Entrez dans la danse

Note: 4/5
(4/5 pour 3 avis)

Après sa magistrale adaptation de Charly 9, Richard Guérineau met à nouveau son talent au service de l’oeuvre de Jean Teulé pour donner chair à cette incroyable épidémie de danse survenue il y a 500 ans à Strasbourg.


1454 - 1643 : Du début de la Renaissance à Louis XIII Grand Est Mirages Nouveautés BD, comics et manga

Strasbourg, juillet 1518. La ville est soumise depuis quatre ans aux pires calamités. La sécheresse, les grands froids, la famine, la maladie… C’est ce qui explique pourquoi Enneline est allée précipiter son enfant depuis le pont au Corbeau. Ça et la folie de la danse qui s’est saisie d’elle tout de suite après. Nombreux furent ceux à entrer dans la danse à sa suite… certains jusqu’à la mort.

Scénariste
Auteur oeuvre originale
Dessinateur
Coloriste
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 28 Août 2019
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Entrez dans la danse
Les notes (3)
Cliquez pour lire les avis

11/09/2019 | Mac Arthur
Modifier


Par LuluZifer
Note: 4/5
L'avatar du posteur LuluZifer

Je vais peut-être faire une 'redit' mais oui toujours un grand plaisir de lire une nouvelle adaptation BD des romans de Teulé. Le duo d'ailleurs TEULÉ/GUÉRINEAU fonctionne super bien. Bien que je sois grandement fan du travail de Luigi Citrone sur l'adaption du Je, François Villon que je trouve merveilleuse et limite être un chef d'oeuvre ! Disons-le quand même tout de suite "Entrez dans la danse" est un récit assez court, comme le roman d'ailleurs, et Guérineau arrive en quelques pages à vraiment faire transparaître l'âme de ce que raconte Teulé en bien plus de pages. Ça, c'est très fort ! Nous sommes à Strasbourg, Au XVIe siècle, les temps sont durs. Entre le peu à manger et la menace de l'invasion turque qui pèse sur la ville, les gens meurent de faim et en bouffent même leurs enfants. Jusqu'à ce qu'une jeune femme pète les plombs et se mette à danser. Et à danser, en entraînant toute la populace. Au milieu de tout cela se mêlent les politiques et les religieux (qui sont complètement à coté de la plaque). Et un drame inqualifiable intervient ! Teulé est extrêmement doué pour mettre en avant le côté cynique de l'Histoire. C'est toujours précis, bien documenté et il a son humeur décapent qui match à chaque fois. Cette histoire d'ailleurs est complètement dingue et véridique. Les tenants et aboutissants n'ont d'ailleurs jamais été résolus. Et c'est ce que Guérineau fait bien transparaître dans son adaptation. Avec parfois des planches mystiques et totalement superbes. Mais le tout résonne dramatiquement dans notre âme car c'est ignoble ce que les Strasbourgeois vont vivre. C'est crade et ordurier. Entre émotion, dégoût, colère face aux religieux et rires 'Entrez dans la danse' se place à la même position que le roman de Teulé. C'est bien et on en redemande !

04/10/2019 (modifier)
Par PAco
Note: 4/5
L'avatar du posteur PAco

C'est toujours un plaisir que de retrouver ce duo d'auteurs qui aborde l'histoire d'une manière assez rafraichissante. Pas spécialement adepte des récits historiques un peu trop pointus et arides à mon goût, j'aime l'équilibre trouvé par Jean Teulé et Richard Guérineau pour nous narrer des moments de l'histoire ou nous conter la vie de personnages toujours un peu décalés. Dialogues et dessins sont ciselés dans ce but avec finesse, et du coup l'Histoire m’apparaît beaucoup plus digne d'intérêt. Après Charly 9 et Henriquet, l'homme-reine, c'est ce fait historique des plus hallucinant se déroulant à Strasbourg au début du XVIe que nous propose notre duo d'auteur : imaginez que la population de cette ville importante se mette à danser, danser, danser, sans pouvoir s'arrêter pendant des jours et des jours... Bon il faut dire que la population est depuis quelques temps soumise à rude épreuve : famine, récoltes réduites à rien à cause des aléas climatiques, maladies et guerre... C'est vrai qu'ils cumulent... Mais de là à rendre à moitié folle une population de grande ville pour se mettre à danser sans pouvoir s'arrêter, l'anecdote historique laisse pantois, oscillant entre le rire et les larmes. Car si les autorités prennent tout ça un peu à la légère au début, la contagion du phénomène va vite devenir une priorité ! Qui du clergé, des médecins et autres astrologues pourra sortir le malheureux maire de Strasbourg de cette folie ? L'Eglise va d'ailleurs en prendre pour son grade (à juste titre dirais-je...), Jean Teulé n'usurpe pas sur ce coup son titre de bouffe-curé ! Voilà en tout cas un album qui se lit d'une traite et met le doigt sur un moment de l'histoire que je ne connaissais pas. Les deux auteurs ont su trouver un angle tragi-comique parfait pour ce "fait divers" des plus troublant. Encore un très bon album !

30/09/2019 (modifier)
L'avatar du posteur Mac Arthur

Richard Guérineau adapte à nouveau un récit de Jean Teulé… et une fois de plus l’osmose est parfaite entre ce trait à la fois réaliste et caricatural de l’un et cette histoire à la fois historique et effarante d’épidémie dansante telle que racontée par l’autre. Et Jean Teulé ne se gêne pas pour écorcher la très sainte Eglise au passage, seul véritable méchant de cette histoire. Pour le reste nous naviguons entre l’horreur et le rire (le second étant souvent provoqué par le premier), entre le magnifique et le grotesque. Nous suivons des personnages dépassés par les événements, impuissants, subissant mais non résignés. Les dialogues, résolument modernes, nous rendent ces personnages très proches. Le découpage de certaines planches (surtout dans les scènes de danse) est un régal pour les yeux. Tout est donc réuni pour nous faire passer un agréable moment de lecture. Ce livre instruit, touche et amuse… Que demander de plus ? Car, comme le dit très justement l'ammeister Drachenfels dans ce récit : "Erasme, s'il revenait à Strasbourg, en ferait une drôle de gueule au milieu de tous ces agités du cul !"

11/09/2019 (modifier)