Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Black Mary

Note: 2.56/5
(2.56/5 pour 9 avis)

Lorsque Mary n'était qu'une femme prisonnière de ses sentiments, la vengeance était son unique but. Mais celle qui est devenue Black Mary a d'autres idées en tête. Conquérir le pouvoir, régner sans partage sur les bandes de malfrats et faire main basse sur Dortwick.


1872 - 1899 : de la IIIe république à la fin du XIXe siècle David Chauvel Ere Victorienne

Lorsque Mary n'était qu'une femme prisonnière de ses sentiments, la vengeance était son unique but. Mais celle qui est devenue Black Mary a d'autres idées en tête. Conquérir le pouvoir, régner sans partage sur les bandes de malfrats et faire main basse sur Dortwick. Face à elle, un homme, le chef de la confrérie la plus puissante de la ville et dont personne n'a jamais vu le visage... Le duo Chauvel/Fagès exprime avec cette série toute l'étendue de son talent.

Scénariste
Dessinateur
Coloristes
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution Mai 1993
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Black Mary
Les notes (9)
Cliquez pour lire les avis

27/05/2002 | ThePatrick
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

Le premier tome est celui qui m’a paru le plus intéressant. L’histoire se déroule dans une ville anglaise de la fin du XIXème siècle, et est centrée sur les bas-fonds, les quartiers du genre du Whitechapel londonien, dans une ambiance proche de celles décrites par Dickens. On y suit les aventures d’une jeune femme dans un milieu violent et machiste, celui du crime organisé, avec une sorte de « cour des miracles » qui doit plus à Hollywood ou à « Angélique marquise des anges » qu’à une quelconque réalité je pense. Mais le récit souffre de trop de défauts pour que je m’y retrouve. D’abord je n’ai pas été convaincu par l’utilisation de plus en plus appuyée de fantastique (dans le deuxième tome surtout). De plus, le personnage de Mary est improbable dans ce contexte – sa prise de pouvoir ne l’est pas beaucoup plus. Reste le dessin, qui est classique, assez daté, mais conforme aux canons de la collection Graphica. C’est en tout cas une série qui est dispensable. Un emprunt – comme cela a été mon cas – est bien suffisant. A noter que la série semble avoir été abandonnée, puisque le deuxième tome ne conclut pas l’intrigue. Mais cela ne me frustre qu’à moitié, car je n’avais pas accroché à cette histoire. Je m’aperçois en postant l’avis qu’un troisième tome est paru, clôturant l’intrigue. Ce qui remet en cause mon dernier paragraphe, mais pas le reste et mon ressenti général.

23/11/2018 (modifier)
L'avatar du posteur Agecanonix

Heureusement que je n'ai pas eu à attendre plus de 10 ans pour lire ce tome 3, j'ai pu donc lire la série d'un seul coup, mais si c'était le cas, j'aurais sûrement noté plus bas. J'ai commencé cette lecture sur la foi de son dessin que j'ai trouvé agréable et de belle tenue, sans savoir à quoi m'attendre (parfois, j'aime bien aller à l'aveugle comme ça, mais faut quand même se méfier). Le dessin est même encore mieux dans le tome 3, plus appliqué, très fin , il ressemble un peu au style de Stalner. Les 3 premières pages du tome 1 qui sont muettes, aidée d'une mise en page composée de plans efficaces, mettent tout de suite dans l'ambiance, même si je ne comprenais pas la signification du prologue qu'on comprend plus tard dans le récit. C'est une sorte de polar historique avec une bonne description du mode de vie anglais dans une ville portuaire à la population grouillante et sordide dans cette fin de XIXème siècle. Mais le personnage d'Evrard surgit un peu trop vite sans qu'on sache qui il est est avant, au lieu de céder à ces cauchemars de pirate qui ne servent à rien, sinon à alourdir une histoire qui n'en a pas besoin, je trouve que Chauvel aurait pu mieux développer ce personnage. Et puis ça bascule dans le fantastique dès le tome 2, c'est un changement de rythme et de progression un peu soudain, d'autant que j'aimais bien le tome 1 avec cette sorte de cour des miracles anglaise rassemblant toute la chienlit du crime. Et le tome 3 change encore plus le rythme et le ton de la bande, si c'était pour en arriver là, les auteurs auraient mieux fait de ne pas attendre 10 ans et offrir quelque chose qui s'accorde mieux au récit précédemment développé. Je note en plus une faute grave dans cet album, que j'ai déjà constatée dans d'autres Bd : il est fait mention du mot "repère" au lieu de "repaire", c'est très différent et ça fausse le sens donné à la situation, un repère étant un jalon qui aide à se diriger alors qu'un repaire est un coin où se planquer... je trouve ce genre de faute impensable dans une Bd. Mais ce qui achève un peu l'intérêt de cette histoire, c'est la fin un peu rapide qui aurait pu être évitée si certaines scènes inutiles avant n'avaient pas pris autant de place, que de gâchis ! Un triptyque qui mérite seulement d'être lu en bibli.

28/09/2016 (modifier)
Par Gaston
Note: 2/5
L'avatar du posteur Gaston

Je n'ai accroché qu'au premier tome qui n'est pourtant pas génial. Le scénario est lent, mais le fantastique retenait mon attention. Je fus donc très déçu en lisant la suite. Le fantastique n'est jamais expliqué et au final ne sert pas à grand chose. À la place, j'ai eu droit à une historie de pègre. J'aime bien les récits de ce genre, mais ici je n'ai pas accroché. J'avais l'impression d'avoir déjà lu le récit une dizaine de fois. Et puis je n'aime pas trop la transition entre le premier et le deuxième tome qui se passe à deux périodes différentes. Ça coupe trop brusquement et le rythme en souffre selon moi.

