Nävis

Note: 2.97/5
(2.97/5 pour 29 avis)

L'enfance de Nävis... (cf. Sillage)


Albums jeunesse : 10 à 13 ans Auteurs espagnols Ecole Supérieure des Arts Saint-Luc, Bruxelles Jean-David Morvan Prequel Séries à offrir aux jeunes ados Sillage

Nävis est la seule humaine dans une jungle où elle rêve de se faire des amis. Echappant quand elle le peut à la férule de son robot-precepteur-nounou-garde du corps-..., elle court dans la jungle en cherchant à s'intégrer parmi les animaux. Houyo est un jeune tigrours, dont l'espérance de vie pourrait être très limitée si sa mère laisse le chef de leur horde agir comme il l'entend. Et bien sûr, leurs chemins vont se croiser...

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Février 2004
Statut histoire Une histoire par tome (Série parallèle à Sillage) 5 tomes parus
Couverture de la série Nävis
Les notes (29)
Cliquez pour lire les avis

04/02/2004 | Thorn
Modifier


Par jga
Note: 5/5

Une BD certainement pas pour les adultes qui ont peur que leurs enfants se fassent mal en descendant les escaliers !! Navis offre pourtant un excellent support pour encourager l'espièglerie, l'audace et l'affirmation de soi pour les enfants. Les dessins sont superbes, les histoires proches des enfants et Navis est une petite fille pleine d'entrain, d'énergie. Je recommande vivement l'achat même si les sujets sont parfois un peu durs, mais toujours très bien abordés.

29/04/2012 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Cette série dérivée de Sillage se laisse lire très agréablement mais le style est vraiment trop enfantin et naïf. Il faut pouvoir supporter cette légèreté et cela ne sera pas au goût de tous. En effet, le public qui aimait Sillage ne se reconnaîtra pas forcément dans une oeuvre moins mâture qui semble conçu pour des enfants de moins de 12 ans. Le premier tome est plutôt réussi mais j'ai moins aimé le second. Les couleurs sont toujours aussi éclatantes et l'imagerie de circonstance fait très dysnéenne (genre "le Roi Lion"). Je crois que les admirateurs de Sillage peuvent tout de même se régaler avec ces aventures de la petite Nävis. Cependant, c'est également une BD destinée aux enfants avec des thèmes très universelles (qu'est-ce que l'amour?). Bref, une véritable sucrerie Delcourt.

02/08/2007 (MAJ le 26/09/2010) (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Depuis le temps que je connais la série Sillage, j'avais l'impression de connaître déjà cette série dérivée mettant en scène la jeune Nävis en gamine un peu turbulente vivant au milieu des animaux de sa jungle adotpive. Ce n'est pourtant qu'hier que j'en ai fini l'intégrale parue. Et ça m'a bien plu même si je crois ne pas être tellement le public visé. En effet, le ton de cette série est plutôt destiné à la jeunesse. Nävis est une mignonne gamine énergique et volontaire. Elle crie beaucoup, est rigolote et pas très obéissante. En même temps, elle a bon coeur et veut aider son entourage, les animaux qu'elle rencontre, même si cela finit souvent en bêtises qu'elle doit ensuite corriger. Les histoires sont amusantes, dynamiques mais aussi un peu naïves. C'est mignon, quoi, même si le danger rôde souvent. J'ai été allergique au dessin de Munuera dans la série Spirou et Fantasio où je le trouvais agaçant avec le sentiment que les personnages avaient trop la bougeotte. Il convient par contre parfaitement à la série "Nävis" où l'accent est justement mis sur la pêche de l'héroïne et où les monstres et les personnages animaliers sont bien plus plaisants à mes yeux que les visages humains tels que les dessine Munuera. Ce fut donc pour moi une lecture légère, pas très mémorable mais agréable. Qui plus est, les lecteurs de Sillage pourront découvrir par-ci par-là quelques indices disséminés sur les origines mystérieuses de Nävis.

