Les Amis de Spirou

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Marcinelle, septembre 1943. L'occupant nazi vient d'interdire la parution de Spirou ! Le jeune Flup et ses amis sont effondrés, car tous les cinq font partie du club des ADS, les Amis de Spirou.


1939 - 1945 : La Seconde Guerre Mondiale Ecole Supérieure des Arts Saint-Luc, Bruxelles Jean-David Morvan Journal Spirou L'univers de Spirou et Fantasio La Résistance Nouveautés BD, comics et manga Wallonie

Ensemble, ils vont créer un magazine de BD satirique anti-nazi, avec toute l'innocence d'enfants décidés à appliquer le code d'honneur de leur héros de BD préféré. Ce qui ne va parfois pas sans dangers. Des vrais dangers, de ceux dont on meurt... S'inspirant de l'histoire réelle de jeunes lecteurs de Spirou morts pour la Résistance tout en explorant l'histoire de Jean Doisy, le créateur des ADS, premier rédacteur en chef de Spirou et lui-même résistant, Jean-David Morvan et David Evrard proposent une formidable et touchante série jeunesse pour l'Histoire de Spirou et celle de l'humanité tout court. « Spirou, ami partout toujours ! », comme le dit si bien la devise des ADS !

Scénario
Dessin
Couleurs
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 20 Janvier 2023
Statut histoire Série en cours 1 tome paru
Dernière parution : Moins d'un an

Couverture de la série Les Amis de Spirou © Dupuis 2023
Les notes
Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

22/01/2023 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Le Club des Amis de Spirou fut créé en 1938 par Jean Doisy, rédacteur du journal de Spirou, suite à la demande de lecteurs de pouvoir se regrouper sur des valeurs communes à la manière de scouts. Badge, sentiment d'appartenance et surtout un code d'honneur des Amis de Spirou basé sur l'honnêteté, le courage et le respect. Code qui s'opposa logiquement à l'état d'esprit de l'occupant Nazi quand il envahit la Belgique quelques temps plus tard. De jeunes lecteurs et Amis de Spirou s'engagèrent alors aux côtés de la Résistance et deux d'entre eux notamment trouvèrent la mort dans leur combat. S'inspirant de leur mémoire, les auteurs de cette BD inventent une nouvelle histoire à ces jeunes résistants Amis de Spirou et en profitent au passage pour mettre en lumière Jean Doisy lui-même. Nous voilà emmenés à Marcinelle en 1943. Six amis de Spirou de diverses origines s'organisent pour résister à l'occupant. Parmi eux, Miche, jeune juive sauvé par les cinq autres au moment où ses parents ont été déportés. Leurs armes ? Leur passion pour le BD qui va les amener à en dessiner une sous forme de tract pour ridiculiser l'envahisseur et contrer sa propagande. David Evrard les met en image sous un trait jeunesse clair et agréable. Ben BK le met en couleur élégamment. L'histoire mêle plusieurs narrations en parallèle : celle du combat de ces jeunes résistants, quelques flashback sur leur passé, et celle, quelques temps plus tard, du deuil de Jean Doisy effondré suite à la mort de deux de d'entre eux qu'il a lui-même inspirés par son code des Amis de Spirou. Le ton narratif est léger malgré la dureté des faits et peut convenir à un lectorat plus jeune au besoin. De Spirou lui-même, outre le modèle qu'il représente, on ne verra finalement que sa ville d'origine ainsi que son ancien rival de boxe, Poildur, sous les traits d'un fils de collabo. Les décors fourmillent par contre de références au journal Spirou et à ses différents auteurs intégrés dans les noms des différents hotels et magasins. L'intrigue est agréable quoiqu'elle peine à prendre de l'envergure et reste simple et plutôt linéaire. Je ne sais pas combien la série comportera de tomes et si l'histoire gagnera en originalité par la suite. Il faut avouer qu'elle fait tout de même suite à de nombreuses publications plus ou moins récentes ramenant l'univers de Spirou à l'époque de la Seconde Guerre Mondiale et qu'elle ajoute peu de nouveautés au genre.

22/01/2023 (modifier)