Marius

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

La trilogie marseillaise de Pagnol adaptée en BD.


1930 - 1938 : De la Grande Dépression aux prémisces de la Seconde Guerre Mondiale Adaptations de pièces de théâtre Marcel Pagnol Marseille Nouveautés BD, comics et manga Vu au cinéma

Marius, le fils de César le cafetier du bar de la Marine, passe son temps à admirer les bateaux qui font escale dans le Vieux Port. Il ne vit que pour une seule chose : embarquer sur un navire et partir pour des pays lointains. Il est tellement obnubilé par cette idée qu’il ne voit même pas l’amour que lui porte Fanny, la marchande de coquillages, depuis l’enfance. Pour attirer son attention, Fanny décide de le rendre jaloux et se laisse courtiser par le vieux Panisse, ami de César. Mais si Marius aime lui aussi Fanny en secret, il ne peut faire taire son désir du grand large.

Scénaristes
Auteur oeuvre originale
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 06 Novembre 2019
Statut histoire Série en cours (prévue en 2 tomes) 1 tome paru
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Marius
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

25/10/2019 | Ro
Modifier


Par Ro
Note: 3/5
L'avatar du posteur Ro

"Panisse, tu me fends le coeur !" Voilà bien tout ce que j'avais retenu du film de Marcel Pagnol, Marius, premier de sa trilogie marseillaise que j'avais vu étant trop jeune. Il n'empêche que c'est l'un des grands classiques de l'auteur et je suis heureux de le voir enfin adapté en BD par Serge Scotto et Eric Stoffel puisqu'ils avaient déjà si bien adapté les autres oeuvres du fameux écrivain et cinéaste provençal. Graphiquement, Sébastien Morice fait du beau boulot. Le vieux port de Marseille de 1930 est magnifiquement rendu. Cela fleure bon le soleil et l'accent de la Provence. Chose amusante, il est très fidèle au visuel du film de Pagnol, que ce soit pour les décors ou pour les personnages. On pourrait presque reconnaître les acteurs de l'époque, ou en tout cas leur physique et leurs costumes. Les couleurs sont élégantes, elles aussi, même si je trouve qu'elles sont un peu trop monochromatiques dans leurs tons, ce qui réduit l'impact visuel à mes yeux. La mise en scène est aussi réussie. L'album se lit très agréablement, avec le sourire voire même le rire tant les dialogues et les personnages de Pagnol sont pleins d'humour. Il y a une vraie tendresse pour l’atmosphère marseillaise de l'époque. Deux petites choses me chagrinent cependant avec le premier tome. La première, c'est que malgré 46 pages bien remplies, l'intrigue avance peu et donne l'impression qu'il ne s'est pas passé grand chose en tout en album. La seconde est qu'on ressent mal les sentiments du fameux Marius. Sa scène de jalousie est manifeste mais sonne presque faux en comparaison de son apparente indifférence amoureuse des pages précédentes, et je n'arrive pas non plus avec les pages de cette BD à ressentir véritablement sa passion pour la marine. Pourtant c'est bien là l'un des axes principaux de l'intrigue de la pièce et du film donc c'est un peu dommage. Mais je garde très bon espoir que la suite finisse de me convaincre et me fasse relever ma note.

25/10/2019 (modifier)