16/06/2010 (modifier)
Par PAco
Note: 3/5
L'avatar du posteur PAco

Adepte de Sillage, je ne pouvais pas passer à côté de "Navis" sans y plonger avec curiosité. Car s'attaquer à une série devenue culte pour beaucoup pour en conter la genèse, se révèle souvent casse-gueule : on passe souvent à côté du projet initial, le ton change, les nouveaux auteurs déçoivent, bref, les écueils sont nombreux ! Mais Morvan et Munuera ne sont pas nés de la dernière pluie et savent mener leur barque de la meilleure façon. Navis est une bonne série BD, même si on ne connait pas Sillage. Ils ont su lui insuffler une énergie propre qui tient tant à la solidité de la narration qu'au dynamisme du trait et de composition de Munuera. Ca déménage ! Mais avec Navis comme personnage central, qui en douterait ?! Car déjà enfant, les graines qui feront les qualités du personnage attachant de Sillage sont déjà en train de germer. Après, si je reste plus attaché à la série Sillage qu'à celle-ci, c'est que "Navis" vise avant tout un public plus jeune. Si, comme dans la série mère, on retrouve en trame de fond les grandes thématiques qu'affectionne Morvan, il s'est adapté au public visé. Du coup, même si ça fonctionne, je ne suis plus le "coeur de cible". Cela en fait du coup une très bonne série SF pour la jeunesse. Un public qui appréciera d'autant le trait très cartoon et Disney de Munuera.

15/01/2010 (modifier)
Par scuineld
Note: 3/5

Si on aime bien la série Sillage, la question se pose inévitablement : faut-il acheter Nävis (la série :-) ) ou pas? La réponse dépend de différents éléments : - si vous êtes accros à Sillage, oui, sans hésiter ; - si, comme moi, vous aimez quand un univers se développe avec des spin-off, oui aussi ; - si, par contre, vous estimez que la série mère se suffit à elle-même et que, pour acheter un spin-off, il faudra qu'il soit aussi bon, alors je dirais non... En effet, cette série est sympa, mais bien moins que Sillage. La raison en est toute simple, je pense : le public cible est plus jeune. De par le dessin et le découpage "à la Disney" d'un côté, et d'un autre, à cause des thèmes abordés, qui, même s'ils peuvent être lus à plusieurs niveaux, sont plus axés "jeunesse". Maintenant, ne vous méprenez pas: j'aime bien la série, j'ai tous les albums et continuerai à les acheter si la qualité actuelle reste au rendez-vous... Mais je pense qu'il vaut mieux en lire un ou deux avant de les acheter si vous êtes dans la troisième situation décrite plus haut.

14/01/2009 (modifier)
Par fonch001
Note: 3/5

Une série intéressante qui a totalement mis de coté sa filiation à Sillage pour présenter un style et un scénario totalement propres. Les graphismes très cartoon sont en effet très éloignés de l'œuvre "originale" et les couleurs très acidulées correspondent parfaitement à la cible de cette œuvre : les enfants et pré-adolescents. Dans le même ordre d'idée, exit les réflexions politiques ou sociales de Sillage. Ici on tient une BD simple et amusante destinée à la jeunesse. C'est la première fois que je trouve un intérêt à une série dérivée. Sans doute parce que le seul emprunt à l'œuvre d'origine est le capital sympathie de l'héroïne. Les 2 principaux défauts pour moi de cette oeuvre sont : 1) paradoxalement, l'absence de relation avec Sillage. Si vous espériez approfondir vos connaissances sur Nävis, comme dans Les Chroniques de Sillage, passez votre chemin. La filiation et un pur artéfact commercial... 2) Les graphismes trop cartoon et les couleurs trop acidulées rendent la lecture de ces aventures moins attirantes passée l'adolescence. Ce qui est dommage car les scénarii auraient pu convenir à un lectorat plus large.

