Waldo

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

Probablement le première BD policière sans personnage visible sur la page !


D'abord un mort, puis beaucoup d'autres... Le lecteur doit chercher les liens entre les personnages, le lieux, les faits. Une sorte de jeu de piste où les indices sont dans mes dialogues...

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 27 Juin 2019
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Waldo
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

30/11/2019 | Canarde
Modifier


Par Canarde
Note: 4/5 Coups de coeur du moment
L'avatar du posteur Canarde

Un défi aux principes de la BD, vraiment sympathique : comment nous rendre des personnages attachants sans jamais qu'on puisse voir ni leur visage ni même leur silhouette ! C'est donc une histoire de meurtre(s) où l'on ne voit ni les morts ni les vivants. En revanche, on entend. Pas d'enquêtes, pas de policiers ni de sang, mais des indices, posés ça et là dans les conversations, qui amènent le lecteur à comprendre qui sont les personnages, leurs liens entre eux, leurs motivations , leur histoire. Oui mais que voit-on alors ? Tout simplement les maisons où ont lieu les dialogues, presque toujours vues de l'extérieur. Bref, l'idée est intéressante et le résultat réussi : 1. de bons dialogues, drôles et qui font avancer l'histoire, avec une couleur de bulle pour chaque personnage (on n'est pas perdu). 2. le dessin des maisons où ont lieu ces conversations. Expressif et coloré, avec des effets de répétition, de déformation, il nous ouvre l'imaginaire sur l'histoire des personnages. 3. un scénario et un découpage efficace. La présence de la radio permet de faire entrer les éléments qui n'auraient pas de sens dans les dialogues et relie les maisonnées dans une même écoute. Un petit plus : la préface de Fabcaro met en appétit, et le format, 17,5/24cm, est parfait pour lire au lit !

30/11/2019 (modifier)