La Grand-Messe

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Un chômeur devient le sosie officiel d'un ministre et déclame à sa place ses discours politiques.


Politique

Ferdinand Copeau vient de quitter son emploi d'éboueur dans l'espoir de trouver un meilleur job. Après un accident de voiture, il se fait embaucher par un ministre pour devenir son sosie officiel. C'est ainsi qu'il remplacera le ministre pour déclamer des discours politiques qu'il découvrira bientôt être complètement vide de sens. Ferdinand Copeau plongera ainsi dans l'absurde du monde politique, se sentant manipulé de toutes parts. Mais on ne change pas facilement un monde politique aussi organisé.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Avril 1988
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série La Grand-Messe
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

05/03/2004 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Côté dessin, c'est du pur Dimitri : pas franchement beau, plus caricatural et dédié à l'humour, sauf que là, il n'y a pas vraiment d'humour. Donc la qualité visuelle de cet album est très moyenne. Côté scénario, c'est un peu spécial. Déjà, pendant les premières pages, on a droit à un long rêve absurde durant le temps où le héros est inconscient après son accident, rêve qui devrait sans doute se vouloir métaphorique mais dont le message n'a pas grand chose à voir avec le reste de l'histoire. Ensuite, le reste de l'histoire est une critique directe et sans détour de la politique, des politiciens qui se foutent de la gueule de leurs électeurs, des discours vides de sens, de l'indifférence entre la Gauche, la Droite, le Centre et tous les autres, de la manipulation, etc... Le tout est raconté sans franchement d'humour (à part les discours eux-mêmes qui sont bien réussis car franchement sans contenu alors que bien écrit) et l'histoire se termine à peu près aussi vite qu'elle a commencé. Et à la fin, on se demande où voulait en venir l'auteur avec toute cette histoire, et on réalise bien vite que c'était juste cette critique facile et "déjà-vu" de la Politique politicienne. Dans l'ensemble, ça se lit bien mais bon, le tout est en fait plutôt bof.

05/03/2004 (modifier)