Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi Cultura ?

Terres d’Ogon

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Par-delà les terres d'Arran s'étend un vaste et riche continent, peuplé d'animaux sauvages et de peuples mystérieux, des terres aussi dangereuses que fascinantes, que l'on nomme les terres d'Ogon.


Auteurs espagnols Les Terres d'Arran Nouveautés BD, comics et manga

Au nord d'Ogon on dit que le peuple Kulu est sous la protection des Zul Kassaï, dieux immortels à la peau rouge, Lorsqu'un Tog sanguinaire assassine la famille du jeune Ubu, ce dernier se présente à ses dieux réclamant justice. La décision est prise : les Zul Kassaï ne feront pas la guerre aux Tog. Roass'aa n'est pas de cet avis et décide de braver l'interdit et d'accompagner Ubu en pays tog.

Scénario
Dessin
Couleurs
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 09 Novembre 2022
Statut histoire Une histoire par tome 1 tome paru

Couverture de la série Terres d’Ogon © Soleil 2022
Les notes
Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)
Cliquez pour afficher les avis.

Par PAco
Note: 3/5
L'avatar du posteur PAco

Après avoir développé et enrichi les Terres d'Aran de plusieurs séries (Elfes, Nains, Mages, etc.), l'univers pensé par Jean-Luc Istin s'élargit à nouveau avec un nouveau continent : Les Terres d'Ogon. Inspirées de la culture Dogon, ce nouveau monde va donc s'inspirer de la culture africaine, la fantasy en plus. Et c'est avec le jeune personnage d'Ubu que s'ouvre ce nouveau cycle. Ce dernier ayant réchappé miraculeusement à la mort après le massacre de sa famille par le prince Aggor (une tribu de gorilles du pays Togu où vivent les Tog). L'enfant mu par sa soif de vengeance n'aspire qu'à parvenir au lointain volcan Karakenn où d'après la légende vivent les dieux Rouges dans la cité d'Yress : les Zul Kassaï. C'est là-bas qu'il entend demander de l'aide pour obtenir réparation... Si la trame scénaristique reste dans la veine de l'univers d'Aran, l'originalité des nouveaux décors proposés est prenante et intéressante. Les nouvelles créatures (Gorilles ou centaures par exemple) qui y évoluent sont bien amenées et campées et on se laisse tranquillement porter par cette histoire de vengeance bien rodée. Si la trame est assez courue d'avance, on passe pour autant un agréable moment de lecture dans un univers riche et bien pensé.

14/11/2022 (modifier)
L'avatar du posteur Tomdelapampa

Après Elfes, Nains, Orcs et gobelins, et Mages, voici Terres d’Ogon la cinquième déclinaison de l’univers. Il fallait oser et l’éditeur ne s’en prive pas. Vous me direz si ça se vend et tant qu’il y a de la demande, why not ? Perso je m’en fou, je lis mais ne possède pas, j’ai lu le présent album en accéléré en magasin. Mais avec le sentiment que les lecteurs sont pris pour des vaches à lait. Passé ce gentil petit coup de gueule. Cette nouvelle série était elle indispensable ? Franchement non. Est elle efficace ? Heureusement oui, on retrouve le savoir faire des auteurs (Istin et Duarte sont des poids lourds de l’univers). Pour ceux qui suivent un peu ce monde, les Terres d’Ogon est une sorte de terre oubliée, un nouveau continent qui agit comme un miroir à celui d’Arran, les elfes rouges s’y seraient exilés il y a fort longtemps. On s’éloigne du carcan Fantasy à la Tolkien, ce nouveau monde montre des modes de vie différents qui s’inspirent des Inuits ou de l’Afrique, et est peuplé de nouvelles créatures, on y croise entre autre, des centaures et les Togs (un peuple de singes croisé rapidement dans un album se déroulant dans le grand nord d’Arran). Passé cette relative nouveauté niveau contexte, on retrouve le même schéma niveau histoire que dans bien des albums. Une aventure en un tome efficace avec de nouveaux enjeux potentiels, et une partie graphique toujours séduisante. Le tout est malheureusement terni par ce sentiment de trop, l’impression qu’à force de vouloir tirer sur la corde, cette dernière s’effiloche et casse la magie de tout ce qui a été construit au préalable. Je trépigne pas spécialement pour la suite. L’univers s’enrichit mais sorti des elfes, nains et orcs, les nouvelles séries me passionnent beaucoup moins.

13/11/2022 (modifier)