Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Les Chroniques de Sillage

Note: 2.75/5
(2.75/5 pour 12 avis)

Que sont devenus les Gunjinn après le départ de Navis ? Dans la jungle, la faim justifie-t-elle tous les moyens ? Fête-t-on l'anniversaire de Navis comme tout autre anniversaire ?


Collectif Ecole Supérieure des Arts Saint-Luc, Bruxelles Guerrières Jean-David Morvan Sillage

Que sont devenus les Gunjinn après le départ de Navis ? Dans la jungle, la faim justifie-t-elle tous les moyens ? Fête-t-on l'anniversaire de Navis comme tout autre anniversaire ? Voilà quelques unes des questions auxquelles Jean-David Morvan et Philippe Buchet vont tenter de nous répondre avec la complicité de José Luis Manuera, Benoît Springer, Bruno Bessadi, Noé et Koboi pour ce 1er tome. .

Scénaristes
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mai 2004
Statut histoire Histoires courtes (Série parallèle à Sillage) 6 tomes parus
Couverture de la série Les Chroniques de Sillage

19/05/2004 | Kael
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

J'ai lu les deux premiers tomes de cette série et je ne suis pas très motivé à l'idée de me procurer les suivants. Ce sont donc des histoires courtes mettant en scène Nävis et ses proches histoire de donner un tout petit peu plus de profondeur à l'univers de Sillage et aux histoires vécues par son héroïne. A chaque fois, les scénaristes sont les auteurs de Sillage tandis que ce sont des dessinateurs différents pour chaque histoire ou presque. Certains sont connus, d'autres pas du tout. Cela donne un patchwork graphique très inégal mais plutôt en dessous de la moyenne dans son ensemble en ce qui me concerne. Certains styles sont bien sans plus, d'autres m'ont franchement déplu. Quant aux histoires, même si certaines sont agréables, l'ensemble est très anecdotique et s'oublie aussi vite qu'elles sont lues. Il faut vraiment être un fan complet de la série originelle pour y trouver plus qu'un intérêt pour passer le temps.

22/06/2014 (modifier)
Par fonch001
Note: 2/5

Les Chroniques de Sillage c'est en premier lieu un coup de marketing qui permet faire du chiffre d'affaire avec une licence juteuse. Heureusement, Morvan et Buchet sont là et veillent à ce que la série originale ne soit pas bafouée. Les tomes 1, 2, 4, 5 et 6 sont des compilations de petites histoires sur Nävis, tournant autour de la série originale sans rien lui apporter de vraiment intéressant (sauf peut-être le tome 6 qui laisse entendre une révélation de taille dans l'une de ces histoires). Les graphismes vont de "hideux" (surtout pour le tome 4) à "bof pas terrible" selon les dessinateurs. Bref à moins d'être totalement accro à la série originale, il est difficile de trouver un intérêt à ces 5 tomes. En revanche le tome 3 est le seul que je vous conseille. D'abord parce que les graphismes sont bien meilleurs (sans égaler ceux de Sillage toutefois) et parce que dans ce tome les chapitres se suivent pour ne raconter qu'une seule et même histoire plutôt bien faite. Presque un Hors-série de Sillage donc. A noter, le mot de la fin dans le tome 4 : "La copie ne vaut jamais l'original", parfaitement adaptable à cette série. Donc, à part pour le tome 3, passez votre chemin.

04/09/2006 (MAJ le 30/11/2008) (modifier)
Par pol
Note: 2/5
L'avatar du posteur pol

