Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Les Voleurs de cerveaux

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Parodiant les films de gangsters des années 60, Cyrille Launais nous offre un polar burlesque, aux répliques savoureuses, empreintes de l’argot de cette époque. Une virée musclée… façon puzzle !


1946 - 1960 : L'Après-Guerre et le début de la Guerre Froide Bretagne

Nantes, fin des années 50. Alors que le pont transbordeur vit ses dernières heures, des cadavres de moutons sont découverts aux pieds du géant d'acier. Quelques jours plus tard, Luc Renard, livreur attitré de la librairie Bouquain, découvre un de ses clients assassiné à son domicile. Arpentant les rues de la ville à la recherche du criminel, le livreur téméraire finit par croiser la route d'un industriel mégalomane et d'une bande de truands nerveux de la gâchette, persuadés que l'avenir de l'homme se trouve... dans le cerveau des moutons !

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 01 Novembre 2013
Statut histoire Série terminée 1 tome paru
Couverture de la série Les Voleurs de cerveaux
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

27/09/2020 | Yann135
Modifier


Par Yann135
Note: 4/5
L'avatar du posteur Yann135

Les éditions Sixto à travers la collection CasaNostra souhaitent mettre à l’honneur le polar urbain. Chaque album met en scène une ville, la dévoilant dans ses aspects les plus sombres. Ville magnifiée ou au contraire ville ténébreuse, violente… Avec cet album c’est la ville de Nantes qui est à l’honneur. Un Nantes version années 50. Le rendu est juste magnifique. Je suis nantais, je peux donc vous le certifier. Le pont transbordeur, les chantiers navals, le pont de la Motte-Rouge, le quartier Chantenay, le quai de la Fosse, la rue du calvaire, ou encore la place du commerce sont autant de lieux fidèlement dessinés. La balade vaut le coup d’œil ! L’intrigue de ce polar est construite façon puzzle. C’est déjanté à souhait et les invraisemblances nombreuses, mais l’équipée sauvage dans les rues de Nantes est plaisante. La lecture est fluide, liée sans doute au dessin en noir et blanc sans fioriture de Cyrille Launais. Je décerne un bon point pour le florilège des belles bagnoles qui ont arpenté cet album. On y retrouve ainsi Peugeot 203, Simca Ariane, Citroën traction, Simca Aronde, DS ou encore Renault Juva. Juste terrible !

27/09/2020 (modifier)