Trafalgar

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Retour sur la bataille de Trafalgar, qui deviendra la plus grande victoire de la Royal Navy et ruinera définitivement les ambitions maritimes de Napoléon.


1799 - 1815 : Le Premier Empire - Napoléon Bonaparte Océan Atlantique Vieux gréements

1805. Napoléon Ier a le projet de mener la guerre sur les terres mêmes de son éternel ennemi. Un plan audacieux pour l’empereur, car s’il lui est simple de rassembler des troupes en nombre sur les côtes de la Manche, faut-il encore réussir débarrasser les eaux de cette dernière de toute présence de vaisseaux anglais, au risque sinon de voir son projet prendre l’eau. C’est au vice-amiral de Villeneuve que revient la tâche ardue d’attirer la Royal Navy loin de ses côtes pour libérer le passage. Malheureusement pour l’empereur, son plan échoue. Il doit faire lever le camp à ses troupes pour les envoyer à l’est de son empire où la guerre menace et la Royal Navy n’a pas été abusé. Pis, la flotte franco-espagnole commandée par de Villeneuve, pourchassée par Horatio Nelson, s’est réfugiée à Cadix. La confrontation semble inévitable car l’amiral français reçoit l’ordre d’appareiller, de forcer le blocus anglais et se rendre au large de l’Italie pour soutenir les troupes de l’Empereur. S’il ne s’exécute pas, c’est le limogeage et le déshonneur. Après bien des hésitations, le vice-amiral de Villeneuve ira à la rencontre de son destin, persuadé qu’il peut vaincre. Il connaît tout de Nelson, sa flotte est supérieure en nombre et ses vaisseaux n’ont rien à envier aux Anglais. Mais l’amiral français a oublié que la puissance d’une flotte ne se trouve pas que dans les canons et le gréement des vaisseaux... La bataille de Trafalgar deviendra ainsi la plus grande victoire de la Royal Navy et le pire affront pour la marine française.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 15 Mars 2017
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Trafalgar
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

27/10/2019 | Mac Arthur
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

Trafalgar est bien plus une évocation historique du contexte qui entoure la bataille navale qu’une description de la bataille en elle-même. Le nombre de planches consacrées au combat naval est en effet des plus restreints (4 planches en comptant large) mais j’ai quand même trouvé cet album intéressant et instructif. La précision historique me semble manifeste, le contexte général est bien expliqué et la narration est agréable. En utilisant des personnages de fiction, Jean-Yves Delitte parvient à romancer quelque peu son récit. Les précisions historiques nous sont parfois fournies d’une manière un peu artificielle mais ce n’est pas trop gênant. Le dessin de Denis Béchu est assez proche de celui de Jean-Yves Delitte… A un point tel que j’ai cru au début que c’était Delitte qui en était l’auteur, m’étonnant de ses encrages parfois fort prononcés. Si vous aimez ce genre de rapide survol historique (la bd fait 46 planches, ce qui est très court pour une évocation en profondeur), cet album vaut le coup d’œil. Il est soigné et instructif. Sinon, passez votre chemin, car d’un point de vue purement ‘divertissement’ cela reste fort chiche.

27/10/2019 (modifier)