Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Minecraft - La BD officielle

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Minecraft est le jeu vidéo le plus vendu de tous les temps et il est disponible sur toutes les plateformes (PC, Switch, PS4, etc.). Cette première adaptation officielle en comics s'adresse à tous les publics.


Dark Horse Comics Fanas de Jeux video

Tyler est un garçon comme les autres qui a toujours vécu dans la même ville. Mais un jour, ses parents déménagent... Heureusement, il peut compter sur son groupe d'amis qu'il retrouve dans le monde de Minecraft ! Ensemble, ils partent à l'aventure pour la quête ultime de l'Overworld : voyager jusqu'à l'End pour tuer l'Ender Dragon !

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Traducteur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 30 Octobre 2019
Statut histoire Série en cours 2 tomes parus
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Minecraft - La BD officielle
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

13/12/2019 | Erik
Modifier


L'avatar du posteur PseudoRandom75

Cela fait pratiquement 7 ans que je suis une véritable fan de l’univers Minecraft avec tous ses cubes, ses monstres cultes tel que le creeper et des serveurs avec des mini jeux plus amusants les uns que les autres. J’ai été curieuse de voir cet univers en format BD. Alors déjà premier point il n’y a aucune explication pour les gens ne s’y connaissant pas à Minecraft, on vous balance des tas de noms de monstres, vous risquez sûrement d’être un peu paumé au début de la BD. L’histoire raconte celle d’un garçon d’environ 14 ans nommé Tyler qui a déménagé à l’autre bout du pays et qui se retrouve dans une école assez stricte. Les week-end il retrouve son ancienne bande de potes sur Minecraft. J’aime beaucoup comment la Bd explique que les jeux vidéos ne sont pas forcément une mauvaise chose et oui, grâce à eux certains peuvent rester en contact malgré la distance qui les sépare. J'ai vraiment l’impression que c’est un des petits messages que la BD voulait faire passer aux parents, si des parents la lisent, car oui le scénario est vraiment très enfantin, alors il se lit de manière agréable et sans prise de tête mais ne vous attendez pas à un grand scénario digne d’un Tintin par exemple, on est clairement dans une BD pour un public entre 8 et 14 ans. Les dessins sont vraiment bien fichus, les décors sont très beaux. La chambre de Tyler est par exemple remplie de petits détails très sympathiques qui font plutôt vrais. Les décors minecraftiens du serveur sont aussi très joliment représentés. Mais petit détail étrange, ce sont les personnages, ils ne sont pas carrés... pour une adaptation de Minecraft c’est assez étonnant, mais bon ils sont expressifs et mignons donc on va passer outre ! Mais pour moi le plus grand point positif sont les personnages. J’ai surtout aimé le duo des deux filles, attachantes et mignonnes ensemble, elles sont aussi très dynamiques ! Tyler est lui aussi très intéressant. En effet il est le plus doué en combat des deux pour ce qui est des garçons, Evan est sympa avec un bon design, mais Tobi quant à lui est assez passable, aussitôt vu, aussitôt oublié .... Il fait quelques gags mais rien de folichon, il est le personnage de trop dans la bande pour moi, je ne me souviens même pas d’une réplique qu'il aurait pu dire. Mais sinon la fin est cool, surtout un petit détail qui m’a plutôt surprise dans le bon sens ! Le monde commence à être plus ouvert c’est bien. Pour conclure, une bonne petite BD, des bons personnages, mais un scénario un peu trop enfantin.

27/12/2019 (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

Minecraft est certainement l’un des jeux ayant marqué la dernière décennie comme le plus vendu au monde. Mon plus jeune fils en était totalement fou. Voilà que la bd officielle inspirée de ce jeu est sortie pour Noël dans un esprit mercantile des plus évidents. Évidemment, je n’avais pas trop le choix pour l’achat. On peut se poser la question de savoir pourquoi une parution aussi tardive alors que ce jeu semble aujourd’hui un peu dépassé par d’autres qui prennent le relai. Le graphisme s’inspire du jeu avec ses petits carrés qui forment le paysage. On va suivre une bande de jeunes gens qui se lancent des défis dans ce monde virtuel. Ma foi, ce n’est pas trop mon truc. J’ai trouvé cette aventure trop enfantine, sans aucune surprise, ni subtilité. Bref, un vrai produit marketing pour satisfaire une demande de fans.

13/12/2019 (modifier)