Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Correspondances

Note: 2/5
(2/5 pour 7 avis)

Album commandé par les Transports de Toulouse


Collectif Toulouse et sa région

3 histoires pour composer cet album commandé par les transports en commun de Toulouse (Tisséo). Tous 3 ont un rapport avec les transports en commun, notamment avec la nouvelle ligne de métro. Tisséo a appris que la pub pouvait aussi passer par la BD. La 1e histoire, scénarisée et dessinée par Jean-Louis Tripp, est l'histoire d'un clochard qui raconte son parcours et sa relation avec la ville. Il fait une rencontre inattendue grâce au métro. La 2e histoire (par Max Cabanes) raconte l'histoire du cassolet, enfin du cassulet, enfin vous comprendrez si vous lisez... La 3e histoire, scénarisée par J-C Denis et dessinée par Dupuis et Berbérian, raconte l'histoire d'un type qui s'est trompé de sens en prenant le métro.

Scénaristes
Dessinateurs
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Décembre 2003
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Correspondances
Les notes (7)
Cliquez pour lire les avis

Par Pierig
Note: 2/5
L'avatar du posteur Pierig

Bof. Très décevant, tant au niveau du scénar que des dessins. Pourtant, ce ne sont pas des manchots qui sont à l’œuvre. Quelques grands noms de la bd se sont en effet associés autour de ce projet qui a pour cadre l’agrandissement du métro toulousain. Le sujet est donc déjà très ciblé, sans doute trop pour intéresser le plus grand nombre. Mais cette unité de lieu n’est pas une entrave en soi si les histoires avaient été à la hauteur. Seule la première de J-L Tripp a retenu mon attention. Les deux autres m’ont paru futiles et vaines. Côté dessin, J-L Tripp préfigure son style adopté pour Magasin général. Chouette dessin donc mais la composition des planches m’indiffère totalement. Pour Max Cabanes et Dupuy/Berberian, je les trouve en deçà de ce qu’ils sont capables de faire. Bref, ça sent la bd de commande. Lecture hautement dispensable.

13/02/2013 (modifier)
Par Ems
Note: 2/5

Cette BD est une commande dans laquelle on trouve 3 récits. Le dernier scénarisé par JC Denis et dessiné par Dupuy et Berberian est la base de la BD Un peu avant la fortune que j'avais déjà lue. Il est basique mais agréable à lire. Les 2 autres récits sont de Cabanes et Tripp. L'ensemble manque de cohésion, le cahier des charges devait être très souple car il fallait juste parler du métro de l'agglomération toulousaine car cette BD a été réalisée à l'occasion du prolongement de la ligne A de ce métro. J'ai bien aimé le récit très humain de Tripp mais pas son dessin trop brouillon. Le second récit de Cabanes est particulier, je n'ai pas accroché à son scénario. Le dessin est sympa avec quelques superbes cases. Ce projet manque vraiment d'un fil directeur qui aurait pu relier les 3 histoires. Le résultat est assez faible et ne justifie pas un achat. Cette BD s'adresse surtout aux locaux mais manque d'intérêt pour les autres.

31/08/2009 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

J'ai trouvé cet album collectif assez original. Original en effet car sur le thème du métro Toulousain, je craignais des histoires nettement moins originales, comme on en voit souvent sur des collectifs dont on sent les auteurs un peu restreints par le thème. Cet album comporte 3 histoires, et sur les deux premières au moins, je me suis interrogé pendant un moment sur le rapport avec le métro avant de constater qu'effectivement, ce dernier s'incluait bien dans le récit. J'ai beaucoup aimé ces deux premiers récits. Autant le dessin de Tripp m'a franchement plu, autant le dessin de Cabanes, comme très souvent avec lui, m'a épaté. J'ai trouvé ça très beau. La première histoire est un peu une fable à morale sur un homme qui fuit sa propre réussite sociale pour se retrouver au milieu de la nature au coeur d'un parc toulousain. Joli. La seconde est dans la lignée de la série Dans les villages, reprenant les deux jeunes héros de la série phare de Cabanes dans une histoire à l'ambiance aussi folle que cette dernière. Amusant, dépaysant et superbe visuellement. Je connaissais déjà la troisième histoire, de J-C Denis et Dupuy/Berberian, car c'est elle qui a formé par la suite l'introduction de l'album Un peu avant la fortune. Même si elle est assez amusante, je l'ai trouvée un cran nettement en dessous des deux premières. Le dessin n'est vraiment pas du même niveau, trop simplifié en comparaison des deux premiers auteurs, et surtout l'ambiance n'a plus du tout la même poésie, la même originalité. C'est néanmoins un collectif que je trouve de bon niveau avec deux très bonnes histoires et une correcte.

03/08/2009 (modifier)
Par L'Ymagier
Note: 2/5

Cinq grands noms de la BD (Cabanes-Berberian-Dupuy-Denis et Tripp) se sont réunis pour composer trois longues histoires ; lesquelles tranchent par leur style. Ces histoires, néanmoins, possèdent une sorte d’esprit où j’ai trouvé de la fantaisie, du fantastique, et un rien de nostalgie. Mais tout ça pour quoi ?… Fallait-il VRAIMENT en faire un album ?.. Je ne sais pas. J’ai lu, puis survolé les pages. Une BD qui m’a semblé assez hasardeuses, avec même quelques ratés… tout comme ce qui peut arriver avec une correspondance. Déjà oubliée.

05/02/2008 (modifier)
Par Quentin
Note: 2/5

Trois histoires décousues ayant un lointain rapport avec le métro Toulousain (qui a participé à l'édition du livre) et ayant un lointain rapport les unes avec les autres. Des histoires bien gentilles mais qui ne cassent rien et qu'on oubliera rapidement. Peut-être que les Toulousains apprécieront mieux d'y retrouver un peu de leur quotidien ?

22/04/2006 (modifier)
Par Spooky
Note: 2/5
L'avatar du posteur Spooky

Je serai moins radical que Pouet. Je ne savais pas du tout à quoi m'attendre en ouvrant cet album. Et en le refermant, je ne suis pas sûr d'avoir tout compris. Effectivement, il y a une correspondance entre les trois histoires, une connexion narrative, pas évidente d'ailleurs. Les auteurs ont imaginé une atmosphère onirique, faite de paraboles et de personnages bizarres pour évoquer l'extension du métro de Toulouse. Les dessins sont en effet plutôt clairs dans les 1er et 3ème récit, plutôt confus dans le 2ème. Il ressort de l'ensemble un sentiment ambigu : on passe à côté de quelque chose (mais quoi ?), et une sensation d'inachevé. Mon avis y ressemble, non ?

04/09/2005 (modifier)

Bon, vous l'aurez compris, si je suis si expéditive sur le résumé, c'est parce que je n'ai pas aimé cet album. Je le trouve sans intérêt, sauf peut-être pour des Toulousains (vous me tiendrez au courant), mais moi je me suis franchement emmerdée. C'est vite lu et vite oublié. Les histoires sont sans queue ni tête. Alors c'est vrai que parfois c'est sympa, mais là c'est pénible. Les dessins sont pas mal pour la 1e et la 3e histoire; je n'ai pas accroché au dessin de Cabanes, je l'ai trouvée illisible (problème de couleur ? de détails ?). Passez votre chemin, pour 14 euros c'est vraiment pas la peine.

19/12/2003 (modifier)