Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

L'Histoire du conteur électrique

Note: 3.44/5
(3.44/5 pour 18 avis)

1996 : Prix ACBD. Histoire très belle et poétique d'un conteur d'histoires.


Fred Grands prix de la Critique ACBD La Lune

Le président de la chaîne de télévision Canal Moi est de très très mauvaise humeur, l'audience de sa chaîne est en chute libre. Quelle est la cause de cette perte d'audience? Qu'est-ce qui pourrait bien expliquer que de plus en plus de gens ne regardent plus la télévision ou même éteigne leur compteur électrique? C'est la question qui hante notre président de télévision... La raison est simple, quelqu'un d'autre fournit un programme beaucoup plus intéressant que celui proposé par Canal Moi.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 1995
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série L'Histoire du conteur électrique

18/09/2001 | Dav
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

C’est un album sympa, fidèle à l’univers de Fred, auquel il faut être réceptif. Mais c’est mon cas, donc je vous recommande lecture et achat de cet album, qui n’est pourtant pas du niveau de Philémon. Si dans la première partie on a une satire des patrons omnipotents et des medias cherchant « à rendre disponible du temps de cerveau » de leur auditeurs/lecteurs pour la publicité, source d’enrichissement, cela bascule ensuite vers le poétique habituel de Fred. Où l’on retrouve d’ailleurs quelques clins d’œil à d’autres de ses œuvres (le « Corbac aux baskets » par exemple). Si le thème de la première partie est intéressant (et, hélas, encore plus d’actualité aujourd’hui), j’ai préféré la deuxième partie, avec les histoires de la lune. Monsieur Mousse est aussi un personnage attachant. Et j’avoue que les deux parties peinent à s’équilibrer, avec des tons très (trop ?) différents. Album recommandable, même s’il m’a un peu laissé sur ma faim.

15/02/2017 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Là, je suis d'autant plus déçu que c'est du Fred, un auteur que j'aime, mais qui peut être assez inégal dans ses récits courts ; est-ce le récit long qui ne lui réussit pas, ou un manque d'inspiration ? je ne sais pas... Alors certes, on retrouve dans ce conte l'absurde total coutumier de son auteur, plein de petites choses et de bonnes idées qu'on a l'habitude de voir dans ses autres bandes, que ce soit de la drôlerie dans le dialogue, ou des situations poético-gaguesques... Mais je ne suis sans doute pas parvenu à comprendre le fondement de cette histoire, sans doute à cause de cette caricature un peu trop poussée du gros type PDG de Canal Moi, un veau prétentieux et colérique des plus exécrable, avec sa pub et sa télé de merde. Je devine qu'à travers un tel personnage et son outrance, Fred fustige une certaine télévision pourvoyeuse de programmes de mauvaise qualité et des méthodes commerciales racoleuses, mais ça m'a réellement gonflé. Ce côté trop appuyé contraste tellement avec Mr Mousse, que ses séquences avec cette Lune banale, m'ont paru naïves et puériles, ça ne m'a pas touché... En gros, une déception, avec en plus un dessin plus grossier et beaucoup moins appliqué, j'y ai à peine reconnu le style graphique si caractéristique et inventif de Fred..

11/11/2015 (modifier)
Par gruizzli
Note: 4/5
L'avatar du posteur gruizzli

Voilà le Fred que j'aime, voilà l'auteur de BD qui me fait rêver ! Il faut le reconnaître, et je le laisse complètement aux critiques, Fred n'est pas ce qu'on appellerait un auteur jeune, et oui, son style commence un peu à dater. C'est sûr, le dessin est particulier, l'ensemble respire un poil la BD à papa, et parfois le thème est un peu démodé. Mais j'aime ça. Et Fred a bien trop de qualités pour qu'on puisse s'arrêter à ces détails, qui ne sont pas des défauts, loin de là. J'aime Fred pour son dessin qui sait capter une ambiance si particulière, touchante, humoristique, poétique. Le tout dans une seule page, dans une seule case. Et je ne parle pas de sa mise en page sublime. Les cadrages, l'organisation des pages, des bulles ... C'est un plaisir pour les yeux d'abord. C'est le talent de Fred qui nous arrive dans chaque page. Ensuite, c'est l'humour, toujours pince-sans-rire, un humour un peu grince-dent, des tronches et des cons, des situations burlesques qui se mélangent. C'est des phrases magnifiques qui sont autant drôles qu'acides. C'est de la cocasserie de l'instant, des petits gags sans rire à gorge déployée, mais avec un petit rire en coin. Et puis, c'est le ton, poétique, mélangeant les histoires poétiques, la réalité crasse, la société cruelle, les personnages touchants, les situations rocambolesques, et par dessus cette douceur qui se dégage de l'oeuvre. Face à la vie cruelle, dure, rude, aux gens sourds, aveugles, méchants et bête, Fred nous livre quelque chose de doux, de sensible, qui vient nous toucher là où il faut. Enfin, cette BD offre aussi une histoire belle et prenante. Une histoire simple de gens qui ne regardent plus la télé et d'un conteur d'histoires. Ajoutés à plein de petits détails amusants et touchants, plein de petits riens qui agglomérés font un tout qui émeut. Oui, le maître mot de cette BD a été pour moi l'émotion qui s'en dégageait. Un rien de poésie, un souffle de douceur dans ce monde de brute. Certes, cette BD n'est pas exempte de défauts, mais j'y ai trouvé plus que mon compte. Une belle histoire que j'aime relire même si j'en connais la fin, une fin qui conclut vraiment, même si on voudrait la changer, et une idée qui me reste en tête depuis. Les histoires peuvent changer les gens. Ce n'est peut-être pas la meilleure BD de Fred, qui a su nous pondre également L'Histoire du Corbac aux Baskets, mais cette BD m'a laissé une agréable sensation en moi lorsque je l'ai fermée. Encore maintenant elle reste un agréable souvenir et un bon moment de relecture. Pour toutes ces raisons, je lui attribue un bon 4/5 bien mérité, et je vous recommande de vous attarder vous aussi, un jour, à l'histoire d'un conteur électrique.

