Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Spoogue

Note: 3.71/5
(3.71/5 pour 72 avis)

Il était une fois au Royaume de Kloug, un fossoyeur du nom de Spoogue qui vivait des amours secrêtes avec une princesse ; et un barbare qui essayait de lever une armée de morts-vivants pour le compte d'une sorcière. Rien ne les prédestinait à se rencontrer, mais de cimetierres en prison, les deux fripouille verront leurs projets se croiser...


Les Meilleures Trilogies Terres de Légendes Zombies !!!!!!

Le royaume de Kloug est pour le moins étrange…et dangereux pour tout étranger voulant s'y arrêter ! Les provocations des sorcières se font de plus en plus nombreuses dans le but de taquiner le roi Dafal-sans-gants. Hier, les enfants de cœur étaient transformés en dindes à collerette. Aujourd'hui, le curé de Kraspek se retrouve en marmite ! Il est temps d'avoir recours à une nouvelle équipe du Pontifical Bureau de l'Inquisition. Pendant ce temps, Kougna, un asiatique plein de mystères, tente de s'introduire dans la ville peu accueillante. Se faisant passer pour un peintre, il établit son domicile aux abords du cimetière, les ambiances sépulcrales exacerbant sa créativité. Mais Spoogue, le fossoyeur n'entend pas devenir le mécène de l'art hun ! Bref l'hospitalité n'est pas le point fort de la région ! Imaginant toutes sortes d'identités à ce visiteur mielleux, Spoogue décide de faire appel à la magie afin de réincarner Talbakaze en gardien nocturne des sépultures. Ensuite tout se complique Olivier Milhiet décrit un royaume étonnant peuplé de gens encore plus bizarres. Un curé au physique proche de Schwarzi, un roi au nez pustuleux, des vassaux infirmes, un fossoyeur à la dentition fort peu esthétique mais bien plus que celle de la princesse, et un diable qui semble tout droit sorti de la copulation d'une vache et d'un nain ! L'auteur fait donc preuve d'une imagination débordante, d'autant plus que cet album est entièrement conçu par lui (dessin et scénario).

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mai 2001
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Spoogue
Les notes (72)
Cliquez pour lire les avis

17/09/2001 | Kael
Modifier


Par Gaendoul
Note: 4/5
L'avatar du posteur Gaendoul

Spoogue... On ne peut pas traîner sur bdtheque depuis aussi longtemps sans avoir entendu parler de cette série. Puisqu'elle était dispo en bibliothèque, j'ai décidé de lire cette bd qui semblait vraiment appréciée. Et j'ai découvert un univers totalement déjanté certes original mais surtout très bien construit. Alors oui, le scénar part dans tous les sens (surtout dans le dernier tome) mais l'originalité de l'ensemble est tellement rafraichissante que c'en est un vrai plaisir de lire ces 3 tomes. Et l'humour omniprésent est vraiment drôle, en tout cas, ça fonctionne sur moi :D il s'agit d'une des rares BD qui m'ont vraiment fait rire. Le tome 3 est un peu en dessous, ce qui m'empêche de mettre un 5/5 mais c'est assurément une série qui vaut le coup d'être lue. Vous saurez rapidement si vous accrochez ou pas...

