Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Les Parleurs

Note: 2/5
(2/5 pour 3 avis)

~~~~~~~~~~~~~~~~~ ~~~~~~~~~~~~~~~~~ ~~~~~~~~~~~~~~~~~ ~~~~~~~~~~~~~~~~~ ~~~~~~~~~~~~~~~~~ (Résumé au dos de l'album)


BD minimaliste École européenne supérieure de l'image Mimolette

~~~~~~~~~~~~~~~~~ ~~~~~~~~~~~~~~~~~ ~~~~~~~~~~~~~~~~~ ~~~~~~~~~~~~~~~~~ ~~~~~~~~~~~~~~~~~ (Résumé au dos de l'album) "Les Parleurs" que l'on a pu suivre dans Lapin dès le numéro 13 (1996), forment un des travaux les plus radicaux d'Ayroles. Peu importe les dialogues de ces "Parleurs" qui sont brouillés comme la fréquence d'une radio inaudible : tout réside dans la situation qui motive ces paroles inutiles. 13 pages inédites.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Août 2003
Statut histoire Histoires courtes (Histoires courtes) 1 tome paru
Couverture de la série Les Parleurs
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

12/10/2003 | ThePatrick
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Je suis généralement très friand des exercices oubapiens, et François Ayroles en a déjà commis pas mal, que la plupart du temps j’ai bien appréciés. J’avais d’ailleurs plutôt aimé Les Penseurs, assez réussi dans son genre, et assez proche (publié dans la même collection Mimolette). Mais, hélas, ici, je n’ai pas vraiment été convaincu. Il y a quelques bonnes idées, mais c'est un ensemble bien trop aride, trop froid. Cela fonctionne parfois, certes, mais je dois dire que c’est assez vite lassant. C’est dommage, car cette collection (comme d’autres de L’Association) est idéale pour accueillir des expérimentations. Mais toutes ne donnent pas des résultats probants.

13/01/2018 (modifier)
Par Ems
Note: 2/5

Cette petite BD est composée de strips à raison de 1 par page. Contrairement à ce que pourrait faire croire le titre, cette BD est muette : où plutôt, les textes sont remplacés par des signes. Il faut donc analyser et essayer de d'imaginer ce que peuvent se dire les personnages. Certaines pages sont évidentes d'autres impossibles. C'est exercice d'Oubapo est l'un des plus complexe que j'ai vu. Il aurait fallu pour bien faire doubler le cahier pour avoir la même chose avec de vrais textes. Je ne peux pas conseiller cette BD car elle est extrême dans son fonctionnement et que peu de personnes la finiront.

20/05/2009 (modifier)

Hum. Hem ! ~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~ dessin minimaliste ~~~~~~~~ ! ~~~~ Xtrem-OuBaPo ~~~~~~~~~~~~~~... ~~~~~~~~~ futilité du langage ~~~~~~~~~, ~~~~~ importance de la situation ~~~~~~~~ ? ~~~~~~ parfois sympathique ~~~~~~~ parfois incompréhensible ~~~~~~~~~~~~ ; très très spécial ~~~~~~~~~~~~.

12/10/2003 (modifier)