22/01/2015 (modifier)
Par jul
Note: 3/5

Une très jolie bd de Fred. De la poésie à l'état pur. Un peu démodée c'est vrai mais il faut laisser ses aprioris de côté (le graphisme de Fred n'est pas vraiment beau mais très original et inventif) pour se laisser emporter par la magie de cette histoire. Je préfère les parties ou l'on est avec cet homme cloué dans son lit dans sa petite chambre de bonne à celles du producteur de télévision hystérique bête et méchant. Il "casse" un peu la magie mais c'est dans le but de ce scénario. C'est la confrontation symbolique du rêveur qui n'a pas besoin de mots et d’explications rationnelles et de l'homme cartésien profondément bête, aimant l'argent et le pouvoir (malheureusement présent en plus grand nombre sur cette planète). Cela peut paraitre simpliste, voir un peu niais pour certaines personnes, mais quand c'est raconté de si belle manière par ce merveilleux auteur qu'est Fred...

10/05/2013 (modifier)
Par Miranda
Note: 3/5
L'avatar du posteur Miranda

Autant j’ai apprécié la partie concernant la lune et Monsieur Mousse, autant celle du président de Canal Moi m’a incroyablement gonflée, ce type est con au point d’avoir envie de lui casser les dents pour qu'il la ferme une bonne fois pour toutes, il m’a passablement énervée à toujours crier à tout va. Ses déboires publicitaires ne m'ont absolument pas intéressée, même s'ils font partie du récit, mais pourquoi avoir autant insisté dessus, c'est devenu répétitif et ennuyeux. C’est le plus gros défaut de la bd, l’histoire se focalise trop sur lui et trop peu sur le pauvre Monsieur Mousse qui est bien plus intéressant et qui lui, au contraire, est très apaisant. J’aurais aimé avoir d’autres histoires d’étoiles racontées par la lune au lieu des gueulantes de l’autre abruti. Graphiquement ça m’a plu, les couleurs sont jolies et le trait assez précis, j’aurais aimé avoir cette même qualité graphique pour L'histoire de la dernière image. A lire pour ce qu’il y a de bon, mais pas d’achat pour ce qu’il y a de mauvais ou disons plutôt d’insupportable.

04/03/2011 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

Le début de l'histoire est très bon. Fred fait une satire hilarante de la télévision, une merveilleuse invention qui a été transformée par des gens sans scrupule en machine à stupidité. Le reste est moins bon même si je suis fan de la poésie de Fred. L'idée avec la lune est intéressante, mais elle n'est pas très développée. Le récit peut se résumer en quelques phrases. Dommage car ça aurait pu être une histoire excellente comme L'histoire du corbac aux baskets à laquelle l'auteur fait d'ailleurs un clin d'œil.

10/06/2009 (modifier)
Par sky doll
Note: 4/5

Comme j'aimerais faire partie de cette histoire ! On aurait enfin la possibilité d'entendre des choses intelligentes et captivantes le soir à la télé, quel bonheur. L'histoire de cet homme, ancien releveur de compteur électrique, nous transporte dans son quotidien : son lit. Handicapé, il écoute la seule distraction qui lui soit encore permise : entendre les histoires d'un astre vieux de 4 milliard d'années. Dans un monde où la télé est reine et où l'audimat qui fait gagner des fortunes est seul maître, un brin de poésie fait rêver les téléspectateurs en manque de programmes intelligents. Un thème original mais tellement d'actualité malheureusement !

18/05/2008 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

Je ne suis généralement pas adepte de ce genre d'histoire qui puise son inspiration dans l'absurde. Cela m'a d'ailleurs fait penser à la chanson du groupe Indochine: "j'ai demandé à la Lune". Car la Lune cause et raconte des histoires chaque soir à un homme paralysé qui sert de relais. Ce faisant, il va provoquer une sérieuse chute de l'audimat et la colère du patron de la chaîne "Canal moi" qui veut tout faire pour retrouver les faveurs du public et du pouvoir politique qui le sponsorise. Bref, c'est une parodie du pouvoir des télévisions avec leurs programmes débiles qui abreuvent le peuple. Au final, j'ai bien aimé l'exercice de style avec son clin d'oeil à son corbeau, autre oeuvre de l'artiste que j'avais également apprécié.

18/04/2008 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Je m'attendais à quelque chose de très poétique, vues les critiques et le "buzz" concernant cet album. Eh bien j'ai été assez déçu, en fait. De poésie, il n'y en a que quelques pincées. De magie, il n'y en a que quelques miettes. Car cette histoire m'a laissé assez froid. Ou alors j'ai perdu mon âme d'enfant. Dans tous les cas, je trouve le dessin de Fred assez moche, ce qui n'aide pas souvent à une bonne appréciation d'une histoire dessinée, me concernant. Bon, ok, ça reste sympathique, mais ça ne vaut pas le camembert. :)

04/10/2004 (modifier)
Par philémon
Note: 5/5

Quand Fred, maître du domaine du rêve, s'attaque à notre monde, il fait mal. Il bouscule nos habitudes, introduit du fantastique dans nos gestes les plus quotidiens, mélange farce et poésie dans une même page, colère, rire, tristesse, et surtout le bonheur de se sentir moins seul face aux méchants et aux abrutis qui ne prennent même plus le temps de contempler la Lune ou de s'intéresser à leurs rêves. Un merveilleux conte moderne, ni mièvre ni moralisateur.

21/06/2004 (modifier)