La Pitoune et la poutine

Note: 2/5
(2/5 pour 1 avis)

Une aventure délirante mettant en vedette Jos Montferrand, un personnage du folklore québécois ayant réellement existé.


Auteurs canadiens Québec

Vous souvenez de la fois où Jos Montferrand a payé pour son boire en étampant son pied au plafond? Ou de la fois où il a varlopé une centaine d’Anglais dans une rivière en swinguant un Irlandais par le pied? Notre histoire se passe ben après ça. Jos est rendu vieux, pis les lendemains de brosse passent moins bien qu’avant. Mais ça a l’air que quelque part à l’est, ils ont inventé un remède miracle pour te requinquer le gaillard. Ils appellent ça la poutine. Texte : L'éditeur

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 04 Novembre 2019
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série La Pitoune et la poutine © Pow Pow 2019

06/05/2022 | Gaston
Modifier


Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Jos Montferrand est un personnage ayant réellement existé et qui a marqué l'imaginaire du Québec de la même manière que toutes les légendes du far-west. En plus, ses exploits sont arrivés dans ma région et donc une BD le mettant en vedette m'intriguait. Et ben j'ai pas trop aimé le scénario. C'est une histoire complètement délirante remplient de personnages farfelus et tout est traité comme une farce. Cela n'aurait pas été un problème si l'humour fonctionnait et personnellement je n'ai pas trouvé cela marrant et je me suis vite ennuyé. Comme l'humour est très subjectif, j'imagine que les fans d'humour très absurdes vont mieux apprécier que moi. Le pire s'est que j'ai l'impression que des lecteurs européens risquent de se perdre dans le récit et que pour comprendre il faut avoir déjà des connaissances sur Jos Montferrand et le Québec du 19ème siècle. Par exemple, le scénariste n'explique pas la rivalité entre les canadiens français (comme on appelait les québécois à l'époque) et les irlandais qui se faisaient la compétition pour les mêmes emplois et du coup lorsqu'on évoque la fameuse bataille de Montferrand contre des dizaines 'd'anglais' (Rousseau semble croire qu'un irlandais et un anglais, c'est la même chose !), on comprend pas trop pourquoi il se bat, on dirait presque qu'il frappe des anglophones par pur racisme. Le dessin est moyen.

06/05/2022 (modifier)