04/10/2019 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Ayant entendu parler de cette série et vu plusieurs fois en bibli les couvertures d'albums sans trop percuter, je me suis enfin lancé dans cette lecture. Je suis toujours un peu méfiant au départ, vu que je suis souvent à contre-courant des avis (positifs ou négatifs) quand des Bd ont une grosse moyenne et une flopée de 4 et 5 étoiles, ce qui est le cas ici. Mais rapidement, mes craintes furent dissipées. En plus, l'auteur ne tire pas sur la corde comme le font beaucoup de ses confrères, la série se décline en trilogie, 3 albums c'est parfait ! C'est une sorte d'heroic fantasy pas sérieuse et même franchement humoristique, à l'aspect complètement délirant, accentué par le dessin très chargé qui souligne le grotesque de certains personnages et créatures, le tout aidé par des cases bien remplies et bourrées de détails. Ce qui est drôle, ce sont les gueules incroyablement moches de certains personnages, on dirait un concours de laideur, auxquelles s'ajoute un côté gore rigolo avec la cruauté de hordes sanguinaires. Parfois, l'univers trop déjanté peut lasser ou agacer, mais je crois que l'auteur a dû bien s'amuser avec cette création, il a inventé un monde dramatico-burlesque très décalé, mais bien élaboré, un peu à la manière de Turf sur La Nef des fous, un monde étonnant et bien à lui, très imaginatif, qu'on ne rencontre pas dans d'autres Bd du même genre. Mais comme pour La Nef des fous, tout ceci va bien un moment, il y a beaucoup de bonnes idées, un humour décapant, des personnages marrants, de la magie noire, des noms fantaisistes et de l'épopée drolatique, mais au final, je n'ai pas trouvé tout ceci vraiment exceptionnel, et le scénario reste très léger, voire faible, c'est un vrai foutoir, comme si Milhet avançait au coup par coup sans trop savoir dans quelle direction aller et comment tout ce délire va se terminer. J'ai l'impression que c'est encore une série un peu surcotée, c'est sympathique et agréable à lire mais sans plus quoi... C'est déjà pas mal, d'autant plus que le dessin est excellent, j'aime bien ce style, les personnages ont des bouilles incroyables, la mise en page est très dynamique et constituée d'images aux cadrages différents, avec des pleine-pages, pas mal de longues cases en vertical qui donnent un bel effet, et quelques vues saisissantes comme celle de Castel Krüt qui ouvre le tome 1. Bref, une dinguerie à consommer sans ennui et à mettre dans un petit coin de sa mémoire. Je met l'achat car 3 albums, c'est pas ruineux, contrairement à plein de séries à rallonge.

10/10/2017 (modifier)
L'avatar du posteur Noirdésir

J’attendais beaucoup de la lecture de cette série – eu égard aux nombreux avis très positifs qu’elle avait glanés –, sûrement beaucoup trop, car j’ai été quelque peu déçu après l’avoir lue. Pourtant, « Spoogue » possède un certain nombre de qualités. C’est une sorte de parodie usant d’un humour foutraque, parfois paroxystique, pour nous narrer des aventures au départ relativement classiques (en tout cas déjà vues). La série regorge de « personnages à trognes », tous plus laids les uns que les autres, de jeux de mots plus ou moins vaseux (noms de personnages ou de lieux), d’éléments décalés et anachroniques (certains mots, certains détails, comme les chaussures de Spoogue par exemple, sortes de Doc Marteens improbables…). Mais j’avoue qu’après un démarrage sympa, cela perdait de son intérêt. Si j’ai lu les trois tomes sans déplaisir, je n’ai pas trouvé dans cette série le côté culte que certain ont pu y voir. C’est une série sympa, mais sans plus je pense. Elle se laisse lire, le dessin est sympa (même si le découpage et la colorisation « surchargent » un peu le visuel…). Surtout, cela ressemble souvent à un collage de moments de délire, avec force vociférations, découpages et autres massacres, sans qu’une histoire ne vienne recadrer le tout. Cela manque de liant. Un petit défouloir de potache.

