Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Samedi et Dimanche

Note: 3.64/5
(3.64/5 pour 11 avis)

Les aventures de deux lézards en quête d'identité.


Animalier Fabien Vehlmann

Deux lézards, Samedi et Dimanche, se prélassent sur une île. Mais voilà, la question essentielle leur tombe dessus : "Qui sommes-nous, d'où venons-nous ?" Partis en quête d'une réponse, nos deux amis découvrent par la même occasion cette île magique. Un régal d'humour et de fantaisie ! (Tome 1) « Tu as changé depuis que tu la vois : tu te saoûles, tu te bas avec des éléphants... je ne te reconnais plus. » (Tome 2) Julie, la copine de Samedi, est enceinte jusqu'aux dents, et la ponte (puisqu'il s'agit de lézards) approche.Evidemment, Samedi s'angoisse et va imaginer le pire : ses futurs enfants pourraient s'étouffer avec une machine à écrire, être écrasés par un tank ou encore être fragmentés dans une cuve d'azote liquide... Pour acheter un détecteur de tank et un vaccin antiazote, il lui faut donc - raisonne-t-il - gagner beaucoup de coquillages. C'est ainsi qu'il part à la recherche de la baleine de la fortune, sans rien dire à sa chère et tendre. Mais les aventures qui l'attendent ne sont pas forcément celles que lui attendait... (Tome 3)

Scénariste
Dessinateur
Coloristes
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Juin 2001
Statut histoire Une histoire par tome 4 tomes parus
Couverture de la série Samedi et Dimanche

15/04/2003 | ThePatrick
Modifier


Par Pierig
Note: 4/5 Coups de coeur expiré
L'avatar du posteur Pierig

MAJ du 11/08/2009 Je modifie mon avis en profondeur après lecture des 4 opus. Ma vision sur cette série a complètement changé. De "gentillet, voire sympathique mais sans plus", mon impression se mue en "intelligent, inventif et distrayant". "Intelligent" car Fabien Vehlmann offre ici une caricature fine de l’appréhension de sa propre vie (questions existentielles), de la complexité des rapports humains et de la vie sociale en général. "Inventif" car les sujets traités le sont à travers les relations de deux lézards vivant sur une île complètement loufoque. "Distrayant" car nos deux héros sont l’objet de bien des (més)aventures très tarazimboumant. L’humour y est bien présent sans toutefois devenir trop envahissant. Si chaque tome forme une histoire complète, l’ensemble constitue un récit suivi qui présente l’évolution de nos deux compères. Enfin, la lecture se fait à deux niveaux (l’un basique, qui satisfera les plus jeunes, l’autre plus fin, que l’adulte appréciera à sa juste valeur). Petit bémol pour le 4eme opus qui, s’il renforce les relations entre Samedi et Dimanche, n’apporte pas grand-chose de vital pour la série. Peut-être un tome de trop ?

15/09/2004 (modifier)
Par Cassidy
Note: 4/5 Coups de coeur expiré

Eh ben ça fait plaisir, de tomber sur des BD comme ça de temps en temps ! Samedi et Dimanche, c’est le genre de petite série qui ne paie pas de mine comme ça au départ, mais révèle bien vite de grandes qualités. C’est frais, c’est plein de fantaisie, c’est gentil sans être gnangnan… Ca peut plaire aux adultes et aux enfants, l’humour alterne entre légèreté pétillante et débilité réjouissante. Sous des dehors sans prétentions de petites aventures de petits lézards, Samedi et Dimanche parle de la “vraie vie”, sans que ça ressemble à du “roman graphique” autobiographico-nombriliste, et dit 2-3 petits trucs pas cons sans pour autant dispenser de grandes leçons de vie sur un ton solennel. Bref, moi j’aime beaucoup.

03/07/2004 (modifier)