Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Le Kama Sutra

Cette galerie contient des images potentiellement pornographiques. En appuyant sur le bouton ci-dessous, vous confirmez être majeur.

Note: 2.11/5
(2.11/5 pour 9 avis)

Découvrez le tantrisme avec Manara.


Auteurs Italiens Manara

Dos de couverture : Osez ouvrir votre âme, votre coeur et votre corps à la plus excitante initiation à l'amour. Osez ouvrir le Kama sutra de Manara. . .

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Novembre 1997
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Kama Sutra
Les notes (9)
Cliquez pour lire les avis

04/11/2003 | ArzaK
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Avec un tel titre, je pensais vraiment que Manara allait profiter du sujet qui était parfait pour se prêter à de l'érotisme savant dont il a le secret et qui nous régale depuis des années. Malheureusement, la surprise fut grande de découvrir qu'il ne parlait même pas du Kama Sutra, ce recueil indien brahmanique de règles rituelles et de positions amoureuses. Eh ben non, ça aurait été trop beau, au lieu de ça, Manara gâche ce sujet en or pour une stupide histoire autour d'une fille en fuite, avec une succession de saynètes ridicules et sans grand intérêt. A quoi ça sert donc un tel titre ? C'est un piège à gogo pour attirer le lecteur ? j'en ai bien l'impression ! Cette version très fantaisiste du Kama Sutra vue par Manara est une sorte de condensé où il reprend des éléments vus dans ses précédents ouvrages comme Le Déclic, Le Parfum de l'Invisible, Gulliveriana, Révolution et plusieurs récits courts repris en différents recueils ; on reconnait les mêmes fantasmes, les mêmes filles, les situations à peu près identiques, bref ce n'est pas intéressant et même ennuyeux. Visuellement, c'est également surprenant, ces successions de petites cases , je ne trouve pas ça très original, il n'y a que le trait du grand auteur italien qui reste magique, avec ses femmes toujours aussi sublimes, mais le scénario comme souvent chez lui est décevant.

05/09/2019 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

Quelle déception que cet album, qui pourtant affichait en couverture, avec ce nom d’auteur et ce titre, quelques promesses en matière d’érotisme ! Mais hélas il n’y a pas grand-chose à sauver, si ce n’est le trait de Manara (qui justifie les deux étoiles). Même si ses femmes sortent toujours du même moule, force est de constater qu’il leur donne de jolies formes. Mais ce dessin est gâché je trouve par des couleurs pas toujours très heureuses, et par des décors genre « photoshop » (photos, retouches informatiques) qui s’invitent parfois sur certaines planches. Et surtout l’ensemble est quand même plombé par le scénario – tout du moins ce qui en fait office (problème quand même récurrent chez Manara). Une intrigue vaguement policière, avec une jeune femme en fuite, jusqu’à l’autre bout du monde – sans que ce soit franchement crédible –, la fin virant au délire vaguement mystique. Reste quelques scènes de sexe crues et plus variées qu’à son habitude. Mais ce n’est pas un album majeur, c’est clair.

20/04/2019 (modifier)
Par sloane
Note: 2/5
L'avatar du posteur sloane

A l'origine je me disais que l'association Manara et Kama Sutra pouvait faire des étincelles. Finalement quelle déception. Hormis le dessin toujours parfait, la colorisation est parfois hideuse, il n'y a rien, ou si peu de "Kama Sutrique" qu'il vaut mieux passer votre chemin. J'en attendais sûrement trop, encore qu'au vu des dernières prestations de l'auteur j'aurais dû me méfier !

21/08/2014 (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

J'ai découvert ici et là l'oeuvre de Milo Manara dont je suis un grand fan du dessin. Par contre, question scénario, cela manque d'ingéniosité et parfois de cohérence. Ces histoires commencent et finissent comme une queue de poisson. Les cases se succèdent et ne se ressemblent pas. On se demande véritablement si on suit la même histoire et surtout où l'on va. Il manque le charme, il manque l'exotisme... Pourtant, tout n'est pas à jeter. Il semble y avoir du coeur à l'ouvrage. Cela ne suffit pas pour réaliser une bonne bd même si elle est signée par un grand maître italien de la bande dessinée. C'est un peu décevant.

