Starr le tueur

Note: 4/5
(4/5 pour 1 avis)

C'est l'histoire d'un héros musculeux dans un monde barbare, une sorte de cousin de Conan


Marvel

Len Carson est un ancien auteur de pulps sur le déclin qui rêve d'être un grand écrivain, mais rien n'aboutit, il décide donc de revenir à l'une de ses créations : Starr, un guerrier musculeux impulsif et violent. Mais soudain, son personnage fait irruption dans la vie de Carson, et l'auteur se retrouve propulsé dans le monde barbare de son héros.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 06 Février 2019
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Starr le tueur
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

09/10/2019 | Agecanonix
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Découvrir un nouveau Corben est toujours un plaisir, et avec cet album, je suis pleinement satisfait. Il reste le maître américain de l'horreur et du fantastique, et avec cette version d'un héros qui n'est pas une de ses créations, Corben reste fidèle à son style : personnages stéréotypés, dynamique des scènes d'action, héros musclé dans le style de Den, monde barbare assez glauque, science des cadrages, couleurs flashantes etc... le dessin de Corben est toujours aussi explosif, ce comics lui permet de mettre en valeur sa fascination des corps musculeux et sa violence gore dans un cocktail très plaisant de fantasy, d'aventure et d'érotisme. Ce personnage de Starr the Slayer est à l'origine une création du duo Roy Thomas et Barry Smith, créateurs de Conan chez Marvel, parue en 1970 dans le comic book Chamber of Darkness ; au départ, ils ne savaient pas trop si le projet allait plaire à Marvel, ils ne publieront qu'un petit récit sans suite avant de se tourner vers Conan, mais le personnage de Starr semble une alternative intéressante à celui de Conan, et Marvel décide de l'inclure à son écurie, d'autres auteurs reprendront la série. Il s'agit ici d'une reprise de ce héros parue en 2009 dans Marvel Maxi, l'album contient 4 épisodes d'une mini-série parue aux Etats-Unis. Starr évolue dans un univers de fantasy autour de la cité de Zardath, mais c'est une série B totalement décomplexée, au ton beaucoup plus bourrin que dans Conan ; Starr n'est pas un héros parfait, il a des maladresses et des défauts, c'est limite un loser mais qui fracasse quand même des tronches et qui pourfend plein de guerriers stupides, il lutte contre Trull un sorcier qui est un très bon méchant, bien élaboré. La série s'écarte du ton plus sérieux que l'on trouve chez Conan, pour glisser vers une approche un peu parodique, un peu comme avec la Bd Krän qui est une vraie parodie comique de l'univers fantasy. Le grand intérêt vient évidemment de Corben et de son dessin, c'est un comics très agréable qui remplit parfaitement son rôle de lecture de détente fun, et rien d'autre.

09/10/2019 (modifier)