D’une manière générale, je n’apprécie pas les séries dérivées. Et même si j’adore Sillage, les chroniques ne me feront pas changer d’avis. On a droit ici à de petites histoires courtes de 8 pages chacune, toutes dessinées par un artiste différent. Elles ont toutes un rapport avec un des albums de la série principale, et elles sont censées nous en apprendre un peu plus autour de la trame de l’histoire principale. Honnêtement, sur les deux premiers tomes, j’ai trouvé qu’il n’y en avait qu’une ou deux, sur les dix, qui avaient de l’intérêt. C’est quand même bien peu… en plus chaque histoire à un dessinateur différent, et là c’est le drame. Ce serait leur faire injure que de dire que c’est moche, mais pour moi les dessins varient de plutôt raté à plutôt moyen. Ils ne collent pas du tout à l’esprit de la série d’origine où le graphisme de Buchet est une pure merveille. Le troisième tome remonte le niveau, il raconte une histoire entière autour du tome 5. Les infos distillées ici sont intéressantes, malheureusement le dessin n’est toujours pas à la hauteur. Ce tome seul ne suffira pas à faire remonter la note. Difficile d’apprécier cette série pour un fan de sillage, alors carrément impossible pour les autres…

15/12/2006 (MAJ le 16/05/2008) (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Je suis plutôt un fan de Sillage car au-delà de la bd récréative, elle affronte de face des thèmes de société très actuels. Cependant, ces chroniques ne m'ont pas beaucoup apporté en terme d'information. Cette série dérivée apparaît plutôt pâle par rapport à la série mère: ceci est incontestable! Le dessin est beaucoup trop différent d'une histoire à l'autre, c'est le gros inconvénient de ce collectif de dessinateurs. Cet ensemble non homogène a du mal à former un tout cohérent. C'est clair que c'est une expérience graphique mais trop kitch pour convaincre pleinement (ex: Nävis en plein shopping par les dessinateurs de Sky-Doll). Il y a bien des petits récits qui sortent du lot (ex: le corps de l'oeil, réveil tardif...), mais l'ensemble n'est guère convaincant. Pire: on ne se sent pas tellement en phase avec l'univers de Sillage pour certaines des histoires qui sont plus des clins d'oeil à d'autres séries comme Astérix avec la bande de joyeux pirates par exemple. Certaines histoires se lisent dans une indifférence totale. Maintenant, j'ai vu pire... Le dernier récit du tome 4 à savoir "hommage ou plagiat" apparaît comme un véritable règlement de compte par rapport à une autre série rivale d'un autre éditeur qui s'est inspiré de Sillage mais en maquillant tellement subtilement certains aspects qu'il est difficile de lancer un procès. Sur le fond, je pense que les auteurs de Sillage ont totalement raison. Sur la forme, ils n'avaient pas à le faire. De toute façon, certains lecteurs pas dupes ont découvert le pot aux roses et ont sanctionné cela par leur note.

13/04/2008 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Les chroniques de Sillage sont évidemment faites pour les fans de Sillage, elles ne remplaceront pas la série mère mais en dehors de l'aspect mercantile elles ont l'avantage : - d'étoffer légèrement l'univers de Sillage - de dévoiler quelques petits moments de vie de Nävis - de donner un espace de création à de nombreux dessinateurs, tout en leur laissant une liberté au niveau du dessin (si c'était pour faire du Buchet, l'exercice n'aurait pas beaucoup d'intérêt). Ces BD ne sont pas indispensables, sont inégales qualitativement, mais se laissent lire. Personnellement, j'apprécie la démarche et le résultat.

26/09/2007 (modifier)
Par biglolo
Note: 4/5

Si vous aimé Sillage alors prolongez votre plaisir avec ces chroniques. A travers plusieurs petites histoires, on découvre plein d'informations précieuses sur Nävis qui nous permettent de mieux comprendre sa psychologie et donc de tomber encore plus sous son charme. L'idée de prendre un dessinateur différent pour chaque petit récit est rafraîchissante : Nävis croquée de plein de façons différentes, c’est trop rigolo… même quand l’histoire est grave. Aux amateurs de Nävis, je dis : soyez curieux, lisez ces chroniques, vous apprendrez plein de choses. Aux détracteurs de ces chroniques, qui pensent que celles-ci ont été faites que dans un but mercantile, je dis : tant pis pour vous, vous ne savez pas ce qui est bon.

