Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Fleurdelys et Patacrac

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Les aventures amusantes de 2 mousquetaires sous le règne de Louis XIII


1454 - 1643 : Du début de la Renaissance à Louis XIII De cape et d'épée Journal Tintin

Fleurdelys et son compère Patacrac sont 2 mousquetaires au tempérament jovial qui accomplissent des missions pour le roi Louis XIII, mais aussi parfois pour le cardinal Richelieu. Dans leurs moments de détente, ils s'adonnent aux plaisirs de la table, aux sérénades pour de belles dames, ou à l'escrime. Fleurdelys est le blond rusé et fringant, tandis que Patacrac est le joufflu gaffeur qui courtise sans trop de succès la belle et dédaigneuse Artémise.

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 27 Août 2014
Statut histoire Histoires courtes 2 tomes parus
Couverture de la série Fleurdelys et Patacrac
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

22/03/2020 | Agecanonix
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Quelle joie, enfin un éditeur publie les aventures de cette petite série que j'adorais dans le journal Tintin lorsque j'étais enfant, et qui jusqu'ici, n'avait jamais fait l'objet d'une parution en albums. C'est une création de Luc Mazel qui a eu quelques personnages amusants dans Tintin, et qui a ici bénéficié de l'écriture souvent subtile de Vicq pour des récits courts de 6 à 8 pages ; la série est apparue dans le numéro 907 de Tintin en 1966 sous cette forme, et fera l'objet de 18 récits complets, 1 récit long et 11 planches-gag jusqu'en 1968. Le récit long "Fleurdelys contre les Pirates" paru en 1967 fait l'objet du tome 1 chez Pan Pan, tandis que le second tome reprend des récits courts. Après le dernier récit "la Botte de noeud-vert" en 1968, Mazel quitte le journal Tintin pour aller chez le concurrent Spirou et y créer "Caline et Calebasse" qui deviendra ensuite Les Mousquetaires (Caline et Calebasse), j'avoue que je lui en ai un peu voulu à l'époque de quitter Tintin pour créer une série identique, quand on est gosse, on comprend mal ces choses là. Toujours est-il que la bande qui s'appelait à l'époque "Fleurdelys" est le prédécesseur et la cousine de Caline et Calebasse qui était selon moi un peu plus enfantine ; le lectorat dans Tintin étant un peu plus âgé, "Fleurdelys" était certes humoristique et empilait les gags, mais possédait aussi un petit fond historique et s'adressait plus à un public d'ados. Pan Pan l'a retitrée "Fleurdelys et Patacrac" à juste titre parce que la bande qui fonctionne selon la bonne vieille formule du duo complémentaire, pense que les 2 compères ont autant d'importance l'un que l'autre, et je dirais même que Patacrac qui est l'élément comique du duo, a plus de répondant, c'est lui qui déclenche souvent les aventures, qui fait l'objet des gags et qui courtise la dédaigneuse Artémise, alors que Fleurdelys est le blond et sage mousquetaire sans histoire, il n'est pas fade mais il répare souvent les gaffes et bévues de son comparse. C'est un duo qui fonctionne un peu à l'image de celui d'Astérix et Obélix ou de Tanguy et Laverdure. "Fleurdelys" était selon moi, très drôle et assez subtile grâce aux idées de Vicq qui lançait les 2 mousquetaires dans le siècle de Louis XIII généreusement parodié, tout le monde était plus ou moins gentiment caricaturé, aussi bien le roi, la reine que le cardinal Richelieu ou ses gardes ; Vicq se servait du fond historique qu'il tournait en dérision en le parsemant de situations comiques et de duels d'escrime. Le dessin à la fois expressif et élégant de Mazel accentuait la drolerie tout en respectant costumes et jolis décors, avec notamment une bonne reconstitution de la Bastille. Voila donc une Bd de mes jeunes années que j'avais envie de faire connaitre sur BDT, et qui a fait partie de ces nombreuses séries humoristiques qui ont égayé les pages du journal Tintin à une époque d'insouciance, comme Bob Binn, L'Indésirable Désiré, Tim et Anthime, Strapontin ou Rataplan...

22/03/2020 (modifier)