Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Death or Glory

Note: 3/5
(3/5 pour 1 avis)

Glory, une jeune américaine élevée dans le monde des routiers américains - les derniers hommes libres - se trouve dans une situation délicate.


Image Comics

Glory, une jeune américaine élevée dans le monde des routiers américains - les derniers hommes libres - se trouve dans une situation délicate. Pour payer une opération chirurgicale qui sauverait la vie de son père bien-aimé, elle doit trouver de l'argent, beaucoup d'argent, et une seule solution s'offre à elle... Cinq mille kilomètres, quatre braquages, trois jours, deux psychopathes, et une Glory qui en a déjà marre rien que d'y penser.

Scénariste
Dessinateur
Editeur / Collection
Genre / Public / Type
Date de parution 05 Juillet 2019
Statut histoire Série en cours 1 tome paru
Dernière parution : Moins d'un an
Couverture de la série Death or Glory
Les notes (1)
Cliquez pour lire les avis

11/07/2019 | Mac Arthur
Modifier


L'avatar du posteur Mac Arthur

Rien de mal fait mais rien de spécialement remarquable dans ce premier tome de Death or Glory. On se retrouve face à des personnages assez classiques dans un univers typiquement U.S. avec des grands espaces, des bandes mafieuses, des réfugiés exploités, de puissants bolides, des méchants implacables et/ou dérangés, des tordus, des trafics malsains, des flics corrompus… et une belle héroïne prête à tout pour sa famille. Le scénario est bien mené, l’action est au rendez-vous plus souvent qu’à son tour. Et si la crédibilité n’est pas le fort de cette série (mais est-ce le but ?) plusieurs trouvailles apportent un peu d’originalité à l’ensemble, comme la manière dont un tueur élimine ses ennemis ou encore un duo de mormones assez charismatique, je trouve. Par contre, l’intrigue en elle-même est des plus convenues et certains rebondissements sont téléphonés. Le dessin de Bengal est franchement agréable. Je le trouve très à son aise dans cet univers. Et comme la colorisation, sans qu’elle ne sorte du lot, met bien en valeur le trait du gaillard, j’ai eu droit à un récit agréable à suivre, facile à lire, avec ce qu’il faut d’action et de rebondissements pour me faire oublier le caractère convenu de l’intrigue. Pas mal donc… mais j’espère que la série ne s’étalera pas trop longtemps ou alors que Rick Remender parviendra à y apporter un peu plus d’originalité, sinon mon intérêt risque de chuter rapidement. Un achat non déconseillé plutôt que conseillé pour une série à réserver aux amateurs d’action pure et de thrillers à testostérones.

11/07/2019 (modifier)