Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire - Commander en ligne : pourquoi BDfugue ?

Tantale et autres mythes de l'orgueil

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Les hommes ont la fâcheuse tendance de se prendre pour des dieux, mais les vrais dieux sont là pour le leur rappeler.


Au temps de la Grèce Antique Auteurs espagnols La BD au féminin Mythologie

Ixion n’a qu’un seul rêve : épouser la belle Dia. Pour cela, il devra honorer le souhait du père de Dia, Eionée et lui donner une belle et confortable dot de mariage. Ixion accepte et les noces sont magnifiques au palais de Thessalie. Les mois passent et le couple est heureux et vit pleinement leur amour. A tel point qu’un enfant nait de leur union. Cependant, Ixion n’a toujours pas respecté sa promesse. Eonée lui envoie régulièrement des missives pour lui demander d’honorer sa dette. Dia ne comprend pas pourquoi son père lui écrit régulièrement, mais Ixion sait lui mentir et lui fait croire que son père lui demande des conseils. Déterminé à se débarrasser de ce poids, il convie Eonée à manger avec eux. Le vieillard est tout heureux de retrouver sa famille et rappelle à Ixion qu’il lui doit encore une belle somme d’argent. Ixion lui affirme que la dette est un problème qui va être réglé tout de suite. Alors qu’Eonée marche vers lui, il tombe dans un trou et des charbons ardents lui brûlent atrocement la peau. Il meurt rapidement alors que sa fille Dia ne soupçonne pas une seconde ce qui se passe non loin de chez eux. Ixion est désormais tranquille mais les Dieux ont tout vu, du haut de l’Olympe. Athéna s’offusque de cet acte lâche et barbare. Héra crie au scandale en rappelant à son mari qu’il s’agit d’un des crimes les plus atroces : le parricide ! Zeus est également choqué et prend une décision sévère : Ixion va subir un châtiment qui lui rappellera tous les jours la gravité de son crime.

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 03 Avril 2019
Statut histoire Histoires courtes 1 tome paru
Couverture de la série Tantale et autres mythes de l'orgueil

21/09/2019 | Erik
Modifier


L'avatar du posteur Agecanonix

Contrairement aux autres de la collection la Sagesse des Mythes, cet album ne raconte pas une histoire mais 3 histoires qui à défaut de ne pas mériter un album entier, auraient mérité un meilleur traitement. Je ne me rappelais que trop vaguement l'histoire d'Ixion ; en relisant mes dictionnaires de Mythologie grecque, je me suis vite remémoré ce sinistre personnage, capable non seulement d'un parjure mais surtout d'un crime odieux. Il est le premier homme à verser le sang d'un membre de sa famille, considéré un peu comme le "Caïn grec", il est même à l'origine des Centaures qui seraient nés de son union avec un ersatz de la déesse Héra fabriqué par Zeus qui voulait voir jusqu'où il pouvait aller en séduisant Héra. J'ignore pourquoi les auteurs s'ingénient à appeler Eionéus le beau-père d'Ixion, alors que la Mythologie le nomme Déionée. L'histoire que je connaissais le mieux est celle de Tantale, dont le nom est passé en expression proverbiale (un "supplice de Tantale") et qui fait l'objet de l'illustration de couverture. Tantale a eu le malheur de défier les dieux en se prenant pour l'un d'eux et en leur servant comme plat d'un festin, son propre fils Pélops ; ce qui est curieux c'est qu'il était un fils de Zeus, mais ce dernier n'hésita pas sur son châtiment qui fut à la hauteur de son abominable forfait. Enfin, on a le récit de Phaéton, fils d'Hélios le dieu soleil, qui voulut conduire le char de son père dans la voûte céleste et qui prit peur en affolant les chevaux, ce qui entraina une ouverture dans cette voûte qui devint la Voie lactée ; Zeus fut obligé de le précipiter hors du char, le corps enflammé. Pleuré par ses soeurs les Nymphes, elles furent transformées en peupliers... je connaissais aussi cette histoire. Tout ce que je viens de relater n'est conté qu'à moitié et à moitié montré, c'est dommage, ces 3 récits s'ils sont intéressants par leur symbolique, sont traités de façon trop imparfaite, trop abrégés, trop expédiés, sans doute que 2 récits auraient été préférables, et le troisième aurait pu être traité avec un autre dans un autre album, c'est pas ce qui manque dans la Mythologie où plusieurs mortels ont eu le suprême défaut d'orgueil en voulant imiter les dieux de l'Olympe, on l'a vu avec Icare et surtout Prométhée. Mais cet album a le mérite de délivrer une morale en montrant que les dieux ne s'en laissent pas conter, qu'il est hasardeux de les défier et que leurs châtiments peuvent être terribles, l'orgueil, la vanité sont des défauts humains qui ont causé bien des ennuis et des tragédies dans l'histoire de l'humanité, c'est ce qu'il faut retenir de cet album qui n'est pas si mal, à part la briéveté des narrations. Au niveau graphique, Duarte est un bon dessinateur, il a déjà bossé sur Héraclès, même si j'ai trouvé son dessin un tout petit peu moins appliqué et avec un trait moins puissant que sur Maxence.

07/04/2021 (modifier)
Par Erik
Note: 3/5
L'avatar du posteur Erik

La collection la sagesse des mythes de Luc Ferry nous avait habitué à franchement mieux. C'est vrai que c'est un peu mince à se mettre sous la dent mais bon, on fera avec. On va avoir droit à trois histoires dans une seule sans découpage particulier. On commence par Ixion qui va commettre un parricide par pêché d'orgueil. Il y aura ensuite le récit consacré à Tantale, roi de Phrygie qui va pousser le bouchon assez loin en servant aux Dieux les morceaux de son propre fils en croyant les duper. Enfin, on aura droit aux caprices du jeune Phaéton qui a voulu prendre la place de son père Hélios aux commandes du char du dieu-Soleil et il ne fera pas mieux que la belle Daenerys Targaryen. Le point commun est l'orgueil de ces hommes qui veulent se conduire en l'égal des dieux. La moralité nous impose de rester à notre place dans cette société. Ce genre d'ambition suprême peut en effet s'avérer fatal. Bref, une moralité qui ne pousse pas vraiment à aller de l'avant. Comment aurait donc fait alors Jupiter ? On peut trouver toutefois un intérêt à lire ces histoires un peu méconnues sur des personnages secondaires de la mythologie grecque.

21/09/2019 (modifier)