Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire

Superino

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Superino est le super-héros vedette de New Napoli. Il n'a pas de super-pouvoirs mais des gadgets rigolos et redoutablement efficaces quand ils ne sont pas défaillants. Jugez plutôt : des fusées sont incluses dans ses grosses bottes, elles lui permettent de voler tandis que ses énormes gants contiennent mille et un ustensiles pour le combat, ils peuvent même être propulsés vers ses ennemis pour les assommer ! Héros drôle et maladroit, Superino n'a cependant pas froid aux yeux et affiche une bonhommie naturelle doublée d'un sens de la justice très poussé.


Animalier Gobelins, l'École de l'Image Lewis Trondheim Nouveautés BD, comics et manga Super-héros rigolos

Alors qu'il intercepte une criminelle notoire, il se heurte à une dure réalité : les prisons sont déjà pleines à craquer et il va devoir la laisser en garde chez le milliardaire Dino DiMarco et son opiniâtre maman qui lui sert de comptable, majordome et cuisinière. La présence permanente de la délinquante va évidemment créer de nombreux quiproquos. On comprendra très vite que Superino et DiMarco ne font qu'un mais le jeune homme parvient à déjouer l'attention de son entourage, sa « mamma » y compris, afin de préserver son identité secrète ! C'est alors qu'un nouvel ennemi apparaît, le redoutable Poulpino !

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 16 Septembre 2022
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Superino © Dupuis 2022

22/09/2022 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Lewis Tronhdeim semble partager avec Larcenet un amour pour l'approfondissement de la méta autour de ses œuvres. Quand Minimal se présentait comme un magazine façon Fluide Glacial réalisé faussement par de multiples auteurs, Superino se présente ici comme un hommage à... un super-héros culte italien du milieu du 20e siècle, en reprenant là aussi les codes des magazines illustrés pour la jeunesse, avec leurs pages parsemées d'encarts publicitaires et autres jeux concours. Il pousse le concept jusqu'à inclure une préface et une postface présentant plus en détail ce fameux Superino, son auteur et son impact sur le public Italien à l'époque et ce qui a poussé à sa disparition, sous la pression de la mafia Napolitaine. En l'état, nous avons droit à une aventure en un tome d'un héros mélangeant une parodie de Batman et une ambiance populaire italienne du siècle dernier. Le dessin est d'inspiration Disney, ce qui est conforme à l'esprit de ce concurrent potentiel de Topolino/Mickey et qui convient très bien à la patte graphique de Keramidas. Personnages animaliers, trait rond et décors cartoonesques, ce pourrait être du Romano Scarpa ou du Giorgio Cavazzano s'il n'y avait cet encrage bien plus moderne, typique de Keramidas. D'ailleurs, alors que je lui reproche d'ordinaire le côté confus de ses planches malgré son talent technique, celles-ci sont ici très claires et fluides à la lecture. C'est du joli boulot. Le ton du récit est à l'humour léger, accessible à tous publics. Le personnage de Superino et son alter-ego milliardaire ne sont pas idiots mais ils sont gentiment naïfs et attirent le sourire. Le personnage secondaire de la voleuse Supergazza, très inspirée de Catwoman pour sa part, apporte un contrepoids humoristique qui fonctionne bien. Quant à l'aventure en elle-même, elle n'est pas des plus originales, mais elle est elle aussi divertissante et on passe un bon moment. Honnêtement, s'il n'y avait le concept méta entourant cet album et son héros, ce serait un album sympathique mais pas particulièrement marquant. Mais grâce à cette méta et aux questions qu'elle engendre dans l'esprit du lecteur, l'ensemble gagne en originalité et devient une curiosité amusante.

22/09/2022 (modifier)