02/09/2006 (modifier)
Par Chelmi
Note: 3/5
L'avatar du posteur Chelmi

"Les Chroniques de Sillage" regroupent plusieurs petites histoires (scénarisé par Morvan et Buchet) de l’univers de Sillage. Comme tous les récits rassemblant un collectif de dessinateurs, on trouve d’excellentes surprises et des mauvaises. Pour plus de clarté dans ma critique je vais procéder tome par tome : • VOLUME 1 : 3/5 A part la première histoire sur l’enfance de Nävis (déjà vu dans la série du même nom, donc inutile), les autres sont pas mal surtout «Un cadeau qui cartonne !!» et «Le corps de l’œil». Dans l’ensemble, les graphismes sont pas mal et les petits scénarii riches en petits détails intéressant sur l’univers de Sillage. • VOLUME 2 : 1/5 Le seul bon point que je trouve à cet album, c’est juste le faite qu’il vienne compléter ma collection Sillage dans ma bibli. Contrairement au premier tome, aucun détail intéressant sur la série principale n’est développé à part peut être dans la première histoire (et encore). Et en plus, je n’ai accroché sur aucun des dessins. • VOLUME 3 : 4/5 J’aime beaucoup les différents types de dessins de ce tome, à part pour la dernière histoire où je trouve les illustrations trop fouillis. Question scénarii, ce tome est très bien fourni, d’ailleurs ici, on peut carrément parler de chapitre car toutes les histoires se suivent. CETTE histoire (donc) est la suite directe du tome 5. C’est une très bonne idée de lier les histoires dans l'album et entre albums, ça rend la lecture beaucoup plus attractive. • VOLUME 4 : 3/5 Graphiquement ce 4e opus est une vraie réussite, les styles sont tous très différent mais tous d'excellente qualité. Les deux premières histoires sont anecdotiques et vraiment pas intéressantes. En revanche, les trois suivantes sont intéressantes et apporte un petit plus à l'univers. Mais je regrette tout de même de ne pas avoir une grande histoire chapitrée comme le tome précédent. Pour conclure, le un, le trois et le quatre sont biens pour les lecteurs de Sillage, et le deux est à vite oublier.

03/04/2005 (modifier)
L'avatar du posteur Guillaume.M

Je trouve vraiment vraiment sympa ces petites histoires sur Nävis et les personnages qui l'entourent. A mon avis, ça apporte quelque chose de plus aux fans de la série. Certaines histoires sont vraiment géniales tant au niveau des dessins qu'au niveau de l'histoire qu'elles racontent. Je pense notamment à l'histoire qui nous montre ce qu'il est advenu de la planète du tome 6... Alors oui, ça fait quand même un peu surexploitation commerciale mais j'aime le série Sillage et ça me fait plaisir de voir des détails supplémentaires sur elle. Je conseille l'achat mais uniquement pour ceux qui ont beaucoup aimé la série...

10/01/2005 (modifier)
Par Glorf
Note: 1/5

TOME 1: Un vrai foutage de gueule, un!!! Ou comment faire du fric sur le dos de la pauvre Nävis!!! C’est moche, c'est sans intérêt, c'est archi nul!!! Une couverture très belle de Buchet pour appâter le gogo et ensuite des dessins juste crayonnés à la va-vite et mis en couleur, une histoire où les dessins ont l'air d'avoir été fait avec Paint!!! (Pour la comparaison, « South Park » c'est du grand art à coté!!!) Franchement passez votre chemin, vous avez mieux à faire que de dépenser 12.5€ pour ça!!! TOME 2: J'y crois pas le tome 2 est encore plus tout pourri que le tome 1:S!!!

26/12/2004 (modifier)
Par Don Lope
Note: 2/5

Les deux posteurs ici-bas sont vraiment sympas ou alors c'est moi qui suis mal luné. Morvan exploite le filon "Sillage" jusqu'à la moelle: après un hors-série, la jeunesse de Navis, voici un recueil d'histoires courtes par plusieurs dessinateurs, connus ou non. Le concept est à peu près le même que "Carmen + Travis" mais en nettement mieux dessiné (Bessadi est particulièrement bon) ce qui évite la note minimale. Pour le reste... Déjà que les derniers "Sillage" ne sont pas bien passionnants, que dire de ce recueil? Humour incertain, situations inintéressantes et ensemble décousu: à oublier.

24/05/2004 (modifier)