Les Losers sont des perdants

Note: 2.33/5
(2.33/5 pour 3 avis)

Spécialisés dans les personnages de minables et d'abrutis, Pichelin et Guerse ont signé pour la revue Fluide Glacial ces histoires de poivrots chômeurs et désireux de le rester. A voir aussi : - Amour, sexe et bigorneaux - Les Aventuriers du Mékong


Les Losers Magazine Fluide Glacial Requins marteaux

4 copains, idiots, beaufs, alcoolos et paresseux, Guillaume, Marco, Pierre et le pire de tous, le comique extra-lourd de service, Jipé, sont au chômage depuis des années et n'ont aucune envie de retrouver du travail. Ils passent le plus clair de leur temps à claquer leur RMI au bar "Jour de Fête", bistrot tenu par le fourbe Philippe, qui les déteste mais ne peut se passer de la clientèle de poivrots aussi dépensiers qu'eux. Cet album regroupe 10 histoires parues dans le mensuel Fluide Glacial.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Octobre 2002
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Les Losers sont des perdants
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

29/01/2003 | Cassidy
Modifier


Par Thobias
Note: 3/5

Mouais. Sympatoche mais ça vole pas haut. Les personnages ne sont pas franchement attachants et l'humour est moyen sans être pourave. C'est assez répétitif à la longue: toujours les mêmes scènes de bistrot et les mêmes situations. Fluide glacial a fait 1000 fois mieux, plus percutant, plus drôle et mieux dessiné. C'est clair que c'est pas du Soeur Marie Thérèse des batignolles.

13/12/2014 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

Déjà j'aime pas trop le dessin. Les personnages des losers eux-mêmes sont assez moches. Bon, il y a une fille que j'ai trouvée mignonne dans une des histoires, mais globalement ce n'est pas le dessin de cette BD qui pourrait me permettre de l'apprécier. Puis ensuite vient le scénario. En gros, ça ressemble souvent à des brèves de comptoir. Les losers sont de vrais glandeurs, plus décidés à papoter et à se plaindre en se bourrant la gueule dans un bar qu'à agir. Ça donne des dialogues sur la vie et la société que je trouve peu originaux et pas vraiment drôles. Et puis il y a des personnages secondaires tel ce policier décidé à les arrêter à tout prix, eux ou leur barman favori, personnage que je trouve sans aucun intérêt et pas drôle du tout. Bref, c'est un style d'humour et d'histoire qui ne me plaît pas.

17/06/2004 (modifier)
Par Cassidy
Note: 2/5

Je voudrais pas jouer les vieux cons façon "c'était mieux avant", mais y a pas à dire, le niveau de Fluide a quand même sacrément baissé... Pichelin et Guerse ne sont pas les plus mauvais de la nouvelle génération, mais c'est pas eux qui feront oublier Gotlib, Goossens, Blutch ou Raynal ! "Les Losers sont des perdants" fait sourire, mais sans plus ; dans le genre "rions autour d'un sujet grave comme le chômage", c'est loin de valoir ce qu'a fait Tronchet avec des albums comme "Pauvres mais fiers".

29/01/2003 (modifier)