Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

La Flemme

Note: 2/5
(2/5 pour 3 avis)

Un couple de flemmards qui essaient de vivre leur union tout en continuant d'assumer leur rôle de glandeur-né.


Un couple de flemmards... Ils s'aiment... Et ils sont flemmards. Voilà. A vous de voir la suite, si ça vous intéresse...

Scénariste
Jim
Dessinateur
Jim
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Septembre 1997
Statut histoire Strips - gags 1 tome paru
Couverture de la série La Flemme
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

04/03/2004 | Ro
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

On m'a offert cette bande dessinée, ce qui m'a permis de la lire. C'est à dire que je ne l'aurais sûrement jamais achetée de moi-même ! En fait, la couverture déjà me rebute, et cela sent les séries produites au kilomètre et qui encombrent les rayons bd des supermarchés - au détriment d'autres publications moins commerciales. L'intérieur confirme la mauvaise impression, je n'aime pas les couleurs ! Les dessins sont plutôt corrects, mais passe-partout. Quant aux textes, ils m'ont parfois fait sourire, mais l'ensemble est vraiment quelconque. Je ne suis vraiment pas le lecteur idéal pour ce genre d'album, dont je ne conseille pas l'achat !

11/11/2012 (modifier)
Par Nijal
Note: 2/5

Paru en 1997, la Flemme est le deuxième album, après "Jingle sex", que Jim réalise sous la double casquette de scénariste et de dessinateur. Quand il collabore avec Fredman, son credo est de - gentiment - tourner en dérision les petites imperfections de ses contemporains (Tous les défauts des mecs par exemple). Mais seul aux manettes, son intention est plus simple: prendre un sujet quelconque, et l'user jusqu'à l'os. Jim ayant bien compris qu'un tel exercice pouvait s'avérer confus dans le cadre traditionnel "une page, un gag", il adopte alors une autre démarche, plus pointue: développer de courtes saynettes où un jeune couple, qui n'a apparemment rien de spécial si ce n'est qu'il est composé de glandeurs convaincus, confronte sa "philosophie" de vie aux "durs" tracas du quotidien... Ce couple, c'est Mickey et Lisa. J'ai suivi avec un œil un peu attendri leurs mésaventures, non pas qu'ils soient spécialement attachants, mais ils seront en fait les "têtes d'affiche" d'une série de six albums dont la Flemme n'est que le premier. Force de l'habitude aidant, on s'attache aux personnages. Mais est-il besoin de préciser que ce premier opus est loin d'être le meilleur? Si la méthode est bonne, elle ne fait pour l'instant pas suffisamment ses preuves: mis à part quelques situations bien vues, qui me parlent vraiment (en particulier celles où Mickey est confronté à son "winner" de cousin), ça reste dans l'ensemble assez poussif et bateau. Quant au dessin, Jim ne déroge pas à son style "bubble-gum": souple, quasi-élastique, flashy... Malgré sa simplicité, il a vrai cachet. Même chose pour les dialogues, qui sonnent "vrais". Oserais-je dire que Jim est le "Tarantino" de la BD d'humour de supermarché? En définitive, si la lecture n'est pas déplaisante, je ne conseille l'achat qu'aux amateurs. Les curieux se tourneront plutôt vers d'autres BD plus récentes où l'auteur met en scène Mickey et Lisa: "la thune" ou encore "le Bébé...". Là c'est du tout bon. 2,5/5

19/08/2009 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Encore une BD bien commerciale. Les dessins sont sympas sans plus. Le tout se lit super vite. On sourit parfois sur quelques gags, on a l'impression d'avoir déjà vu une bonne part des autres, on se dit que l'humour vient de l'éxagération bête et simple de choses que vous et moi faisons, et bref, en définitive, on referme l'album bien vite pour l'oublier aussitôt.

04/03/2004 (modifier)