Sorcières

Note: 3.32/5
(3.32/5 pour 19 avis)

Entre vieille croyance, maléfices, diableries et autres jeteurs de sorts, il ne fait pas bon vivre dans nos campagnes... Elles veulent notre peau... Oui, mais pour en faire quoi ?


Chabouté Sorcières

Diverses histoires de sorcières, de magies et autres envoûtements, dans des campagnes où mythes et vieilles légendes semblent êtres plus réèles que superstitions. Peur, humour noir, personnages étranges et autres vices campagnardes pour entrer dans des histoires plus maléfiques les unes que les autres. Magie et sorcellerie, potions et envoûtements, nuits sombres et pleine lune, le monde rural regorge de vieilles superstitions. Chabouté revisite les nombreuses légendes de nos campagnes, sous cette merveilleuse exploitation du noir et blanc la générosité du trait, offre aux lecteurs un album des plus réussis. La belle couverture de Chabouté ne nous laisse pas indifférent. Un album qu'il faut absolument avoir pour compléter une bonne bibliothèque.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Juin 1998
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Sorcières
Les notes (19)
Cliquez pour lire les avis

29/09/2001 | Cedricval
Modifier


Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Je n'ai pas trop aimé ces histoires hormis celle du sabbat et de l'amulette. On voit que c'est le premier album de Chabouté car il y a plein de défauts. Pour le dessin, c'est excellent comme d'habitude, mais pour le scénario ce n'est pas très bon. Les différents récits portent souvent sur les superstitions et la méchanceté humaine et fonctionnent sur le principe que la chute est spectaculaire. Sauf que la plupart du temps les histoires sont trop courtes et la chute est d'une banalité affligeante. Le genre de lecture que, dans une semaine, j'aurai pratiquement oubliée dans son intégralité car il n'y a rien de vraiment mémorable à l'exception des deux histoires que j'ai nommées.

12/07/2011 (modifier)
Par tolllo
Note: 3/5

Ce tome fonctionne sur sur le même principe que Fables amères de tout petits riens sorti récemment. C’est pour ainsi dire un recueil de petites nouvelles de quelques pages. Dans ce tome le fil conducteur de ces petites histoires courtes c’est la sorcellerie. Alors, bien sûr, elles n’ont pas toutes le même cachet, certaines sont très courtes et agréables, d’autres plus longues et plus travaillées, et dans tout ça, il y a de véritables petites perles. Le principal bémol, à mon sens, c’est la non implication du lecteur avec les personnages vu le peu de temps que l’on passe avec eux, c’est pourquoi ce recueil est, à mon avis, moins attachant que Tout seul ou Pleine lune du même auteur par exemple. Par contre, contrairement à Fables amères de tout petits riens tout y est intéressant, incisif et relativement bien pensé. Un bon moment de détente. (12/20)

13/04/2010 (modifier)
Par GiZeus
Note: 3/5

Premier contact avec Chabouté, et ce n'est pas désagréable. Même si je ne m'attendais pas à une succession d'historiettes, car rien ne le laissait présager, je suis assez satisfait de ma lecture. Disons-le tout de suite, les saynètes sont assez inégales. Deux ou trois sont vraiment réussies, quant aux autres elles sont au choix convenues ou bénéficient d'une chute assez fade. Chabouté a choisi d'ancrer ses histoires dans la France profonde, dans un milieu rural encore en proie aux croyances, aux légendes et à la sorcellerie. On évoluera ainsi dans un monde assez déroutant pour tout citadin. Les dessins jouent un rôle important dans le dépaysement avec leurs tons orangés qui instaurent une ambiance "maléfique", et l'absence d'autres couleurs naturelles telles que le bleu ou encore le vert. Les personnages sont également réussis, on a vraiment l'impression d'avoir en face de nous des paysans, tant au niveau vestimentaire et du décor que du parler. Seuls quelques éléments viennent nous susurrer que l'époque est plus contemporaine qu'on ne l'imagine. L'impression que dégage cette BD est d'évoluer dans un milieu assez fermé, coupé du reste du monde. La cadre a bien sûr une grande influence dans mon ressenti, mais la manière de raconter m'a donné l'impression d'assister à une succession de huis-clos assez agréable. On pourra aussi relever le ton de certaines saynètes, tantôt humour noir, d'autres fois cyniques, l'auteur sait jouer sur différents registres. Au final, je reste sur une bonne impression, bien que j'ai le sentiment que Chabouté aurait pu pousser ses histoires un peu plus loin. Note finale: 3.5

26/02/2010 (modifier)
Par Tomeke
Note: 4/5

Un vrai petit bijou ce one-shot ! Divisé en plusieurs saynètes, l’album bénéficie d’un humour noir et grinçant, comme je l’aime… Je me suis beaucoup amusé, tout comme les sorcières qui procurent leurs sortilèges et piègent joyeusement l’âme crédule de leurs clients… Le graphisme est typique de l’auteur (ben tient !), personnellement, j’adore ! Tout est beau, le dessin comme l’encrage. Bref, voilà un excellent album. Je ne m’attendais pas à cela et j’ai pris goût à toutes ces petites histoires !

