Les Teigneux

Note: 2.13/5
(2.13/5 pour 8 avis)

C'est du Georges Lautner, des tontons flingueurs en BD


1961 - 1989 : Jusqu'à la fin de la Guerre Froide

Attaquant un transport de fonds, se faisant doubler, ils doivents trouver qui est derrière toute cette machination (Il va vous buter à l'ancienne, c'est plus douloureux mais l'environnement est respecté)... Baffes, baston et surtout surtout dialogues à la Audiard (Tu peux pas te contenter d'éliminer, il faut que tu anéantisses).... Quelques baffes et expressions (Balancer du Verlaine en plein rififi, ça peut détendre, moi, ça me stresse !)

Scénariste
Dessinateur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution Juin 2002
Statut histoire Série terminée 4 tomes parus
Couverture de la série Les Teigneux
Les notes (8)
Cliquez pour lire les avis

12/01/2003 | granck
Modifier


Par Gillix
Note: 1/5

A propos de "Carnage Boogie" tome 2 de la série : C'est plein d'espoir que cette "oeuvre" sous le bras je quittais mon magasin favori. Et c'est toujours plein d'espoir (après un premier tome que j'avais jugé naïvement prometteur) que j'en entamais la lecture dans la joie et la bonne humeur. Je finis la lecture et... comment dire... un de ces grands moments de solitude face à l'incommensurable. Tout le plaisir que j'avais pu avoir à la lecture du premier tome s'était envolé. Pourquoi me direz-vous ? Le premier tome m'avait plu par le décalage de ton, au niveau des dialogues et de la langue utilisée. "Les tontons flingueurs" trône en excellente place dans ma dvdthèque, autre raison de mon intérêt pour le premier tome. Oh cela n'était certes pas au niveau des tontons, mais suffisamment bien torché pour que cela m'accroche. Le dessin semi réaliste m'a toujours plu et là, c'est plutôt bien réalisé par rapport à la moyenne. De ce point de vue, le dessin, la qualité s'est maintenue, et de ce point de vue seulement. Ce n'est pas un chef d'oeuvre de dessin et de composition, mais c'est bien foutu. Le scénario de ce deuxième opus par contre... L'histoire est très vite résumée, à choix : 1° "Les barbouzes" revisité façon "Rambo" et "Commando", sans les traits d'esprit du premier nommé, ou 2° boum, pan pan, pif paf pouf, ratatatatatatata, bam badaboum avec des "rebondissements" d'une "crédibilité". Je peux paraître dur comme ça, et pourtant, il s'agit typiquement d'un genre de production pour lequel je suis plutôt bon public. A mon avis, vous avez meilleur temps d'aller lire L'Effaceur, c'est dans un créneau proche et beaucoup, beaucoup plus drôle. Mais comme de toute façon c'est à vous de voir... Ne venez pas dire que vous n'aurez pas été averti...

02/03/2006 (modifier)
Par iannick
Note: 3/5
L'avatar du posteur iannick

Après un premier tome très réjouissant et qui était original à l’époque, la série est ensuite vite devenue ennuyeuse à force de répéter les mêmes blagues. Le quatrième tome change radicalement de style et redonne un peu de souffle aux « teigneux » grâce à l’apparition de belles scènes d’action plus rocambolesques. Cependant, n’hésitez pas à (re)découvrir le premier tome ! Tome 3 « Rock’n roll biniou » J'ai adoré le premier album, aimé le deuxième... je me suis ennuyé avec ce 3ème tome. Les blagues sont répétitives, il n'y a plus l'effet de surprise. Des truands qui protègent les faibles, on en a déjà vu ce genre d'histoires une centaine de fois ! Dans le deuxième tome de la série, les teigneux affrontaient des villageois, pour « Rock’n roll biniou », les méchants sont remplacés par des fanatiques à la sauce du « Ku Klux Klan ». Désolé mais il m’en faudra plus pour apprécier ce nouvel opus. Le dessin est bon mais ce n'est pas ça qui me fera acheter cet album. Déçu... Note finale : 1,5/5 Tome 4 « Be Bop Boom » Après un troisième tome qui m'avait énormément déçu par son manque d'originalité, ce quatrième tome m'est apparu plus divertissant. On retrouve toujours ces dialogues sortis tout droit des "tontons flingueurs", ce n'est pas une surprise de ce côté-là. En fait, ce qui remet la série sur les rails, ce sont les séquences graphiques. Dans cet album, l'action est plus présente et prend le pas sur les dialogues. Ces scènes sont très réussies et apportent un peu plus de fantaisie à la série ! La mise en page est excellente et la narration est très fluide. J'ai encore en mémoire les péripéties du prêtre flingueur et la scène de fin. Seules, les couleurs me sont apparues un peu trop vives à mon goût. Cependant, le tome 4 est un bon album qui me réconcilie (même si c’est un peu tard…) avec la série : divertissant ! Note finale : 2,5/5

