Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Atchoum ! (Kushami)

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Huit histoires courtes de Naoki Urasawa sont compilées dans ce recueil récemment paru au Japon.


Nouveautés BD, comics et manga Seinen Shogakukan

Le volume est introduit par une définition toute personnelle de l’éternuement par l’auteur, ce qui explique aussi le titre incongru du recueil. [Éternuement] S’échappe de manière impromptue. Désigne les histoires courtes, par opposition aux histoires longues sérialisées. Déforme temporairement tout visage, même celui des plus belles femmes.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Traducteur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 25 Septembre 2020
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Atchoum !
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

24/09/2020 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

Cet album est un recueil d'histoires courtes publiées ça et là par Naoki Urasawa. Il en résulte une sorte de melting pot qui mélange les genres et l'album se destine essentiellement aux amateurs qui veulent compléter leur collection des œuvres de l'auteur de Monster ou encore de 20th Century Boys. On y retrouve des histoires courtes teintées d'un peu de fantastique ou de science-fiction, mais aussi plusieurs récits sur le thème de la musique où l'auteur se met même parfois en scène comme celle où il raconte sur voyage en Californie, ses rencontres avec des noms célèbres du rock et sa participation à un festival. Je dois dire que ces histoires là ne m'ont pas passionné parce que j'ai toujours trouvé que raconter la musique en BD, ça ne passe pas. Les autres histoires courtes, par contre, sont assez sympas, même si elles sont plus divertissantes que vraiment marquantes. Si l'on exclut les récits musicaux, l'album contient en réalité 5 histoires courtes. La première met en scène un yakuza qui s'associe à des geeks dont l'un est doté d'un pouvoir capable d'attirer le malheur voire de tuer quelqu'un à distance. Une autre raconte l'histoire d'un homme à qui un vagabond se déclarant medium lui prédit l'avenir et lui dit qu'il deviendra journaliste à succès, et il s'avère que contre toute attente la prédiction fonctionne même si pas comme le héros l'avait imaginé. Une histoire sort un peu du lot car elle s'inspire un peu des cartoons du type Tom et Jerry en mettant en scène deux souris qui tentent d'atteindre un gâteau dans une cuisine américaine encombrée sans réveiller le dangereux chat qui dort. Une autre encore est assez amusante puisqu'elle met en scène un touriste français passionné de kaiju (les monstres façon Godzilla) qui débarque enfin dans un Japon où ces créatures existent pour de bon et ravagent régulièrement Tokyo sans qu'on comprenne pourquoi. Cette histoire là est emplie de fantaisie et d'une part d'humour un peu en auto-dérision. Enfin, l'album se termine sur une histoire courte déjà publiée en France dans le collectif "Le Jour où ça bascule" édité par les Humanoïdes Associés. C'est une histoire typée science-fiction mettant en scène un super-héros un peu ridicule et se terminant par une pirouette humoristique. Sympa mais un peu vite lue. Et d'ailleurs éditée ici dans le sens de lecture occidentale, donc à lire dans le sens inverse du reste de l'album. Ces 5 histoires courtes se lisent très bien et bénéficient du très bon dessin de Naoki Urasawa, plusieurs d'entre elles offrant d'ailleurs des planches en couleurs. Mais comme dit plus haut, elles sont entrecoupées d'histoires sur la musique et le rock qui sont soit trop anecdotiques soit qui ne me parlent tout simplement pas, donc cela rabaisse l'intérêt de l'album à mes yeux, avec une impression de remplissage et de mélange trop hétéroclite. Les fans de l'auteur ne seront néanmoins pas déçus car tout reste de bon niveau.

24/09/2020 (modifier)