16/05/2009 (modifier)
Par Gros Bide
Note: 4/5

J’ai vraiment bien aimé toutes ces courtes histoires. Dès le début, on rentre dans l’ambiance si particulière. Ca m’a fait penser à certains recueils de nouvelles de Stephen King comme Danse Macabre ou alors à des films d’horreur de série b (à moins que ça ne soit z ??) comme on en trouvait tant dans les vidéoclubs. Une bonne dose d’humour côtoie le gore et le sinistre. Le tout forme un mélange détonnant qui ne laisse pas indifférent. Personnellement, j’adore ! L’autre point fort de l’ouvrage réside dans son homogénéité. Bien entendu, j’ai mes histoires favorites mais j’ai apprécié et savouré chaque planche, chaque case. Cela est notamment dû à un dessin en noir et blanc de très grande qualité, comme toujours chez cet auteur. A mes yeux, le meilleur album de l’Intégrale paru pour une vingtaine d’euros chez Vent d’Ouest, devant la Bête et Pleine Lune (2e ex-aequo).

06/04/2009 (modifier)
Par iannick
Note: 3/5
L'avatar du posteur iannick

« Sorcières » est la deuxième bd de Chabouté que j’ai lue en 2009 après Zoé. Cet album est composé de courts récits mettant en scène des habitants du monde rural sur le thème de la sorcellerie. Bien que cette bd est classée dans le genre fantastique, je pense qu’elle trouverait facilement sa place dans l’humour (noir). Elles peuvent paraître clichées ces histoires mais comme dans mon avis sur « Zoé » du même auteur, je précise que certaines croyances perdurent encore dans les régions rurales. Ainsi, en Picardie, de nos jours, des automobiles pourront découvrir des tissus accrochés à des branches d’arbre. Ces derniers proviennent de femmes qui viennent d’accoucher, cette « tradition » a pour but d’apporter le bonheur au nouveau-né… Par conséquent, ça ne me semble pas si clichés que ça que Chabouté situe ses superstitions dans une zone campagnarde… « Sorcières » m’est apparue comme une bd très plaisante à lire car chaque récit présente une chute humoristique. Toutes ces histoires sont loin d’être originales, certains dénouements sont –à mon avis- assez faciles à deviner mais l’ensemble se révèle sympa à feuilleter et sans prise de tête. « Sorcières », c’est aussi un album qui ridiculise la sorcellerie et les superstitions. Alors que la plupart des récits commencent par de l’ésotérisme, le lecteur découvrira des chutes plus « terre à terre ». Graphiquement, j’aime beaucoup le noir et blanc de Chabouté (je n’ai pas eu l’occasion de jeter un coup d’œil sur la version colorisée de cet album). J’apprécie énormément aussi sa narration où le lecteur ne sera jamais largué par la complexité de telle ou telle histoire. A noter aussi que les personnages sont représentés comme de purs agriculteurs marqués par la dureté de la vie paysanne (clichés ?)… Finalement, j’ai pris beaucoup de plaisirs à lire ces courts-récits qui ridiculisent la sorcellerie. Leurs chutes me sont apparus assez marrantes (il faut aimer l’humour noir !) et j’ai apprécié le coup de patte de Chabouté. Lecture très sympa !... Note finale : 3,5/5

04/01/2009 (modifier)
Par Erik
Note: 4/5
L'avatar du posteur Erik

Après Un îlot de bonheur, c'est la seconde bd de Chabouté que je découvre. J'ai été particulièrement surpris par tant de méchanceté dans le propos, mais au final, je dois bien avouer que cela sonne plutôt vrai. Je me demande encore s'il s'agit d'une critique féroce de la superstition ou de la mentalité des gens de campagne, voire les deux. En tout cas, c'est réussi. Ces histoires ont toutes un sens et certaines d'entres elles remuent profondément. Alors, oui, l'effet est dignement atteint (là où le triste "légendes urbaines" a échoué). "Sorcières" est une lecture qui mérite l'attention. A noter que ce titre fait partie d'une Intégrale Chabouté que vous pouvez acquérir dans un format plus petit mais beaucoup plus économique. Note Dessin: 4/5 - Note Scénario: 4/5 - Note Globale: 4/5

19/10/2007 (MAJ le 01/03/2008) (modifier)
Par Ems
Note: 4/5

Une vrai petite perle teintée d'humour noir. Ce florilège de petites histoires est d'un excellent niveau tant au niveau dessin que celui des scénarios. On devine parfois la chute de certaines histoires, sans que cela n'enlève l'intérêt de la lecture. Il est à noter que je n'ai lu que la version N&B, domaine de prédilection de Chabouté. Globalement, c'est très positif. Je conseille vivement la découverte de ce recueil.

03/01/2008 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Un album qui se lit bien, un graphisme agréable que j'apprécie, des histoires courtes sympathiques, une dose de fantastique "de nos campagnes", une petite pointe d'humour noir. Bref, une lecture agréable. Maintenant, les côtés un peu moins bien sont la rapidité de lecture de l'album, les couleurs qui me plaisent à moitié (essentiellement les plages de blanc que je trouve trop crues) et les histoires qui manquent singulièrement de surprise : grande impression de déjà-vu sur la plupart d'entre elles, fins prévisibles, etc. Et puis surtout, le prix de l'album me parait nettement trop élevé pour une lecture aussi courte. Dans un style similaire (quoiqu'avec un graphisme très différent), je préfère les histoires noires de Foerster. PS : Tiens, je découvre que je n'ai pas lu l'édition la plus récente qui est en noir et blanc. Ma version était en couleurs et comme dit plus haut, c'est aussi bien qu'elle ait ensuite été publiée en noir et blanc.

21/02/2006 (modifier)
Par Altaïr
Note: 3/5

Un album agréable, mais loin d'être inoubliable, comme il a été dit précédemment. Mais le graphisme est somptueux pour qui aime le noir et blanc.

26/05/2004 (modifier)