Connectez-vous pour cacher cette bannière publicitaire.

Grass Kings

Note: 3/5
(3/5 pour 2 avis)

Bienvenue au Grass Kingdom. Une petite communauté de marginaux vivant au fin fond des USA. Un endroit où il ne fait pas bon s’attarder si on ne veut pas recevoir quelques plombs dans les fesses. Un polar noir écrit par Matt Kindt. Matt Kindt s’associe pour la première fois à Tyler Jenkins, un jeune dessinateur encore inconnu ici, ce qui ne devrait plus être le cas longtemps.


Boom! Studios

Un bien étrange royaume dominé par trois frères, Bruce, le shérif au passé tumultueux, Ashur, le plus jeune et surtout Robert. Robert est devenu alcoolique à la suite de la disparition de sa fille des années auparavant. Depuis sa femme l’a quitté, et il est devenu asocial. Ce petit village cache de lourds secrets. Les morts violentes sont omniprésentes depuis la nuit des temps. L’arrivée de la femme en fuite du shérif du comté voisin, Humbert Jr, ravive les tensions. Robert voit en elle sa fille devenue adulte. Mais pour beaucoup, elle a été victime d’un tueur en série, peut-être un membre de la communauté. C’est ce que voudrait démontrer Humbert Jr. Texte: L'éditeur

Scénariste
Dessinateur
Coloriste
Traducteur
Editeur
Genre / Public / Type
Date de parution 16 Janvier 2019
Statut histoire Série terminée 3 tomes parus
Couverture de la série Grass Kings
Les notes (2)
Cliquez pour lire les avis

20/06/2019 | Gaston
Modifier


L'avatar du posteur Noirdésir

J’ai lu le premier tome regroupant les six premiers épisodes de cette série. Mais cela ne m’a pas convaincu d’aller plus loin. En fait, si cela se laisse lire, c’est avec de moins en moins d’envie que j’ai été au bout de cet album. La faute à un manque de rythme, une nonchalance quelque peu engourdissante. Mais aussi à une intrigue qui n’est pas non plus folichonne ou originale. L’ensemble manque franchement de corps, de densité. Et ce petit « royaume » regroupant des marginaux, en marge de la loi et de la ville proche, m’a paru improbable et finalement peu ou mal exploité. Chaque chapitre est introduit par des flash-back censés éclairer l’intrigue, sans être vraiment reliés à celle-ci, puisque remontant à plusieurs dizaines d’années, voire plusieurs siècles ! Au passage, l’auteur se plante quand même en présentant dans l’un de ces flash-back des Indiens en 1450, plus proches des Indiens des plaines du XIXème siècle que des sédentaires du XVème (ce qu’étaient à l’époque les Sioux). Surtout qu’on distingue 2 chevaux (en 1450, alors qu’il n’y en avait pas à cette époque en Amérique !). Le dessin, à l’aquarelle semble-t-il, aurait pu être intéressant, même si je me demande s’il est réellement adapté au sujet. Mais il est loin d’être exempt de défauts. Il est souvent trop brouillon, mal fagoté, et certaines planches ne sont pas très belles – et ne sont même parfois pas forcément très lisibles. Note réelle 2,5/5.

22/10/2019 (modifier)
Par Gaston
Note: 3/5
L'avatar du posteur Gaston

2.5 Encore une bande dessinée que tout le monde sur internet semble trouver formidable sauf moi. Je trouve que c'est une série qui a des qualités : le dessin est vraiment superbe, il y a des bons personnages, des bonnes idées...sauf que lorsque j'ai lu les deux premiers tomes à aucun moment le récit ne m'a paru captivant. J'ai même été un peu perdu au début vu qu'il y a plein de personnages et que c'était un peu dur de se rappeler qui était qui. Un autre problème est que si j'aime certains personnages, d'autres me laissent indifférent et que je n'ai pas trop envie de lire plusieurs pages mettant en vedette des personnages dont je n'ai rien à foutre. Le mystère autour du tueur en série est le seul truc que j'ai trouvé un peu passionnant dans le scénario. Je pense que cela reste une série que les amateurs de roman graphique doivent lire, mais je conseille un emprunt à la bibliothèque. Peut-être que je vais mieux accrocher durant une relecture.

20/06/2019 (modifier)