16/02/2007 (MAJ le 12/01/2009) (modifier)
Par iannick
Note: 4/5
L'avatar du posteur iannick

« Nävis » est le genre de bédé que j’offrirai les yeux fermés à mes nièces ou neveux Euh… moi aussi, même si je suis adulte, j’aime bien la petite navis ! Elle est craquante, mignonne, et parfois même agaçante ! Par sa manière de s’exprimer dessinée à la « Walt Disney », par le choix des cadrages, par l’enchaînement de séquences rapides à d’autres plus calmes, « Navis » s’apparente beaucoup à un dessin animé. D’ailleurs, je suis prêt à parier qu’il y aura une adaptation de cette série sur ce média. "Nävis" est décomposée en plusieurs tomes mais chaque album peut se lire indépendamment de l'autre car ce sont des one-shots. Les scénarii sont plutôt orientés pour les plus jeunes d’entre-nous, les thèmes portant sur le respect des autres, la tolérance et l’amour sont très légions… Les histoires apparaissent finalement assez naïves mais empreintes d’une poésie sur la vie qui m’a franchement touché. Mention spécial au graphisme de Munuera que j'aime énormément ! Divertissant !

05/09/2005 (MAJ le 14/12/2007) (modifier)
Par ManuB
Note: 3/5

J’ai longtemps hésité avant d’acheter cette série qui porte sur l’héroïne de Sillage, mais je me suis dit finalement qu’elle devrait plaire au moins aux enfants donc pourquoi pas et puis le dessin est assez convaincant. En effet, Munuera présente un style très cartoon que je n’aime pas trop normalement, mais que j’ai beaucoup apprécié dans ces albums. J’ai trouvé qu’il y a avait une très grosse maîtrise de tout ce qui est mouvement, dynamisme, découpage pour un rendu vivant, animé, expressif. De plus, les personnages et autres animaux sont souvent très « mignons » ce qui ravira les jeunes lecteurs. Au niveau des histoires racontées, elles sont indépendantes entre chaque tome et prennent donc place pendant l’enfance de Nävis. Comme à son habitude, Morvan met en avant à chaque fois une morale bien précise et qui part toujours d’un bon sentiment. Au final, les 2 premiers tomes sont plaisants à lire, dynamiques avec des intrigues plutôt simples, ils correspondent parfaitement au public visé. J’ai eu un peu plus de mal avec le 3ème tome, qui m’a paru un peu long et relativement vide. Cette série est donc une bonne surprise pour moi, grâce principalement aux dessins, et je la conseille vraiment pour le jeune public.

13/11/2007 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Est une série parallèle ou une série faite pour préparer les plus jeunes à suivre ensuite les aventures de Nävis dans Sillage. Je pencherai plus pour la deuxième hypothèse. C'est techniquement bien fait, très facile d'accès, mais quelque part trop. La jeunesse est clairement ciblée avec cette série. Pour les plus anciens, ça se laisse lire, mais ça ne vaut pas la série mère. Je conseille donc cette BD principalement aux jeunes.

21/09/2007 (modifier)
Par Chelmi
Note: 3/5

"Nävis", ou comment s’est déroulé l’enfance de l’héroïne de Sillage. A travers cette série, Morvan, nous conte les mésaventures de la jeunesse de Nävis sous forme de one shot. Après le naufrage de son vaisseau sur une planète jungle, elle est élevée pas Nsob, un robot qui a survécu au crache. Elle se fait des amis parmi la faune environnante dont un tigrour nommé Houyo (celui du tome 1 de Sillage). Les scénarii ne sont pas très recherchés, et pour l’instant on n’a pas vraiment de supers révélations sur Nävis. Mais il faut bien comprendre que cette série est avant tout destinée à nos chères têtes blondes. Tout est tout mignon, assez moraliste, et l’action se déroule à 100 à l’heure. Enfin, moi, j’aime bien et ça fait de jolis cadeaux pour les enfants, ça change un peu de Titeuf et du Petit Spirou. Les dessins de Munuera, j’adore. C’est dynamique, très expressif, très cartoon... Bref ça colle parfaitement avec une BD jeunesse bien réussi. Les couleurs de Lerolle sont elles aussi bien adaptées à un album jeunesse. Elles sont simples mais efficaces. Les tons jaunes et orangés sont très jolis. Je note 3/5, mais dans un moment de faiblesse j’aurai pu mettre 4 car les dessins sont vraiment géniaux.

08/09/2005 (modifier)