Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Frank Lee - L'après Alcatraz

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Et si Frank Lee Morris avait survécu ? Voici la vie qu'il aurait pu vivre.


Nouveautés BD, comics et manga [USA] - Côte Ouest

Frank Lee Morris, un adepte du braquage, un quotient intellectuel supérieur à la normale et un artiste de l'évasion comme le mentionne sa fiche d'admission au centre pénitentiaire d'Alcatraz. Son plus haut fait d'arme est de s'être évadé de la prison la plus sécurisée des États-Unis dans la nuit du 11 juin 1962 ; son corps et celui de ses deux complices ne furent jamais retrouvés. Pourtant présumés morts par noyade, le FBI n'a jamais cessé les recherches. Aujourd'hui encore, le dossier reste ouvert. Pourrait-il être en vie et quelle aurait été sa vie après l'évasion de la terrible prison d'Alcatraz ?! Texte éditeur.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 11 Novembre 2021
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Frank Lee - L'après Alcatraz

24/11/2021 | Cacal69
Modifier


Par Cacal69
Note: 4/5
L'avatar du posteur Cacal69

C'est le label 619 d'Ankama qui a attiré mon attention et comme souvent avec cet éditeur la qualité est au rendez-vous. Qualité du contenu et du contenant. L'île d'Alcatraz abritait une prison de 1909 à 1963, elle est réputée car "on ne s'y évade pas", mais le 11 juin 1962, après 12 tentatives, trois prisonniers vont y arriver : Frank Lee Morris et les frères Anglin, Clarence et John. Malgré un dispositif important ils ne seront pas rattrapés, les autorités considèrent qu'ils se sont noyés mais continueront de les rechercher. Ils ne seront jamais retrouvés. Cette bd raconte la vie qu'aurait pu vivre Frank après son évasion et je dois dire que cette biographie fictive tient la route et elle m'a surpris par la direction donnée par Hasteda. Je vous laisse la découvrir. Nous allons suivre son parcours du 11 juin 1962 jusqu'au 11 juin 1979 jour de la "première" du film l'évadé d'Alcatraz avec Clint Eastwood, tout un symbole, 17 ans après son évasion. C'est aussi l'histoire des États-Unis qui défile sous mes yeux, du sérial killer le Zodiac aux premiers pas sur la Lune en passant par la guerre du Vietnam. De nombreux flash-back relate son arrivée à Alcatraz en 1960 après ses trois évasions couronnées de succès mais toujours repris, jusqu'à ce 11 juin 1962. Ils sont distribués avec justesse. Une réflexion sur les conditions de détention est habillement amené. Le dessin retranscrit à merveille cette atmosphère d'insouciance qui régnait dans ces années soixante et soixante-dix. Un trait léché et particulier (surtout les visages) qui m'a beaucoup plu, des couleurs en adéquation et un découpage réussi. Que demander de plus ? Un excellent moment de lecture avec ce mélange de polar et de roman graphique. Evadez-vous.

24/11/2021 (modifier)