Higo no Kami - Celui qui Tisse les Fleurs (Hana Tsumugu Higo no Kami)

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Sera, un dieu de la protection dont le devoir est de garder l'arbre divin, doit descendre dans le monde humain et commencer un voyage pour rassembler toutes les graines de l'arbre divin qui ont été dispersées à la suite d'un accident. Dans chaque endroit où il se rend, il observe de nombreux événements et doit se confronter à des sentiments que de nombreux humains et dieux ont embrassés.


Media factory Nouveautés BD, comics et manga Shojo

Il y a des choses qu'on ne voit pas. Il y a le « royaume des esprits » où résident les dieux et les mauvais esprits. Le "monde actuel" où vivent les humains, et le "faux royaume" qui se trouve dans les profondeurs de la terre... Dans le "royaume des esprits", se dresse un grand et magnifique arbre appelé "L'arbre divin des défunts". En raison d'un certain incident, Sera, dieu dont le devoir est de garder l'arbre divin, doit descendre dans le monde présent pour rassembler toutes les graines de l'arbre divin qui ont été dispersées.

Scénario
Dessin
Traduction
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 02 Février 2024
Statut histoire Série en cours (3 tomes parus au Japon, série en cours) 2 tomes parus
Dernière parution : Moins d'un an

Couverture de la série Higo no Kami - Celui qui Tisse les Fleurs © Vega 2024
Les notes
Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

11/02/2024 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Higo no Kami est une série fantastique dans le Japon médiéval, dans un esprit proche du folklore nippon même si les créatures qui sont mises en scène ici sont issues de l'imagination de l'autrice. Le héros est une divinité protectrice chargée d'exorciser des entités démoniaques échappées sur Terre et de récupérer les graines de l'arbre divin pour les ramener dans le monde spirituel. En tant que tel, il est doté de pouvoirs très puissants mais il doit avant tout enquêter et comprendre l'origine du mal causé par ces entités appelées souillures. Et il s'avère aussi que d'autres divinités, plus maléfiques, ont prévu d'entraver son chemin. La série s'entame comme Mushishi, avec ce héros vagabond qui va d'exorcisme en exorcisme. Le tout se fait dans une certaine douceur, avec un héros très calme et sûr de lui, agissant avec subtilité. Ce n'est qu'à partir de la fin du premier tome qu'une trame supplémentaire se met en place, un évènement en mesure de le mettre en position de faiblesse et d'impacter sa quête. Le dessin est très beau dans son aspect global. Même s'il s'agit d'un shojo et qu'il en présente quelques stéréotypes graphiques, il est tout de même soigné pour les décors, et les personnages sont très réussis. Toutefois, les scènes deviennent régulièrement confuses dès que les souillures entrent en jeu, leur représentation graphique, les mirages et les scènes d'action qui s'ensuivent étant parfois difficiles à déchiffrer. Si l'on suit cette divinité protectrice et ses compagnons avec plaisir, curieux de voir en quoi va consister chaque nouvel exorcisme, l'intrigue a encore besoin de gagner en développement et un fil rouge doit se mettre en place pour que ce soit plus prenant. Attendons donc de voir la suite.

11/02/2024 (modifier)