03/12/2016 (modifier)
Par Ducky
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Les personnages sont moches, très moches. L'histoire est une histoire de quête de pouvoir de différents personnages. C'est aussi l'histoire d'une quête du retour à la normal par notre fossoyeur et personnage principal, Spoogue qui avait pas demandé grand chose au départ mais qui se retrouve quand même dans le jus. Mais.. qu'est ce que c'est bon ! C'est décalé, c'est délirant, c'est drôle, c'est plein de sang, et... ça fait du bien. Un joli moment de fraicheur, c'est des Bds comme j'aimerais en lire tous les jours (pourtant à l'antithèse des romans graphiques dont je suis si friand) A lire. Pour ma part, je vais laisser passer quelques temps pour l'oublier et avoir le plaisir de relire ces 3 tomes. Un bon 4/5

03/01/2014 (modifier)
Par rshadow
Note: 5/5 Coups de coeur expiré

Depuis le temps que je lis des avis sur différentes séries, en voici une qui me donne vraiment envie de partager le mien... En effet, Spoogue gagne franchement à être connu. Alors ok, ni le héros ni les autres personnages ne sont vraiment sexy, que ce soit au niveau physique ou de leurs motivations, mais c'est justement ça qui est bon ! Si on y rajoute un dessin expressif avec pas mal d'humour notamment en arrière plan (j'adore), beaucoup d'action et de retournement de situation, plus une fin assez inattendu, on obtient une excellente série ! Son seul défaut à mes yeux, tout juste 3 tomes c'est trop court !!! A noter une mention spéciale pour le tome 2 qui est pour moi le meilleur... Si vous ne connaissez pas déjà Spoogue, vous avez de la chance, vous allez pouvoir découvrir une série culte :-)))

14/11/2009 (modifier)
Par GiZeus
Note: 2/5

Mon jugement pour cette série oscille entre le "bof" et le "pas mal", penchant plus vers le bof. Malgré l'humour qui fait parfois mouche et certains passages un peu plus prenants que les autres, je me suis plutôt ennuyé à la lecture. Je n'ai vraiment pas été conquis par l'univers de Spoogue. Peut-être trop déjanté pour moi qui ne suis pas à la base fan de HF. Le plus gros reproche que je fais à cette série (heureusement courte) est le manque de profondeur psychologique des personnages. Je n'ai trouvé aucun personnage attachant. L'histoire m'a déçu aussi. Manque de finesse, trop de passages bourrins, L'auteur se sent obligé de nous offrir le spectacle des haches et des épées tranchant, tailladant, charcutant, décapitant, dépeçant, estropiant, mutilant (c'est lourd hein ? ) à tout va. Tout comme Pierig, je pense que Millet a improvisé par la suite, tant le scénario semble absent et décousu. De même, la narration est quelque peu poussive et n'aide pas toujours à la compréhension des événements. Que reste-t-il alors ? Eh bien comme je l'ai dit en introduction, certains passages sont plaisants à parcourir, malheureusement trop peu présents. L'humour aussi est agréable. Omniprésent mais pas toujours efficace. Le dessin également. Au début je l'ai trouvé somptueux, mais à la longue, je le trouve juste bien. A lire avant d'acheter.

25/10/2009 (modifier)
Par pewi
Note: 2/5

Cette parodie de fantasy teintée de nécromancie ne va pas assez loin pour que ce soit réussi. J'aurai aimé de l'originalité dans le comique de situation ainsi que dans les personnages. J'aurai apprécié ne pas avoir cette impression de déjà vu à chaque coin de bulle. Toutefois je ne me suis pas ennuyé durant le premier tome, quelques coups de crayons ont attiré mon attention et les quelques éléments de scénario graphique en second plan m'ont plus. Je n'irai pas jusqu'à lire la suite.

26/08/2009 (modifier)
Par PAco
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur PAco

