Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Le Trésor du Cygne Noir

Note: 4/5
(4/5 pour 2 avis)

Un trésor, des pirates, les dessous d’une enquête au sommet. Le Trésor du Cygne noir est un récit d’aventure doublé d’une approche réaliste. Le tout infusé de l’héritage de Hergé ou Pratt.


Auteurs espagnols Mirages

2007, détroit de Gibraltar, des chasseurs de trésor américains exhument les cales du Cygne noir : 500 000 pièces d’or et d’argent immergées depuis plus de deux siècles. Mais le galion naufragé serait espagnol, et le trésor est tant patrimonial que financier. Alex Ventura, nouvelle recrue du ministère de la Culture, s’engage alors dans un bras de fer politique et juridique pour l’attribution du trésor.

Scénaristes
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 05 Février 2020
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Le Trésor du Cygne Noir
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

05/08/2020 | PAco
Modifier


Par Ro
Note: 4/5
L'avatar du posteur Ro

Je me souviens de ce fait divers il y a quelques ans lorsqu'une société américaine de recherche sous-marine et le gouvernement espagnol s'étaient écharpés pour récupérer les droits sur le trésor d'une épave du 18e siècle. C'est l'histoire détaillée de cette péripétie qui dura plus d'un an qui nous est racontée ici, avec une part de fiction additionnelle, des noms transformés, la société Odyssey devenant Ithaca (clin d’œil à l'île du fameux Odysseus), et quelques péripéties en plus pour ajouter encore plus de saveur. Il faut dire que Guillermo Corral, co-auteur de cette BD, n'est autre que son héros principal et qu'il raconte en grande partie ce dont il a été témoin et acteur. Cela commence doucement, presque comme un documentaire un peu rébarbatif car très réaliste. Un jeune diplomate intègre le Ministère de la Culture espagnol et est le premier impliqué dans une affaire autour d'un net soupçon qu'une société américaine cache le fait que le trésor gigantesque dont elle vient d'annoncer la découverte est en réalité propriété de l'Espagne. Avec l'aide de l'experte du ministère sur le sujet, ils convainquent assez vite le Ministre de déposer plainte contre la société qui veut s'octroyer les droits sur cette fortune, et ils pourront aussi pour cela compter sur l'aide d'un avocat américain spécialisé dans le domaine et qui connait très bien leur adversaire. La première moitié de l'album consiste en la recherche de preuves et d'arguments pour le procès à venir. Mais ce difficile processus n'est qu'une première étape car face à une société aussi puissante et ayant des appuis aussi haut placés et même avec un procès gagné, il sera encore long le chemin avant de pouvoir réussir à rapatrier le trésor en Espagne. Du coup, ce qui commence comme une docu-fiction instructive mais pas très mouvementée se termine en une réelle montée de tension et beaucoup de moments où on se demande comment les héros, puisque finalement ces personnages deviennent de vrais héros compte tenu des circonstances, vont se sortir des nombreuses épreuves qui se dressent successivement devant eux. Sur les dernières pages, j'ai même ressenti le vrai stress d'un film à suspense. Certains éléments ajoutés sont peut-être un petit peu en trop. J'aurais notamment évité le passage moins crédible en fin d'album où le gars des services secrets vient tout à coup et sans vraie raison dévoiler des secrets d'état. Mais le reste rend finalement la lecture plutôt palpitante tout en dévoilant, j'en suis sûr, une grande partie de la vérité sur cette fameuse affaire.

16/09/2020 (modifier)
Par PAco
Note: 4/5
L'avatar du posteur PAco

C'est avec son album très intimiste et réussi La Maison que j'avais découvert le travail de Paco Roca ; j'étais ensuite allé pioché du côté de son album suivant Crossroads qui m'avait plutôt déçu malgré une idée intéressante comparant le travail des auteurs de BD et des joueurs de musique. Du coup c'est un peu circonspect que je me suis lancé dans la lecture de son dernier album, surtout qu'on nous annonce une "aventure", et que le trait singulier mais particulièrement dynamique de l'auteur ne me semblait pas s'y prêter plus que ça comme le laisse apparaître la couverture peu engageante de l'album. Mais comme quoi, il ne faut pas s'arrêter à ses à priori, car j'ai passé un très bon moment de lecture. En 2007, des chasseurs de trésor américains découvrent au large de Gibraltar une épave et s'emparent d'un butin inestimable tant pécuniairement qu'historiquement. Il s'agirait du "Cygne Noir", un galion espagnol. Le gouvernement espagnol est prévenue in extremis que la société Ithaca qui a fait la découverte a déposé une demande pour être reconnue seule propriétaire du trésor ; s'engage alors une course poursuite judiciaire menée par un bleu-bite du ministère de la culture espagnol mais qui va se révéler plein de ressources. L'histoire est en fait tirée d'un récit de Guillermo Corral basée sur des faits réels mêlant trésors, services secrets et intrigues politiques. Et ça fonctionne plus que bien ! Moi qui partait un peu méfiant suite à ma déconvenue liée au dernier album de Paco Roca, j'ai rapidement été happé par l'intrigue. Son trait simple mais efficace permet au scénario de dérouler pleinement et de captiver son lecteur. La narration est vraiment bien gérée. Et puis les histoires de trésor ça fait toujours rêver ! Voilà donc une bonne surprise qui met en avant tout le talent de cet auteur espagnol.

05/08/2020 (modifier)