Fléau.world

Note: 3.38/5
(3.38/5 pour 13 avis)

Récit d'anticiption retraçant la création d'un nouveau monde virtuel.


Anticipation Cyberpunk : Espaces virtuels Ecole Supérieure des Arts Saint-Luc, Bruxelles Fanas de Jeux video Jean-David Morvan Séries hélas abandonnées

Matteo est un jeune créatif parisien de 23 ans. Quelque peu indolent, il consacre moins de temps à la recherche d’un travail qu’à la création d’un nouveau jeu virtuel avec son ami Yitzhak Arkadinowitz, technicien informatique hors pair qui vit en Israel. Tous deux sont des accros des jeux vidéo et ont développé une plate-forme de jeux sur internet d’un réalisme époustouflant. Ce jeu, baptisé Fléau, ne tarde pas à éveiller la rapacité d’une grande multinationale du jeu vidéo, la compagnie C.U.B., et de ses cerbères informatiques dont le redoutable Capo Negro, chef de la sécurité virtuelle.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 2003
Statut histoire Série abandonnée 1 tome paru
Couverture de la série Fléau.world
Les notes (13)
Cliquez pour lire les avis

12/11/2003 | Don Lope
Modifier


Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Encore une fois je n'ai pas accroché à un Morvan. Tout d'abord, je ne suis décidément pas fan des dessinateurs européens qui essaient de reprendre les codes du manga. Je trouve que la plupart du temps c'est fait de façon maladroite. Je n'ai pas l'impression que le dessinateur dessine avec son propre style, mais plutôt qu'il essaye de dessiner avec le style d'un autre dessinateur. Quant au scénario, je n'ai pas accroché. Je trouve les personnages fades, le monde virtuel ne m'a jamais intéressé (et surtout pas dans la fiction) et le message contre les multinationales est sans profondeur. Ça semble s'adresser au public adolescent et même lorsque j'en étais un, c'était le genre de truc qui me laissait indifférent. En même temps mon chanteur préféré c'était Jacques Brel et je passais mon temps à regarder des vieilles comédies françaises des années 60-80. Peut-être que je n'ai pas eu une adolescence normale. De toute façon, il semblerait qu'il n'y aura pas de tome 2 donc lire le premier tome est un peu inutile même si on est fan de ce genre d'histoire.

21/06/2012 (modifier)
Par etoilawst
Note: 3/5

L'histoire sans être très originale, est assez intéressante. deux génies de l'informatique qui construisent un monde virtuel d'une très grande qualité. Puis on se retrouve avec une personne qui pour une raison inconnu n'arrive pas à se déconnecter du réseau et reste coincé dans le virtuel (dans le style du manga hack). La fin laisse envisager des rebondissements. Le dessin est agréable à regarder avec de belles couleurs. J'ai toutefois l'impression que cette série est abandonnée et c'est pour cela que je ne conseille pas l'achat. Il vaut mieux attendre de voir si le tome 2 fera son apparition un jour.

22/01/2012 (modifier)

Bof bof… Voilà une histoire qui surf sur le thème récurant des mondes virtuels (un peu à la Matrix ou second life plutôt). Le scénario est une banalité incroyable et avant de tourner les pages, on a déjà deviné de façon très clair la suite. En gros, deux bon copains et une seule fille dans un monde virtuel, c’est comme dans le réel c’est le cirque, la jalousie et y’a plus de copains qui tiennent! Ajouté à ça une multinationale qui ne recule devant rien pour obtenir les droits d’exploitation de ce monde virtuel et voilà l’histoire est résumé ! Cool. Bon heureusement le dessin est là pour rattraper l’ensemble. Quoique les visages des personnages soient un peu dure. Bonne balance des couleurs sur l’ensemble de l’album.

27/04/2008 (modifier)
Par klechko
Note: 4/5

J’ai bien aimé ce premier tome, et comme beaucoup j’en espère une suite, mais on se demande si celle-ci arrivera un jour d’autant plus que Morvan à réutilisé un concept ressemblant pour une autre série : Le petit monde, confectionnée aussi dans l’esprit Manga notamment au niveau des dessins. C’est pourtant une bonne Bd à lire puisque le scénario est dynamique et qu’on ne s’ennuie pas. Je la conseille à ceux qui n’auront pas peur d’être frustrés par une période de trop longue attente.

04/12/2006 (modifier)
Par Ems
Note: 3/5

Comme tout le monde, j'attends la suite de cette BD avec impatience !! Il y a quelques mois, les éditions Dargaud m'avaient répondu au mail que je leur avais envoyé, ils annonçaient le retard mais ne parlait en aucun cas d'abandon de la série. Ca commence à faire long tout de même ! D'autant que j'ai vraiment apprécié le tome 1, il y a matière au niveau du scénario, et le dessin, légèrement simpliste, convient tout à fait à l'histoire. Je n'arrive pas à envisager l'arrêt de Fléau.world !! 30/07/2010 : on va tout droit sur l'abandon, je déconseille du coup l'achat et je baisse à 3/5 la note en attendant une confirmation.

