Tony et Alberto

Note: 2.78/5
(2.78/5 pour 9 avis)

Tony (petit garçon) et Alberto (son chien) passe leur temps à trouver la meilleur façon de semer la zizanie partout où ils passent. Et c'est vrai qu'en général, ils excellent dans ce domaine!


Albums jeunesse : 10 à 13 ans BDs controversées Chiens & Chats Journal de Mickey Tchô !

Tony (petit garçon) et Alberto (son chien) passe leur temps à trouver les meilleurs façon de semer la zizanie partout où ils passent. Et c'est vrai qu'en général, ils excellent dans ce domaine! C'est la raison pour laquelle il vaut mieux ne pas se trouver sur le même trottoir qu'eux...

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mai 2000
Statut histoire Strips - gags 12 tomes parus
Couverture de la série Tony et Alberto
Les notes (9)
Cliquez pour lire les avis

12/08/2003 | Tony Ross
Modifier


Par gruizzli
Note: 3/5
L'avatar du posteur gruizzli

C'est amusant de relire cette BD. Etant plus jeune, Tony et Alberto m'apparaissait comme une BD d'humour d'excellente qualité. Un opus génial, une série poilante. Puis le temps a passé, et maintenant que je relis l'ensemble c'est nettement moins bon que dans mes souvenirs. Si certains gags me font encore rire, une bonne partie sourire, je trouve le dessin moins bon, plusieurs gags tombent à plat, certains sont juste sympathiques. Je m'amuse moins qu'avant. Sans compter que sur la série, je trouve qu'on frôle l'indigestion sur certaines redondances. Sans compter que beaucoup de gags utilisent le même artifice. Cependant, il faut reconnaître que l'auteur tire parti des anciens gags et sait composer au fur et à mesure une trame avec de plus en plus de personnages et d'objets/idées redondants, qui permettent des compositions originales. Au fur et à mesure des tomes j'ai trouvé que le tout se rapprochait un peu d'une longue histoire. Mais dans l'ensemble, c'est loin d'être transcendant. Un 3/5 plus par nostalgie, mais je dirais que la note est plus proche de 2.5/5. A lire éventuellement, pas à acheter.

10/11/2012 (modifier)
Par js
Note: 2/5

Le genre typique de BD qui ne me plaît guère... Des dessins qui ne sont pas à mon goût, des personnages qui me laissent indifférents et un humour bof-bof... Mais je mets 2/5 car j'avoue m'être fendu sur quelques rares gags, où les chutes sont loufoques ou tellement bêtes que cela m'a fait rire ! Puis je trouve que plus les tomes avancent, moins la série me plaît...

29/04/2011 (modifier)
Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Je modifie ma note à la hausse après lecture de quelques tomes supplémentaires de la série qui se révèle finalement à mes yeux assez amusants. Nous sommes clairement dans le domaine des séries de la collection Tchô!, des bandes dessinées d'humour s'adressant en priorité aux ados et pré-ados masculins. Un peu d'insolence, un peu d'humour noir, un peu de scatologie, mais au final des gags quand même souvent drôles même s'ils ne cassent pas trois pattes à un canard. Certes mettre en scène un garçon et un chien au comportement un peu humanisé, ce n'est pas très original, mais l'auteur réussit à produire des gags assez variés et qui ont le mérite d'être parfois plutôt percutants. Alors certes ce n'est pas très fin mais cela fait passer un moment pas désagréable et plaira aux jeunes lecteurs.

15/06/2010 (MAJ le 05/03/2011) (modifier)
Par Erik
Note: 1/5
L'avatar du posteur Erik

C'est vraiment au-dessus de mes forces ! Je ne peux pas aimer ce genre de bd ! L'explication est toute simple : la vulgarité et le côté scatto me font fuir éperdument.:?) Franchement, j'ai pas ri une seule fois à ces blagues potaches. Il y a des bd d'humour qui arrivent à provoquer en moi ne serait ce qu'un sourire donc j'en déduis que cela ne vient pas du bonhomme. C'est tout simplement le genre ! Il est vrai que je ne suis pas un adepte de la collection Tchô ! Juste encore un détail pour finir : nous avons un chien qui se met à parler à la fin du premier tome comme si de rien n'était alors que les planches le faisait muet au départ. J'ai pas très bien compris. :?)