***VLAnGGGgggG !!!*** Voilà le coup de pelle que j'aime prendre quand je me plonge dans une BD ! Olivier Milhiet nous plonge en effet dans un univers médiéval fantastique qui m'a fait me poiler comme cela ne m'étais pas arrivé depuis longtemps ! Sans prétention et sans jamais se prendre au sérieux, les pérégrinations de son croquemort sont à mourir de rire (Ah! Ah ! :p) et m'ont rappelé mes années jeu de rôle. Si le trait est parfois hésitant côté dessin, l'humour, lui, ne se pose pas de question, tant dans le texte que dans les illustrations. Ça fourmille de détails drolatiques dans toutes les cases façon Maester et Soeur Marie Thérèse, et on se surprend à chercher les touches d'humour cachées dans tous les recoins de ses planches. Bref, moi qui suis loin d'être bon public pour ce qui est le BD d'humour, là, j'avoue que je succombe... (encore du boulot pour notre croquemort!). Et ce qui fait la force de cette BD c'est aussi ce personnage surréaliste qu'est Spoogue. Il a une tronche ce croquemort : la gueule de l'emploi diraient certains ! Et si certains trouveront à cette BD un côté un peu trop caricatural dans les personnages, je trouve que cela fait parti intégrante de ce genre qui distribue des rôles bien définis avec ces règles précises. Et là, Olivier Milhiet compose parfaitement avec, mais en joue et s'en joue également. Bref, un régal à inhumer de toutes les bonnes bibliothèques !

06/02/2009 (modifier)
Par Seb94
Note: 2/5

Après avoir lu les nombreux avis élogieux, je me suis lancé dans le 1er tome et à l'arrivée, je suis plutôt déçu... Les personnages sont tous plus laids les uns que les autres et leur sort me laisse indifférent, l'histoire elle me paraît bien légère. Quelques situations m'ont fait sourire sans plus et la fin du 1er tome ne m'incite pas à pousser plus loin ma lecture.

17/10/2008 (modifier)
Par jib
Note: 4/5

Au début : mais qu'est-ce que c'est que ce délire !?! Ensuite : Ah, oui... c'est vraiment du délire ! A la fin : Complètement débile c'te BD !!! Tout du long : on rigole, on rigole et on rigole encore. L'état d'esprit : c'est la quête « fantasy » d'un fossoyeur qui ne peut encadrer personne dans le petit royaume où il vit, à l'exception faite de son ami le bourreau qui est le seul « à lui apporter du travail » (bourreau qui refusera de lui trancher la tête sous peine de se mettre en arrêt maladie...). N'oublions pas non plus la très horrible fille du roi dont il est épris d'un amour fou et surtout complètement aveugle. C'est vraiment une grande réussite !! Le coup du fossoyeur raciste qui court après le très abruti de nécromancien qui lui a foutu le bordel dans son cimetière : c'est quand même génial ! Démons et inquisition y trouvent une place à point nommée. Ils viennent enrichir une intrigue partie sur d'excellentes bases malgré son absurdité la plus abstraite. Une vrai saga humoristique complètement décalée et carrément dingue. Notons au passage que les dessins sont très bien réussis. Nous avons affaire à un grand artiste qui a su rendre toute la laideur de son univers à travers de très habiles coups de crayon. C'est sublime ! Il fait de l'horrible avec du beau, et du beau avec de l'horrible, le tout sur un fond de colorisation chaude et bien sentie. Aucun des personnages ne fait envie, ni dans le coup de crayon, ni dans l'esprit. Ils sont tous plus pervers, perfides et sadiques les uns que les autres. « L'horrible » dessin le retranscrit dès les premiers traits. Cette géniale alchimie permet de lire la série avec un recul très appréciable et ainsi de rentrer facilement dans l'univers délibérément humoristique. Les démons en deviennent sympathiques. On finit même par s'attacher à certains personnages qui sont pourtant gavés de défauts et de méchanceté. Mais dans un monde si cruel, l'ignominie est parfois une grande qualité. Un excellent moment à passer pour ceux qui apprécient l'humour morbide et pour les autres aussi d'ailleurs. Un très grand merci au talentueux Olivier Milhiet qui nous sort radicalement des carcans habituels des contes et autres histoires traditionnelles. Ceux qui veulent du neuf dans la mise en scène seront particulièrement ravis ! (J'attends de lire le dernier album avant de passer la série en culte : je suis sûr que je ne serais pas déçu !).

28/09/2008 (modifier)