des enquêtes. Le dessin ? Pas grand chose à dire de négatif. Beau graphisme d'ensemble. Les personnages sont bien typés. Le trait est net, sans bavure, permettant une lecture aisée des cases. Bon découpage, parfois un peu trop standard. Belle ambiance surtout, due à la palette de couleurs utilisée. Rien de criant, d'explosif ; plutôt des teintes "d'atmosphère". La lecture est parfois un peu rapide mais c'est vrai qu'on n'est pas dans Alix ou Blake et Mortimer. Positif. Mais sans plus.

19/02/2007 (modifier)
Par herve
Note: 3/5
L'avatar du posteur herve

Tome 1: Cet album met en scène Thomas Silane, qui ressemble plus à un super héros qu'à un journaliste d'investigation. En effet, tout lui tombe dessus et à une vitesse incroyable : une secte apparentée au Ku Klu Klan, des tueurs, des parents mystérieusement disparus (cet élément semble être le fil rouge de la série). En fin de compte, tout va trop vite dans ce premier opus : le commissaire de police, Merlon, reçoit trop vite son mandat de perquisition; l'informaticien de génie perce trop rapidement les secrets "internet" de la boite "Wayb", le dénouement de l'affaire est presque trop simple, comme si le scénariste avait condensé les éléments pour les faire tenir en 46 pages. Mais ne boudons pas notre plaisir, les dessins sont beaux, la couverture accrocheuse, et l'album se lit sans déplaisir. En résumé, un premier opus simpliste mais qui mérite une attention particulière. A suivre donc. Tome 2: On retrouve Thomas Silane dans une seconde aventure (enfin le premier volet d'une nouvelle histoire). Le scénario est ici assez fouillis : on suit trois histoires parallèles : la recherche de la vérité sur la disparition des parents du héros, le mystérieux serial killer et des tueurs à la poursuite de Silane -le tout avec le pouvoir "magique" de l'appareil photo, sorte de fil rouge de la série -sans pour autant avoir de réponse. Une trop grande dispersion du scénario qui nous laisse l'impression de rester sur sa faim. Quelle est l'intrigue principale en fin de compte ? En outre, la scène de l'interpellation dans le hamman me parait totalement incongrue pour présenter le "profiler" de service, Mascod. Ce qui me laisse un peu pantois, c'est cette collusion police/presse, incarnée par Silane et Merlon... Par contre le dessin ne souffre d'aucune critique. Petite déception mais j'achèterai pourtant la suite.

25/01/2006 (modifier)
Par Kael
Note: 2/5

Je n'ai rien contre les idées bateaux quand elles sont bien exploitées, mais ce n'est pas le cas ici je trouve. C'est banal, et ça reste banal du début à la fin. Alors forcément, ça devient vite fatigant, sans être chiant pour autant. Le dessin est assez quelconque, mais plutôt bien foutu, avec une mise en page et des cadrages qui n'ont pas de réels défauts (c'est même assez bon, soyons honnêtes) ; mais vraiment, le coup de l'appareil photo miracle, j'ai du mal pour le moment. Faudra voir avec le 2e tome pour savoir si un intéret réel débarque à l'improviste dans cette série :)

15/05/2004 (modifier)