02/08/2011 (modifier)
Par Erik
Note: 2/5
L'avatar du posteur Erik

La lecture de Black Mary est très facile en partie grâce à une absence de narration. La mise en image est donc parfaitement fluide. Le dessin est correct mais sans plus. Qu'est ce qui cloche alors ? Nous avons une histoire concentrée sur une héroïne du prénom de Mary qui a bien caché son jeu au premier tome et qui devient un véritable caïd oeuvrant à une unification des confréries de brigands pour lutter contre les forces de l'ordre à la solde des bourgeois. On aura tout vu ! Bref, c'est pas crédible pour un sou et cela manque singulièrement de subtilité. A partir du second tome, il y aura même une introduction du fantastique mais assez maladroite. Nous n'aurons d'ailleurs pas les réponses au mystère soulevé par la présence du garçon invisible à la fin du troisième tome. On devine juste les contours d'un énième pacte avec le diable. Rien de nouveau donc. Ce qui m'a fait franchement fait hurler de rire, c'est le dos du troisième et dernier tome où on peut lire que ce récit palpitant fait de Black Mary un grand polar historique. Ah bon... tant que ça ? Il est vrai qu'après avoir fait preuve de tant d'immoralités en assassinant des pauvres gens innocents, voilà que notre charmante héroïne se met en tête avec son ridicule chapeau de pirate de défendre la condition ouvrière. Franchement pathétique ! Une artificialité du scénario qui aura fini par couler la série... Notez également que le troisième tome aura mis 12 ans à combler l'impatience de ses fans. Je dirai que c'est plutôt un manque de respect par rapport au lecteur. Mais comme dit le proverbe, mieux vaut tard que jamais !

12/05/2008 (MAJ le 12/05/2008) (modifier)
Par pol
Note: 3/5
L'avatar du posteur pol

Attiré par le nom de Chauvel sur la couverture je me suis lancé dans la lecture de Black Mary. En refermant le 2e tome je dois dire que je suis un peu déçu. Est c'est plutôt un 2,5 qu'un bon 3 que je lui attribue. Les dessins ne m'ont pas enthousiasmé, et la coloration n'arrange rien à cette impression. L'histoire n'est pas extraordinaire, mais elle se lit bien et vite. C'est surtout la fin du tome 1 qui est pas mal, car elle est plutôt inattendue et surprenante. Elle donne en tout cas bien envie de lire la suite dans laquelle l'histoire prend une tournure assez différente et moins intéressante à mes yeux. Ca tourne autour d'une guerre de gangs, on joue avec des éléments mystérieux (personnages, rêves, ...) J'aurais été curieux de connaître la fin, malheureusement le tome 2 ayant déjà plus de 10 ans, il faut bien se rendre à l'évidence : le 3 ne verra jamais le jour.

25/06/2006 (modifier)
Par Spooky
Note: 3/5
L'avatar du posteur Spooky

Mon avis rejoindra celui de Ro. Je n'ai lu que les deux premiers tomes (le troisième, à mon avis, ne sortira jamais). Je ne savais pas trop à quoi m'attendre en ouvrant cette BD, et je dois dire que j'ai été un peu surpris par l'histoire. Son déroulement, la façon dont Chauvel découpe l'intrigue... Mais on est loin de la maîtrise des séries qu'il réalisera par la suite. Le dessin de Fages est assez bon, mais souffre d'une mise en couleurs assez déplorable, qui gâche pas mal le plaisir visuel... La description des gangs victoriens est assez intéressante, mais on n'apprend quand même pas grand-chose. Le tome 2 est assez intrigant de par l'orientation fantastique que prend l'histoire, mais il est plutôt décevant de ne pas pouvoir lire la suite... Ceci dit, ça se lit plutôt pas mal, d'où ma note.

17/07/2005 (modifier)
Par Ro
Note: 2/5
L'avatar du posteur Ro

J'ai lu les 2 premiers tomes de cette série. A la lecture du premier tome, je ne savais pas du tout à quoi m'attendre. On y suit des combats de gangs dans les bas-fonds du Londres Victorien et en parrallèle les pérégrinations d'une jeune femme fragile et perdue au milieu de tout ça. Le thème et l'histoire en elles-mêmes ne m'intéressaient pas particulièrement, mais ne sachant rien du scénario à l'avance, j'avoue avoir été surpris par la fin de ce tome 1. Donc, en lui-même, ce tome 1 est pas mal et surprenant par sa fin. Mais ensuite, voilà, ce n'était en fait que l'introduction d'une série, et le tome 2 part déjà dans la vitesse de croisière de l'histoire. Et.. bon... Ben, cette univers de guerre de gangs, de caïds de la pègre, ça ne m'intéresse pas franchement. Or, au delà de son héroïne, Black Mary n'apporte pas grand chose de plus à ce thème. Donc, je trouve personnellement la série en elle-même plutôt bof.

31/03/2004 (modifier)
Par okilebo
Note: 3/5

Voici encore une série Glénat qui a avorté.Il fut un temps où c'était chose courante .Apparemment, ils se sont calmés mais quel gachis! Black Mary a tout pour être une bonne série. ( je n'ai lu que le tome 1, également! ). Tant pis !

09/06/2002 (modifier)

(Je n'ai lu que le tome 1) Histoire sur fond de voleurs et de vengeance, Black Mary est un album sympathique sans être extraordinaire. L'histoire est bien menée, en parallèle d'un inquiétant rêve que fait le chef dêchu des brigands, ancien pirate, et qui aboutira à la fin.

27/05/2002 (modifier)