05/08/2005 (modifier)
Par Gevaudan
Note: 2/5

Lire cette BD c'est un peu comme trop manger de gateau au chocolat (quand on aime le chocolat). Au bout de quelques part, ça écoeure. Je m'explique: comme, je pense, un très grand nombre de personnes, j'adore les dialogues d'Audiard et je ne compte plus le nombre de fois où j'ai vu les Tontons Flingueurs. Alors quand on m'a prêté cette BD, qui cible ostensiblement ce créneau, j'avais un a priori assez positif. Et, de fait, au début, je n'ai pas été déçu. Les premiers dialogues sont assez truculents, fidèles à l'esprit du maître, mêlant gouaille et argot improbable. Mais très, très vite l'accumulation, l'obstination des auteurs à placer une réplique voulue fine et pleine d'esprit dans chaque bulle, ça dégoûte complètement. L'histoire ne devient qu'un prétexte à cet exercice d'imitation d'Audiard, par ailleurs pas très réussi, qui provoque lassitude et ennui. Le scénario est presque inexistant (règlements de compte et fusillades à longueur d'albums) et bizarrement très violent (surabondance de sang et de cervelles qui giclent, pour le coup en totale contradiction avec les films de référence). Le dessin est conventionnel mais franchement pas innovant et souffre parfois de certaines approximations (notamment dans les traits des personnages). Cette BD n'est rien d'autre qu'une opération marketing qui, au final, ne présente que peu d'intérêt.

27/07/2005 (modifier)
Par xers
Note: 4/5

Alors là, je dis bravo! Mais cette BD réclame un pré-requis: Etre fan des "tontons flingeurs", le film culte de lautner/audiard, avec des repliques immanquables.... (la scéne du grisby... toute une époque!!) Cette bd arrive a nous faire retrouver la meme atmosphere, celle d'une epoque de gouaille, de gangsters, en un mot de vrais méchant au coeur tendre. Si t'es fan d'audiard, de ventura, de Gabin, cette BD est immanquable!! Si c'est pas le cas, passe ton chemin, c'est pas fait pour les caves. Je suis impatient de lire la suite de l'histoire!!!

29/03/2003 (modifier)
Par sojuro
Note: 1/5

meme avis que precedemment....des dialogues indigestes à force de vouloir cumuler les exemples de gouailles de racailles, vague echo des performances audiardesques, dont la force n'etait pas dans l'accumulation indigeste de lazzi mais dans la pertinence de ces derniers...clone sans gouts, que des dessins pour le moins approximatifs et maladroit ne parviennent pas a rehausser.a eviter.

17/01/2003 (modifier)
Par Don Lope
Note: 1/5

Mon avis rejoint celui de Pédro. On a vanté cette BD comme étant du Audiard mis en couleur mais au final que reste t-il? De l'argot et des dialogues faciles; absolument rien de la gouaille et l'art de la formule de maître Audiard. Donc clairement cette BD a été "vendue" sous un certain concept, plus comme un coup marketing. Passé ce moment de déception, où on a l'impression d'avoir été dupé, on essaie de repartir vierge de tout à priori pour profiter de la lecture. Et malheureusement là aussi, la lecture est un ennui constant. On m'a vendu du Audiard et j'ai eu Max Pecas.

16/01/2003 (modifier)
Par pedro
Note: 1/5

J'ai acheté cette BD en ayant lu un article qui disait que j'allai rentrer dans l'univers d'Audiard. Cela a été une grande deception. C'est lourd, trés lourd. Chaque bulle est rempli de dialogue qui ressemble plus à de l'argot. On est à des kilomètres de la finesse du "parlé Audiard". Les films qui ont pour dialoguiste Michel Audiard ne nous servent pas à tout bout de champs des expressions qui se veulent plus malines les unes que les autres. Audiard avait un tempo beaucoup plus fins et travaillé que ce qui nous ait proposé dans cette BD. Bref cela n'engage que moi, mais mieux vaut voir ou revoir un film que d'essayer de lire cette succession de phrases lourdes.

14/01/2003 (modifier)
Par granck
Note: 4/5

Il ne faut pas lire cette BD comme une BD mais comme un état d'esprit "Audiard", avec un parallele sur les "Tontons Flingueurs" et autres films de la même trampe...

12/01/2003 (modifier)