Martin Bonheur

Note: 3.5/5
(3.5/5 pour 2 avis)

"Parfois, on rencontre des gens capables de mettre de la couleur sur nos idées noires..."


La Normandie Romanciers et Monde littéraire

Agathe n’a qu’un but quand elle arrive dans ce petit village normand : retrouver son père. Mais, dans ce coin reculé du bord de mer, habité presque exclusivement par le troisième âge, elle va trouver bien plus en faisant la connaissance de Martin. Ce jeune écrivain trop secret pour se faire publier s’est retranché dans cette partie du monde pour venir en aide aux anciens et faciliter leur quotidien. Entre Agathe et Martin, le coup de foudre est immédiat. Mais le chemin du bonheur est bien souvent semé d’embûches… (texte ; Grand Angle)

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 22 Avril 2015
Statut histoire One shot 1 tome paru
Couverture de la série Martin Bonheur
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

06/04/2015 | Spooky
Modifier


Par gruizzli
Note: 3/5
L'avatar du posteur gruizzli

Un album mignon tout plein, avec des bonnes idées et une histoire qui donne envie de sourire. C'est assez amusant, parce que je me suis laissé prendre au jeu d'un coup de foudre et d'un imbroglio de situations autour d'un manuscrit. Je ne pensais pas que ça serait aussi efficace. Le dessin est pas mal du tout, on ressent l'attachement à ce petit village de la côte ouest, simple et plaisant. Et puis le petit message pour la campagne, malgré qu'on y trouve que des vieux ... Moi j'aime bien ! Pour l'histoire, c'est bien fait, même si j'ai été un peu embrouillé à un moment. Mais une fois compris les différentes interactions et tous les quiproquos, on se retrouve face à quelque chose d'à la fois réussi sur le plan enquête, mais également très bien fait sur l'ambiance dégagée. C'est une belle histoire sur le bonheur simple et la joie de vivre, tout bêtement. Et c'est vrai que ça fait plaisir à lire, de temps en temps, quelque chose de ce style. On se prend à sourire et avoir un petit moment une bulle de bonheur avec nous en sortant de ce genre de lecture. Si je ne la jugerais pas indispensable, c'est quand même conseillé !

11/12/2017 (modifier)
Par Spooky
Note: 4/5
L'avatar du posteur Spooky

Un vrai bonheur, cet album... Comparer Martin, son héros, à Amélie Poulain serait présomptueux et un peu trompeur, mais il y a un peu de ça quand même, puisque le jeune homme est heureux parce qu'il fait le bien autour de lui... et se fait du bien lui-même. Bien sûr, l'arrivée d'Agathe va remettre pas mal de choses en question... Ou pas. Je me suis laissé prendre. Laissé prendre par l'atmosphère de ce village, peuplé de petits vieux et de deux jeunes hors saison, de ses maisons médiévales, de ses bords du fleuve, le plus petit de France. Par les portraits discrets, mais tellement attendrissants de ces mêmes petits vieux, même si au final on n'en croise qu'une demie-douzaine. De cette ambiance de village, où tout le monde se connaît, où tout le monde s'entraide. Ça a l'air vrai, et ça l'est, puisque Jérôme Félix, le scénariste, a vécu plusieurs mois dans cette bourgade normande, et s'est inspiré de son expérience pour raconter le séjour d'Agathe. A tout prendre, l'intrigue qui sert de fil conducteur est secondaire. cette histoire d'écrivain raté ou pas, ce quiproquo avec ce manuscrit qui passe de mains en mains... C'est plus un prétexte. Et puis il y a ces créatures étranges qui... non, lisez-le plutôt. Et pour nous régaler sur ce petit bijou, c'est Stéphane Louis qui est aux pinceaux. On a plutôt l'habitude de le voir sur des récits avec des héroïnes en spandex ou des vaisseaux hyper-profilés... Ici la récréation a été profitable, puisque montre qu'il est capable de tout dessiner, même un petit village de Normandie, où le plus gros délinquant est un toutou qui n'aime pas les personnes de couleur... A propos de couleurs, le boulot de Véra Daviet est superbe, la tâche a sans doute été plus compliquée que ce qu'on peut penser, mais on se croirait vraiment au bord de la Manche (ou presque). Allez, j'y retourne, vous venez avec moi à Veules-les-Roses ?

06/04/2015 (modifier)