Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Nagasaki

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

L’histoire délicate et touchante d’Éric Faye, publiée aux Éditions Stock et chez J’ai lu, dialogue avec les peintures feutrées et sensibles d’Agnès Hostache pour un roman graphique tout en subtilité.


Adaptations de romans en BD

Shimura-san vit seul dans une maison silencieuse qui fait face aux chantiers navals de Nagasaki. Cet homme ordinaire rejoint chaque matin la station météorologique de la ville en maudissant le chant des cigales, déjeune seul et rentre tôt dans une retraite qui n’a pas d’odeur, sauf celle de l’ordre et de la mesure. Depuis quelque temps déjà, il répertorie scrupuleusement les niveaux et les quantités de nourriture stockée dans chaque placard de sa cuisine. Car dans ce monde contre lequel l’imprévu ne pouvait rien, un bouleversement s’est produit. Texte: L'éditeur

Scénariste
Auteur oeuvre originale
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 22 Août 2019
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Nagasaki
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

09/09/2020 | Gaston
Modifier


Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

2.5 Adaptation d'un roman dont l'écrivain a tiré son histoire d'un fait divers qui s'est passé au Japon. Je ne vais pas dire de quel fait divers il s'agit, mais si je ne me trompe pas cela a fait un petit buzz sur internet (en tout cas, moi je l'ai lu sur internet longtemps avant d'avoir lu ce one-shot) et lorsqu'on lit les premières dizaines de pages, on peut facilement deviner que ce livre va traiter ce ce sujet. On suit donc la vie monotone d'un Japonais d'une cinquantaine d'année dont la vie va être bouleversé par un événement étrange qui lui arrive. Le scénario est contemplatif et il y a plein de scènes où le héros va faire des réflexions sur sa vie et la société japonaise, notamment ce qui va lui arriver plus tard. Il y a des bonnes scènes, mais aussi plusieurs scènes où je me suis un peu ennuyé, surtout vers la fin parce que j'avais l'impression qu'on étirait un peu le récit et que certaines réflexions se répétaient. Disons que c'est un roman graphique qui va surtout plaire aux amateurs de récit où il semble se passer pas grand chose même lorsqu'un événement incongru bouleverse la vie du héros. Les amateurs d'actions vont vite ennuyer. J'ai bien aimé le dessin.

09/09/2020 (modifier)