09/08/2009 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Alors que, pour une fois, Manara ne cache pas trop par son titre son but de faire une BD purement érotique, il réussit quand même à l'encombrer d'un scénario bidon et ridicule. Son dessin des femmes est toujours aussi réussi même si comme à son habitude, ce sont toujours les mêmes femmes qu'il dessine d'une BD à l'autre. Par contre, son dessin des décors est particulièrement moche ici à cause de son utilisation abusive de flou informatique pour focaliser le regard uniquement sur les personnages. A ce moment là, autant ne pas faire de décor, c'est aussi bien et moins moche. Les couleurs de cette BD sont également laides : là aussi, autant faire du noir et blanc, c'est aussi bien et moins moche. Quant au scénario, donc, il fait semblant de reprendre quelques préceptes du vrai Kama-Sutra et de la religion Hindoue. Mais il commence par un décor de ville moderne et d'intrigue bidon pour ensuite partir dans un délire aventuresque puis mystique bien nul. Heureusement, il est relativement possible de passer outre pour se concentrer sur le simple érotisme et les soi-disant préceptes tantriques. Pour une fois d'ailleurs, Manara va un peu plus loin que son simple érotisme habituel fesses-seins à l'air ce qui n'est pas plus mal mais ne suffit pas du tout à faire de cette BD une bonne BD.

03/12/2005 (modifier)
Par Alix
Note: 2/5
L'avatar du posteur Alix

Mince, ça va finir par se voir qu’un pote m’a prêté tous ses Manara:8 Hum… Je suis un grand fan du dessin de Manara, et généralement les histoires importent peu… mais là, quand même, c’est tellement mauvais que ça en devient ridicule. C’est dommage car le dessin, lui, est toujours superbe (encore que, je l’aurais préféré sans couleur, comme dans les grands classiques de Manara : Le Déclic, Le Parfum de l'Invisible, …). Donc non, je n’ai pas aimé, trop grotesque, vraiment pas le meilleur de Manara. Lecture déconseillée.

11/01/2005 (modifier)
Par Kael
Note: 3/5

J'ai eu très peur en commençant cet album : tout le début est un massacre, les couleurs gâchent complètement le sublime dessin de Milo Manara, c'est quand même dommage ! Heureusement, ça s'améliore beaucoup ensuite, et toutes les dernières pages sont vraiment grandioses. L'histoire ? Euh... C'est du porno hein, donc c'est forcement assez basique. Mouais, en fait, le scénar n'a pas été des plus longs à faire je pense, parce que c'est du grand n'importe quoi. Pourtant, certains passages sont assez excitants et gardent toujours une certaine classe. De la bonne BD érotique ;)

07/07/2004 (modifier)
Par cac
Note: 2/5

Un album, pour une fois en couleurs, qui ne s'avère pas indispensable à moins d'être fan de tout ce que fait Manara. L'histoire n'est pas bien recherchée, mais bon, c'est une bd érotique hein.

13/11/2003 (modifier)
Par ArzaK
Note: 2/5

Une aventure franchement bidon qui sous des airs exotiques n'est qu'un prétexte à établir une sorte de catalogue de positions amoureuses. Le titre n'a donc pas été choisi à la légère. Il y a un peu d’humour (allez visiter la galerie !) mais nettement moins que Le Déclic ou d’autres albums du dessinateur italien. Il faut donc prendre cette bd pour ce qu’elle est : une pure bd de cul (en même temps, avec un titre pareil, on peut pas dire avoir été trompé sur la marchandise). Pour une fois, le dessin de Manara est en couleurs, mais celles-ci ne sont malheureusement pas toujours du plus bel effet. A réserver aux fans absolus, donc. Du même auteur, il y a mieux à lire.

04/11/2003 (modifier)