Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Les Dragons de la frontière

Note: 4/5
(4/5 pour 2 avis)

Au XVIIIème siècle, le long de la frontière entre les Etats-Unis et le Mexique, une expédition de lanciers espagnols tentent de sauver une nonne enlevée par des Apaches.


1643 - 1788 : Au temps de Versailles et des Lumières Auteurs espagnols Indiens d'amérique du nord Les Apaches Les Comanches Mexique et mexicains Nouveau Monde

1778, des colons et leur bétail escortés par des dragons (cavaliers armés de lances), remontent de Mexico vers Santa Fe au Nouveau Mexique alors qu'ils sont épiés et suivis par des guerriers apaches. Arrivés au relais de Perpetuo Soccorro, ils sont attaqués par les Apaches qui enlèvent Madeleine, une religieuse française dont l'un des cavaliers, Miguel, est amoureux. Avec le sergent El Chato, tous deux se lancent à leur poursuite.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Traducteur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 17 Février 2021
Statut histoire Série en cours (2 tomes prévus) 1 tome paru
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Les Dragons de la frontière

22/02/2021 | Agecanonix
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

J’ai été attiré par cette série dès sa sortie. Attiré par la couverture d’abord, presque trop belle et léchée et très cinématographique (voire photo de studio). Attiré par le sujet ensuite. En effet, c’est une région et une époque peu développées en BD, où les scénaristes se focalisent davantage sur la seconde moitié du XIXème siècle concernant les Apaches. On a là quelque chose d’intermédiaire entre cet « âge » d’or du western et la série de Kresse Les Peaux-Rouges, qui se déroulait encore plus tôt dans l’Histoire. Comme pour Kresse d’ailleurs, il y a une volonté de bien retranscrire l’univers amérindien, et de rester fidèle à ce que l’on connait de cette culture à cette époque. Toujours est-il que, si l’intrigue elle-même n’est pas hyper originale, elle est bien développée, dessin et colorisation sont réussis. Surtout les cadres géographique et chronologique lui donnent clairement un intérêt supplémentaire. Bref, c’est rythmé, en plus sans rallonge superflue, puisque prévu en deux tomes. Donc pas mal d’atouts pour cette série dont j’attends la suite et fin avec impatience.

14/10/2021 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

J'ai hésité à placer cette Bd en historique, finalement j'ai opté pour l'aventure car il y a certes des éléments historiques mais le récit est quand même très aventureux. Il ne faut pas se méprendre, j'ai vu cette Bd sur internet classée en western, mais ce n'est pas un western de l'époque classique du genre, c'est une sorte de faux western on va dire, d'avant l'époque des pistoleros et des sheriffs, on est en 1778 et non en 1880 ; il est question ici de cavaliers du corps des dragons chargés de conquérir le Mexique à l'époque où ce pays est sous occupation espagnole, et en même temps chargés de surveiller la frontière du Mexique. Je conçois que ça peut tromper le lecteur moyen car cette histoire emprunte des éléments de western, surtout avec les Indiens et les paysages, mais c'est comme dans la Bd de Kresse, Les Peaux-Rouges, c'est l'époque qui détermine le genre ; le récit est avant tout celui d'un sauvetage, et ça a plus l'allure d'un récit d'aventure sur fond historique. Les auteurs espagnols placent le sauvetage de cette religieuse au centre du récit tout en décrivant avec précision la culture des peuples apaches au sein de grands espaces arides peuplés de rochers, de montagnes et de crotales. Ivan Gil offre de très belles images dans un découpage aéré et change d'univers après l'épopée napoléonienne de La Bataille et de Bérézina ; son dessin est lumineux et met en valeur les superbes paysages de ces contrées, mais il montre aussi des images violentes et parfois choc avec des charges de cavalerie, des scènes de batailles et des affrontements sanglants. Connu pour 2 bonnes séries chez Glénat, La Sueur du soleil (déjà située en Amérique précolombienne) et Justin Hiriart (sur les chasseurs de baleines au Nouveau Monde), Gregorio Harriet place l'aventure initiatique d'un jeune vétérinaire au coeur d'une tourmente guerrière opposant cavalerie espagnole et tribus apaches auxquelles se joignent des Comanches. Les références historiques renforcent le contexte d'un récit de sang et d'héroïsme, rappelant les Bd d'aventure à l'ancienne tout en apportant un souffle nouveau et un côté épique. Le tout est bien rythmé et multiplie les péripéties, la conclusion se fera dans un tome 2 que je lirai avec un grand plaisir.

22/02/2021 (modifier)