09/08/2006 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

C'est vrai que cette BD qui ne paie pas de mine à première vue n'est pas si mal que ça. J'avais un à-priori assez négatif car je trouvais après l'avoir feuilletée que le dessin et l'histoire reprenaient pas mal de poncifs des ados branchés jeux de rôles, internet et mmorpg en y ajoutant au passage des éléments de décors proches de l'actualité des médias : conflit palestinien, amérindiens indépendantistes, etc. Le dessin est pas mal, souffrant juste de quelques défauts un peu amateurs. Le trait me rappelle celui de Trantkat (HK) avec des personnages "cools", des mimiques mangas, des technologies futuristes. L'aspect amateur ressort dans l'encrage qui n'est pas fantastique et les décors inégaux, parfois un peu simplistes (les vues d'ensemble de villes composées de plein de briques entassées, bof bof). Mais dans l'ensemble, ce n'est pas mal. Quant au scénario, comme dit plus haut, il mélange pas mal de thèmes typiques d'ados accrocs au net : monde virtuel heroic-fantasy, cyber-corporation, adolescents génies de l'informatique, robots de combats et combats à l'épée ou au flingue au choix, etc. Mais il est plutôt bien construit et assez prenant. Les persos sont sympas, même si la romance entre la petite indienne et le gosse-beau français fait franchement naïve et rapide, de même que la grosse jalousie du bon copain en fin d'album. Je ne sais pas si ce premier tome aura bien une suite un jour, mais si oui, je n'en serais pas fâché.

09/07/2006 (modifier)
Par Pierig
Note: 4/5
L'avatar du posteur Pierig

Héhé... C’est plutôt pas mal comme début, et j’irai même jusqu’à dire franchement bien ! Pourtant le sujet traité n’est pas vraiment ma tasse de thé (les cyber-machins et pseudos-mondes virtuels). Mais Morvan réussi là un joli tour de force avec cet album qui bénéficie d’un découpage bien étudié et qui présente un récit aussi rythmé que dense et varié. Conception propose donc bien plus qu’une simple introduction. Bien que le dessin de Whamo n’est pas exempt de petits défauts, il est déjà très abouti. Ce jeune auteur impose un style particulier qui se rapproche par moments des mangas. La mise en couleur est elle aussi parfaite, rien à redire ! Un petit bémol pour le personnage de Capo qui est disproportionné. Le monde virtuel ainsi créé par Morvan permet d’envisager de multiples rebondissements. Puisse cette très bonne impression se confirmer... très prochainement ? :)

07/07/2004 (modifier)
Par dut
Note: 4/5

Et bien, surpris le dut par "Fleau.World" ! C'est une série qui ne m'attirait pas vraiment mais un gentil pote me l'offre, donc je lis ce 1er tome, et boum : j'aime. :) Il y a plein de bonnes choses dans cette nouvelle production de JD Morvan, ca a bien la pèche, ca parle de nouvelles technologie, de réalité virtuelle, de piratage informatique, de pleins de trucs qui m'intéressent, quoi (à y reflechir de plus près, je ne sais même pas pourquoi elle ne me branchait pas :)). Les persos et leurs psychologie sont bien developpés, ça part à 200 à l'heure pour un premier tome, on n'a pas le temps de s'ennuyer et j'ai plutôt hâte de voir comment l'histoire va évoluer dans le 2ème tome... Sinon côté dessins, c'est pas mauvais, 'zarb mais pas mauvais, y a un petit côté manga, un petit côté comics... Ca passe mais je suis pas ultra fan. Les couleurs, elles, sont quand même bien flashies, Lerolle s'est bien lâché quand même ! Enfin bref, une bonne surprise tout de même, j'attends la suite !

01/04/2004 (modifier)
Par Kael
Note: 4/5

Sympatoche ce truc, très sympatoche même. Whamo a un style qui peut paraître assez peu original, mais je m'y suis bien fait, le style est régulier, lisse et sans bavure, rien à redire. C'est surtout les couleurs qui me gênent... Lerolle aurait carrément pu se déchirer un peu plus pour faire un truc moins flashy... Tant pis. Ce premier tome pose assez vite l'univers présenté et nous lance immédiatement dans l'aventure. Le problème de ce genre de chose, c'est que la présentation des perso est succinte et forcement caricaturale (oui, je sais, je ne suis jamais content, je "repproche" souvent à JD Morvan de n'être pas assez incisif dans ses premiers tomes, mais là, c'est presque l'autre extrème). Ceci dit, le monde et l'aventure me plaisent bien, y a moyen de faire une sacré bonne série, même s'il y a peu de chance pour que ça devienne la série du siècle ;)

06/02/2004 (modifier)
Par elveen
Note: 4/5

Très bonne BD. On s'attache très vite aux divers personnages, dont la présentation en page de garde et en début d'album sous forme d'interviews est un plus assez original. Certains diront que les références à divers conflits (Israélo-palestinien, combat des indiens pour conserver leurs droits...) sont un peu trop prononcées, mais ne vivons-nous pas toujours en période de conflits (même s'ils sont loin de nous). J'ai vraiment accroché aux dessins et aux couleurs. Les décors sont bien faits, en particulier ceux du monde virtuel. On aurait bien envie d'aller s'y promener. Le scénario est bien construit et cela sur un bon rythme. J'espère que ce ne sera pas trop "futuriste" par la suite. Les mondes virtuels et autres trucs du genre ne m'accrochent pas trop d'habitude, mais là j'ai aimé. On rentre de suite dans leur monde!

27/01/2004 (modifier)