16/06/2008 (modifier)
Par Tetsuo
Note: 4/5

Ralalala comment assumer ce genre de lecture ? Aucune idée, toujours est-il que ça me fait franchement marrer et que je passe toujours un bon moment. Pourtant peu adepte de la collection Tchô chez Glénat, je trouve cette série hilarante bien que ce soit vraiment mais alors vraiment des gags très lourds... Les situations sont cocasses, la galerie de personnages est bien trouvée, chacun a une place propre et il sont aussi marrants les uns que les autres. J'avoue qu'en plus j'aime beaucoup les gags répétitifs lorsqu'ils sont bien amenés. Et ici je suis servi ! Le cerveau rase le gazon mais le but de cette bande dessinée est de nous faire rire et elle y parvient. C'est même carrément absurde parfois, tellement les situations sont grand-guignolesque. Ne vous attendez aucunement à du raffinement côté humour, je me répète, mais cela a son importance puisque les héros prônent par exemple haut et fort (souvent à leur dépens) de faire des concours de lâcher de flatulences... vous voyez le niveau... C'est très ressemblant à Calvin et Hobbes : le côté poétique en moins et l'humour prout-prout en plus... Par contre, ne pas s'enfiler les 8 albums à la suite, sinon on frôle l'indigestion. Disons que de temps en temps, c'est plus qu'agréable ! Distrayant, loufoque et complètement absurde !

15/01/2008 (modifier)
Par Superjé
Note: 3/5

Une bonne bd de Tchô. Je trouve le dessin de Dab’s déjà très drôle, j’adore le style, il est simple, mais on comprend ce qui se passe : c’est le principal. Une chose que j’adore dans son dessin c’est quand il dessine des gars musclés, je trouve que c’est vraiment, vraiment hilarant. Je trouve que le style de Dab’s ressemble un peu à celui de Larcenet en un peu plus « humour jeunesse ». Et dans les gags, le rire est souvent là, et même si c’est de l’humour très débile, ça me fait rire spontanément, et c’est ça que j’adore dans "Tony et Alberto", ça détend, ça ne prend pas la tête, on n'a pas besoin de réfléchir, c’est très débile, bref : ça fait ce que ça doit faire, divertir. Mais c’est quand même inégal, et il y a pas mal de répétitions, comme un gag que j’ai vu au moins 10 fois dans "Tony et Alberto", c’est le gag du marteau/maillet qui se décroche du manche, pour arriver pile sur la tête de Tony/Alberto/autres. D’ailleurs c’est quand même bien marrant de voir Tony a l’hôpital à chaque fin de gag (enfin on trouve la même chose avec Horace de Kid Paddle et Tom des "P’tits Diables"), heureusement que les héros de bd jeunesse ne meurent pas :). Et je me pose la question : Ou sont les parents de Tony ? Enfin voilà, une bonne série qui a un petit côté Calvin et Hobbes, mais l’achat de tous les tomes n’est pas nécessaire, 2 ou 3 suffiront.

03/09/2007 (modifier)
Par Pierig
Note: 2/5
L'avatar du posteur Pierig

Bof Je suis les avatars de Tony et Alberto dans le Tcho Mag quand je l’ai sous la main. C’est d’ailleurs à peu près tout ce que je lis du Mag, mis à part Mamette, Bogzz et Raghnarok. Sous cette forme de publication, c’est plutôt sympa, voire distrayant. Mais sous forme d’album cela devient vite indigeste. Comme l’a souligné Tony Ross, c’est de l’humour Tcho dans sa forme (vulgarité enfantine) mais il n’égale pas celui de Zep. Reste les dessins de Dab’s très lisibles et pas mauvais du tout. Bref, dans le même registre, il y a mieux . . .

02/05/2007 (modifier)

Il faut arreter de dire que titeuf est le meilleur de toute la bande. "Tony et Alberto" a un gout de "Calvin et Hobbes" ? Qu'a cela ne tienne : 1 : "Calvin et Hobbes" est légendaire et je ne peux pas m'arreter de rire quand j'ai "Tony et Alberto" entre les mains ; et ce, jusqu'au dernier numero sorti. J'adhere à ces deux personnages comme de la colle forte sur du papier tue-mouches. Je suivrais cet auteur jusqu'au bout du monde, qu'on se le dise! 2 : "Titeuf" et "Gaston" , comme même comparaison précédemment citée, revient à faire une comparaison sans fondement...

13/10/2004 (modifier)
Par Tony Ross
Note: 2/5

C'est l'humour "Tchô" comme on le connait (et comme certains l'aiment) : ça rote, ça pète, ça insulte les passants,... Du coup, comme d'habitude, on a tendance à froler parfois le mauvais goût mais Dab's n'est de loin pas celui qui s'en sort le plus mal. Car en effet, certains gags sont franchement pas mal, et la vulgarité cède même par moment la place à l'esprit. Les meilleurs gags rappellent certains Calvin et Hobbes, mais dans l'ensemble, c'est vrai que ça vaut de loin pas, ni Zep ni Cauvin. Donc dans le genre, c'est quand-même assez réussi : divertissant!

12/08/2003 (modifier)